Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2022

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Qatar: Avec son gaz et son football, le pays au centre du monde
- Iran: Téhéran arrive à purifier son uranium à 60% et se dirige vers sa bombe
- France: La ministre de la transition énergétique est une fille du pétrole
- Chine: Les restrictions COVID sont en train de créer un sacré chaos
- USA: Le Black Friday fait un tabac avec plus de $9 milliards en ligne
- Arabie Saoudite: Saudi Aramco réalise plus de $40 milliards de bénéfices au 3è trimestre
- Suisse: Pour se faire élire ministre, un politicien cache son lien avec les pétroliers
- Peak Oil: Le géologue Colin Campbell, père du mot "peak oil" est décédé.

 

Les prix du baril de pétrole ? Un sacré Bronx. En haut, en bas, à gauche à droite. Il va dans tous les sens sauf dans les stations d'essence qui préfèrent facturer un max. Du côté du diesel et du mazout ou fioul de chauffage, il fait face à une pénurie qui commence à faire mal.

A Londres, le Brent termine le mois à $85,43 ($94,83 fin octobre). Dans les bureaux d'Elon Musk, le baril dépasse les 8$ et bénéficie de la gommettes bleues réservées aux bons élèves. Ainsi le WTI de New York attend le Père-Noël à $80.55 ($86.53 fin octobre)

 

Le graphique du Mois
8 milliards d'humains sur la planète terre de 300 à 2022

Graphique FT.com

 

Peak oil

Colin Campbell, le géologue pétrolier qui a inventé l'expression "peak oil", est décédé. Cofondateur de l'Association for the Study of Peak Oil (ASPO) en 2000, il était l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur la géologie pétrolière et l'épuisement du pétrole.

 

OPEP

Avec la politique chinoise du zéro-covid et les entreprises fermées, le début de l'embargo de l'UE sur les importations de pétrole brut maritime russe qui arrive le 5 décembre et l'arrivée du Père-Noël 20 jours plus tard, la réunion de l'OPEP du 4 décembre va devoir mettre plusieurs variables dans les tableurs Excel.

Augmentera, ou augmentera pas les extractions ?

 

Le chaos du Diesel - 2000Watts.org

 

Climat : COP 27

Au moment où le marteau est tombé pour signifier la fin de la COP27, le Mondial de Foot au Qatar a débuté. La coïncidence n'est-elle pas délicieuse ?

L’entreprise de communication américaine Hill Knowlton Strategies représente le groupe Oil and Gas Climate Initiative qui implique 12 des plus grands pétroliers comme ExxonMobil ou Chevron. Elle est également l’entreprise qui gère la communication de la COP27. Le genre de détail qui apporte une crédibilité supplémentaire aux COP sur le climat.

En Suisse, 2022 se profile comme l’année la plus chaude avec +1,7 degrés par rapport à 1991-2021. Le précédent record était de +1,1 degrés en 2020. Le mois d’octobre 2022 explose les compteurs avec +4 degrés.

Comment le climat a changé depuis votre naissance ?
 

Forte hausse des prix du Pellet
Allemagne, Autriche, Suisse

 

Finance

Selon le dernier indice mondial des dividendes de Janus Henderson, la crise énergétique a entraîné une forte hausse des dividendes au troisième trimestre, les compagnies pétrolières et gazières ayant distribué des bénéfices record à leurs actionnaires. Le total mondial versé a augmenté de 7,0% sur une base globale pour atteindre $415,9 milliards, un record pour le troisième trimestre.

La très forte augmentation des prix de l’énergie et de l’électricité est une extraordinaire aubaine financière pour les grandes fortunes. Les producteurs et les entreprises de trading génèrent des profits astronomiques. Dans les faits, on assiste à un transfert financier du citoyen et du secteur public vers les grandes fortunes. Durant la crise de 2008, le transfert s'opéra vers les banques et les institutions financières.

En octobre, l’inflation a grimpé à 10,7% en Europe.

 

Evolution des prix des navires de fret 
Source: Freightos.   Graphique: ft.com

 

Eolien

La société danoise Vestas Wind Systems, le plus grand fabricant d'éoliennes au monde, a annoncé une perte de €147 millions pour le troisième trimestre.

General Electric, autre grand producteur d'éoliennes, mais cette fois aux États-Unis, indique que son unité chargée des énergies renouvelables devrait enregistrer une perte de $2 milliards à la fin de l'année.

L'entreprise espagnole Siemens Gamesa Renewable Energy, dont le siège est à Madrid et qui est l'un des principaux producteurs d'éoliennes offshore, a déclaré une perte annuelle de € 940 millions et a annoncé des réductions de dépenses qui entraîneront la suppression de 2'900 emplois, soit environ 11% des effectifs de l'entreprise.

 

Les plus grands fabricants de batteries électriques pour voitures électriques

 

Voitures électriques

Selon Benchmark Mineral Intelligence, au moins 384 nouvelles mines de minéraux critiques seront nécessaires pour répondre à la demande mondiale de batteries d'ici 2035, la demande de batteries lithium-ion devant être multipliée par six d'ici 2032.

Difficile de prédire le futur des voitures électriques, mais les chiffres ne correspondent pas aux déclarations des politiciens.

De 10 millions de voitures électriques, l’AIE prévoit 140 millions en 2030. Trois catégories d’acteurs se battent dans la recharge :
1. Les producteurs d'énergie comme BP, Shell, Total, Exxon ou State Grid Corporation of China pour une survie de l’essence à l’électricité.
2. Les constructeurs Tesla, BYD ou Xiaoju Charging (Xpeng) qui déploient leurs propres réseaux de recharge pour garder les clients captifs.
3. Les pure players comme Alfen, EVBox (Pays-Bas), Compleo Charging Solutions (Allemagne), Kempower (Finlande), Connected Kerb (Royaume-Uni), Qingdao Tgood Electric et Star Charge (Chine), Blink Charging et Beam Global (États-Unis).

 

Démographie & Nourriture

Le monde vient de passer la barre de 8 milliards d’habitants soit +1 milliard en 10 ans. La courbe est exponentielle notamment grâce aux énergies fossiles qui permettent une production croissante de nourriture grâce aux engrais et une agriculture mécanisée.

Aux USA, la durée de vie a reculé de 2,6 ans depuis les pandémies d’obésité et de covid. En France, le recul est de 0,6 ans. Il faudra attendre pour voir si le pic de la durée de vie a été atteint.

Sur 87 navires chargés de céréales d'Ukraine, seuls deux transportaient des céréales destinées au Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, soit 60’000 tonnes sur les quelque 2 millions de tonnes expédiées. Le Yémen et le Liban ont reçu des cargaisons; 36% des céréales expédiées ont été livrées à des pays de l'Europe et le reste est allé à des nations asiatiques qui ne souffrent pas de pénurie alimentaire.

 

Dessin HedgEye

 

Les 3 pays au Hit Parade du Mois

Qatar

Sans aucun conteste, le Qatar trône au sommet de ce hit-parade.

Il y a 10 ans, peu de personnes pouvaient mettre sur la carte le Qatar. Avec la crise gazière et la Coupe de Monde de foot, le changement est signifiant. Il est étonnant de comparer la solitude de l'Europe dans sa position face au Qatar et son déclin politico-énergétique sur la scène mondiale.

Le Qatar a conclu un contrat d’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) avec la Chine pour 27 ans. Qatar Energy exportera chaque année 4 millions de tonnes de GNL provenant de son nouveau projet North Field à Sinopec (China Petroleum and Chemical Corporation). North Field est au centre de la stratégie du Qatar d’accroissement de sa production de GNL, de plus de 60%, pour atteindre 126 millions de tonnes par an d’ici 2027.

L’Asie, Chine, Japon et Corée du Sud en tête, constitue le principal marché pour le gaz du Qatar, de plus en plus courtisé par les pays européens depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Mais les négociations avec les Européens ont été difficiles, l’Allemagne et d’autres pays ayant refusé de signer le type d’accords à long terme conclus par Doha avec les pays asiatiques. Encore mieux, Bruxelles avait poursuivi judiciairement le Qatar qui favorise les contrats à long terme. Depuis la guerre en Ukraine, Bruxelles a abandonné sa poursuite judiciaire afin d'obtenir quelques gouttes de gaz.

Le fond d’investissement QatarEnergy, financé par les revenus du gaz, est le bras armé du pays pour couvrir les $220 milliards de la Coupe du Monde de foot. Durant les 6 premiers mois de l’année, les bénéfices de la vente de gaz se montent à $32 milliards.

 

 Dessin: l'excellent Chappatte

 

Chine

Avec le Covid, le président chinois est en train de tester le concept de la marmite à vapeur. S'il n'y a pas une soupape, boom. Cependant, pour contrôler une personne, il suffit de contrôler son smartphone. Les manifestations devraient s'arrêter. Tiens, contrôler les personnes via leur smartphone, ce concept est intéressant. Mais chut! c'est un secret.

En septembre 2020, Xi Jinping avait hissé la Chine au pinacle de la compétence covid. Aujourd’hui, médusés, les chinois regardent les images de la coupe de monde de foot (quand les images des fans ne sont pas floutées) et découvrent que sur la planète terre, tout est rentré dans l'ordre.

Quels sont les dessins de Xi Jinping ? Pourquoi garder cet état de peur et de contrôle maximum, les questions cherchent des réponses. En tout cas, il ne s’agit plus d’une question de santé, mais elle devient de plus en plus économique et la situation est en train de créer un sacré foutoir. Plus de 20% des jeunes chinois n'ont pas de travail. Que va-t-il se passer dans les semaines qui viennent et est-ce que l'Economie va repartir ?  En tout cas, le pétrole n'aime pas et chute, tout comme les autres commodités.

De manière assez surréaliste (selon les critères suisses), le correspondant de la RTS en Chine Michael Peuker a été brièvement arrêté après un direct au 19h30.

Le chancelier Allemand Olaf Scholz est parti en Chine rencontrer Xi Jinping, certainement pour le remercier d’avoir englouti 24,9% du port d’Hambourg. Joe Biden a rencontré Xi au G20. Resté sur le carreau, ça doit démanger Macron d’aller prochainement à Pékin faire une séance de photos avec un masque et un col roulé.

 

  Dessin: Chappatte 

 

Allemagne

Alors que les Allemands boudent le mondial de foot, car ce n'est pas bien ce qui se passe à Doha, Berlin annonce un contrat de 15 ans pour l'achat de gaz au Qatar dès 2026.  A ce titre, le dessin de Chappatte (voir plus haut) est un délice. Pour mémoire, le plan de privatisation de l'énergie exigé par Bruxelles interdisait les contrats à long terme. Tout fout le camp.

Le plus grand énergéticien Européen, UNIPER a dépassé le stade de la faillite. L’Etat Allemand va devoir racheter cette entreprise too big to fail avec un chèque de €51 milliards. Bruxelles avait designé ce système sous le doux nom de "libéralisation du marché".

Afin d’avantager les actionnaires, en 2016, les actifs d’E.On avaient été divisé en 2 entités: UNIPER avec les actifs risqués pourris avec les énergies fossiles et le nucléaire et une entité d'actifs sûrs avec les renouvelables. Le fonds d’investissement Fortum aura ainsi sorti toute la valeur financière d’Uniper au travers de dividendes pour ne laisser qu’une entreprise boiteuse. Il n’aura fallu que 6 ans pour que l’Etat Allemand doivent mettre la main à la poche et prendre l’entier de la dette.

Le Qatar a pris des actions dans le géant de l’énergie Allemand RWE.

Au 23 novembre, le stockage de gaz en Allemagne était rempli à 98,95%, selon les données de Gas Infrastructure Europe. Les prélèvements de gaz vont maintenant s'accélérer à mesure que l'hiver avance. Si les niveaux de stockage de gaz tombent en dessous de 40 % d'ici le 1er février, cela sera considéré comme un niveau critique.

Un premier terminal flottant pour accueillir du gaz méthane liquéfié a été inauguré à Wilhelmshaven. Il sera opéré par Uniper et pourra amener 8% de la demande de méthane dans le pays. Cinq autres terminaux sont en construction pour remplacer le gaz russe. Il restera à l’Allemagne de trouver le gaz.

BASF va réduire ses effectifs de manière "permanente" en Europe, les coûts énergétiques élevés rendant la région de moins en moins compétitive. Le plus grand groupe chimique au monde part en Chine. Elle vient d’y ouvrir un site d'ingénierie plastique de € 10 milliards.

 

  Dessin: Chappatte

 

Europe

L’Europe pourrait passer un hiver énergétique relativement calme. Grâce à un mois de novembre très chaud, les stocks de gaz pourraient suffire pour passer l’hiver. Reste à savoir s’il y aura assez d’électricité et si des pays comme la France ou l'Italie peuvent aller au-delà des mots et faire face de manière pratique et éviter de contaminer les autres pays avec un blackout.

Les baisses de consommation d'électricité et de gaz viennent d’avantage du ralentissement de l’industrie que des particuliers. A suivre.

L'Europe a largement bénéficié de la baisse des importations chinoises de GNL en 2022 en raison du ralentissement de l'économie chinoise. Mais si la croissance économique s'accélère l'année prochaine en Chine, normalement le plus grand importateur de GNL au monde,  la situation pourrait changer radicalement et les marchés mondiaux du gaz pourraient se resserrer fortement.

 

France

La Ministre de la transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher est entrée dans l’album collector. Agnès est liée à une société pétrolière détenue par son père et ses enfants mineurs. Baptisée Arjunem, l’entreprise familiale partage des intérêts financiers avec Perenco, numéro 2 du pétrole en France, et détient plus de €1 million dans des paradis fiscaux.

Donc la ministre de la transition est assise sur un pactole créé par une entreprise pétrolière qui a évité les impôts en passant par un paradis fiscal. Ainsi la ministre dont l’objectif affiché est de "sortir la France des énergies fossiles" baigne dans le pétrole. La barre est très haute!

Les subsides pour l’essence sont tombés. Résultats : +30 centimes par litre. N’aurait-il pas fallu attendre un mois de plus et mettre ça sur le dos du Père-Noël ? Le cabinet américain McKinsey devrait proposer un nouveau concept. Son porte-parole, Emmanuel M., pourrait donner plus d’informations en décembre.

Olaf Scholz et Elisabeth Borne ont conclu un accord de solidarité énergétique entre l’Allemagne et la France. La France va aider l’Allemagne via des livraisons de gaz et Berlin filera de l’électricité à la France et son parc de réacteurs nucléaires en panne. On se réjouit de voir tout cela en pratique.

Le gouvernement français a déversé pour plus de € 100 milliards de subventions pour sauver le nucléaire et ses fleurons, Areva et EDF nucléaire, afin de donner l’illusion que le nucléaire est super bon marché. A contrario pour l'Etat français, c'est un véritable jackpot avec les énergies renouvelables. Ainsi l'éolien va rapporter €21 milliards, le solaire €3,5 milliards cette année. Comment l'expliquer ? Le gouvernement a garanti un prix fixe d'achat de cette énergie de €100 MGW. Dès que le prix de vente dépasse ce montant fixe garanti, les producteurs d'énergies renouvelables doivent donner cette plus-value à l'Etat. D'ici à 2023, les renouvelables auront remboursé les 43 milliards de subventions. Cet argent va être utiliser pour combler les trous du nucléaire.

Plusieurs fonds américains vautours, dont TIG Advisor,s font pression sur Paris afin d’augmenter l’offre de rachat des actions de € 10 milliards pour les actionnaires minoritaires d'EDF suite à la nationalisation de l’entreprise qui est noyée sous les dettes.

Les actions d'EDF se situent juste sous le niveau du prix d'offre de €12, après avoir chuté à un niveau historiquement bas de €5,8 en mars. L'offre de Macron donne une prime de 53% par rapport au cours de clôture de la société avant l'annonce de la nationalisation en juillet. Demander €10 milliards de plus relève d’un culot certain, mais il faut bien débuter la négociation quelque part et comme Macron aime bien les institutions financières américaines...

 

Stock de Diesel en Europe au plus bas depuis 2011
Prévisions jusqu'en février 2023

 

Angleterre

L’Inflation grimpe à 11,1% et encore l’hiver n’est pas encore arrivé. Le gouvernement a prévu €120 milliards d’aide comme bouclier énergétique pour cet hiver, mais va couper pour €35 milliards dans ces budgets et augmenter de 29 milliards les impôts.

Pour 2023, l’inflation est prévue à 7,4%.

En partenariat avec Easyjet, Rolls-Royce a réussi à remplacer le kérosène par de l’hydrogène dans le moteur d'un petit avion.

 

Suisse

La Suisse va élire un nouveau ministre. Candidat, Albert Rösti fut pendant des années, le Président des pétroliers Suisse dans SwissOil. Les petites enveloppes de SwissOil lui ont aidé à dire aux Suisses qu'il fallait continuer à utiliser du mazout de chauffage pour se chauffer et de l'essence, car nous en avions pour les 100 prochaines années et que jamais, au grand jamais, les prix allaient augmenter. Bref, aujourd'hui, c'est le genre de truc qui fait tâche dans son CV.

Donc le brave Albert a effacé toute mention de SwissOil dans son site internet. Le plus drôle est d'aller dans l'archive du Net pour remonter dans le temps et voir le subterfuge. En résumé, quand un zozo touche des enveloppes de SwissOil, c'est ok, mais le jour où il veut devenir ministre, tout cet argent disparaît. Est-ce le retour du secret bancaire ?

Alors que le pétrole chute sur les marchés, les prix de l'essence restent trop élevés sur le territoire. La main invisible de l'Union Pétrolière Suisse pousse le bouchon le plus haut possible. Le TCS vient de sortir un comparateur de prix  (ton-plein.ch) très utile pour éviter d'être surtaxé par nos amis pétroliers.

Les installations solaires font un tabac, 24’000 +50% cette année avec 700 MW d’installations. En 2023, la Confédération va soutenir ces installations à hauteur de Frs 600 millions.

La géothermie pourrait fournir le 30% des besoins en chaleur du canton de Genève d’ici 2050. Genève rattrape son retard sur Vienne et Paris qui ont déjà exploité cette richesse du sous-sol.

Restons avec ceux qui savent exploiter les richesses. L'Arabie Saoudite a pris de nombreuses actions vendues au rabais par la banque Crédit Suisse. Détenue par l'Arabie Saoudite et le Qatar, le Crédit Suisse devrait augmenter son implication dans le pétrole et le gaz. 

Le Crédit Suisse, l’UBS, la Banque Nationale Suisse et certaines Banques Cantonales financent le charbon à hauteur de $3 milliards selon Public Eye. Le charbon est tout aussi dangereux que le gaz-méthane pour le climat.

La production et consommation d’électricité en Suisse en direct

 

Ukraine

Tant l’énergie que l’eau sont des ressources stratégiques durant l’hiver et dans les guerres. Rien d'étonnant à ce que la La Russie détruise une partie des installations électriques et d’eau de l’Ukraine. Quel sera l'impact sur le peuple Ukrainiens et sur l'ouverture de négociations ? Il est trop tôt pour le dire.

L’Ukraine siphonnerait le gaz qui transite son territoire. Selon Gazprom, Kiev aurait accumulé illégalement 52,5 millions m3 de gaz en novembre. Le méthane partait en direction de la Moldavie. La quasi-totalité des habitations ukrainiennes sont chauffées au gaz. On comprend mieux le geste de Kiev.

Zelensky avait annoncé qu’il n’irait pas au G-20 si Poutine y mettait les pieds. Ca tombait assez bien, car l’Ukraine ne fait pas partie du G20. A se demander comment de nombreux médias ont relayé l'information sans vérifier ce détail. Finalement, il est apparu en vidéo conférence.

 

Russie

Les importations Russes de l’Europe ont chuté de 43%, tandis que le commerce russe avec la Chine a augmenté de 23%, faisant de Pékin le premier partenaire commercial de la Russie.

La Russie trouve de nouveaux débouchés de son pétrole notamment grâce aux pays pauvres comme le Sri Lanka.

Dès le 5 décembre, l'Europe n'importera plus de pétrole de la Russie et dès le 5 février ce sera au tour du diesel. Quel sera la réaction du pétrole sur les marchés?

Selon l’organisme japonais Jetro, les ventes à la Russie de voitures d’occasion japonaises ont doublé en valeur, à près de 140 millions de francs, et augmenté de 57% en volume sur un an avec près de 18'000 véhicules d’occasion.

 

Le diesel se traite à des niveaux très élevés
Variation entre le brut et le diesel


Italie

La société russe Lukoil a refusé une offre de vente de sa raffinerie italienne à un groupe de capital-investissement américain, Crossbridge Energy Partners, une décision qui risque de mettre en faillite l'usine sicilienne et de coûter des milliers d'emplois.

L'accord aurait permis d'éviter la nationalisation par l'Italie de l'usine sicilienne, qui est confrontée à une rupture de son approvisionnement en brut lorsque les sanctions de l'UE visant les exportations de pétrole russe par voie maritime entreront en vigueur en décembre.

 

Espagne

Le pays aimerait installer des impôts spéciaux sur les institutions bancaires et les producteurs d’énergie et lever €7 milliards.

 

Belgique

Du côté de l’énergie, la Belgique gère, mais il y a toujours un truc drôle dans ce pays.

Après une première prime chauffage de €100, un forfait de base pour les mois de novembre et décembre 2022 pour le gaz (135 euros/mois) et l'électricité (61 euros/mois) a été décidé par le gouvernement fédéral, soit €196 par mois pour aider les ménages belges à traverser cette crise. Selon l’Europe, la Belgique aurait distribué des aides "énergie" bien trop généreuses à ses habitants. Cela, alors que le déficit budgétaire du pays est un des pires d’Europe, soit 5,8% de déficit. On sent que la démarche est durable et pérenne et que le lobby du gaz-méthane n'est pas intervenu pour s'octroyer des subsides.

Qui sont les responsables de la libéralisation du marché de l'énergie en Belgique ?  Lire ici.

 

  Dessin: Chappatte 

 

Asie

Japon

Tokyo a approuvé le projet de rejet de l’eau contaminée de la centrale de Fukushima dans le Pacifique.

TEPCO accélère la construction du tunnel de déversement, dans l'intention de créer un fait accompli. Cette manière de faire inquiète la Chine qui demande au Japon de "faire face aux préoccupations légitimes de toutes les parties et à rejeter les eaux contaminées par le nucléaire de manière scientifique, ouverte, transparente et sûre afin de protéger l'environnement marin et de préserver la santé et la sécurité des aliments des populations de tous les pays."

Avec les restrictions chinoises de COVID, Pékin a fortement réduit sa consommation de gaz-méthane
Une partie de ce gaz a été vendu à l'Europe

 


Les Amériques

Etats-Unis

Joe Biden va donner pour $370 milliards de subsides aux entreprises qui officient dans la transition énergétique et qui produisent sur le sol américain avec le label "Made in America". Cette perspective inquiète les Européens qui pourraient voir leurs dernières industries quitter le continent pour se rendre vers des endroits où les prix du gaz et de l'électricité sont meilleur marché, où les subsides sont élevés et se réfugier dans le paradis fiscal du Delaware pour éviter de payer des impôts.

Etats Désunis? Avec des candidats surréalistes, tant chez les républicains qui pensent que la terre est plate ou des démocrates woke de chez woke, les yankees font un pas de plus dans une Amérique ingouvernable et ça doit faire marrer Xi Jinping. Du côté de l’Europe, la question se pose : est-ce que l’on s’est marié avec le bon prince charmant pour faire face à la crise énergétique qui arrive ?

Suite aux élections de mi-mandat, Joe Biden va pouvoir gouverner le pays pendant encore 2 ans et Donald Trump s’est fait rétamer.

Durant le Black Friday, les ventes en ligne ont établi un nouveau record. Selon Adobe Analytics, les acheteurs ont dépensé un montant record de $9,1 milliards.
 48%, soit près de la moitié, des ventes en ligne ont été effectuées sur des smartphones, ce qui représente une augmentation de 44% par rapport à l'année dernière.

Les demandes d’hypothèques sont au plus bas depuis 1997, mais avec un taux de 7,14%, ça calme.

L’Etat de New York, Orchard Park a été recouvert 2 m de neige par une grosse tempête, un record depuis l’an 2000.

L'époque de la croissance explosive de la production américaine de pétrole de schiste semble atteindre un plateau. Les nouvelles priorités du schiste sont : une discipline en matière de capital et l'accent mis sur le rendement pour les actionnaires et le remboursement des dettes. Si l'on rajoute les contraintes de la chaîne d'approvisionnement, l'inflation des coûts pour freiner la croissance de la production pétrolière, difficile de faire mieux. L'EIA s'attend à des extractions moyenne de 11,7 millions b/j en 2022 et de 12,4 millions en 2023. On s'éloigne des 13 millions annoncés l’année dernière.

 

Canada

Justin Trudeau c’est fait tirer les oreilles par Xi Jinping au G20. Trudeau reproche à Pékin son ingérence sur les élections au Canada. Alors que beaucoup les oppose, tant la Chine que le Canada se rejoignent sur un point : leur obsession sur le corona et le port du masque.

 

Justin Trudeau et Xi Jinping au G20

 

Brésil

Shell va acheter 3,25 milliards de litres d'éthanol fabriqué à partir de déchets de canne à sucre au producteur Raizen. Raizen investira $1,5 milliard dans cinq nouvelles usines, dont la première entrera en production en 2025. En 2021, les biocarburants représentaient 3,6% de la demande mondiale d'énergie pour le transport, principalement pour le transport routier, selon l'Agence internationale de l'énergie.

Shell ne le fait pas pour des raisons climatiques, la major se fiche du climat comme de sa première chemise, mais pour des raisons économiques. La demande de ce carburant pourrait augmenter de 28% d’ici à 2026.

Bolsonaro ne sera plus le président du pays. Il sera remplacé par Lula.

 

Venezuela

Retournement de veste. Les Etats-Unis manquent de diesel, mais ne peuvent pas piffrer le président Maduro. Visiblement le manque de diesel est plus fort.

La Maison Blanche a donc demandé à Chevron de retourner au Venezuela afin d'extraire du pétrole brut pour alimenter les raffineries américaines qui raffolent du pétrole lourd du Venezuela.

 

 

Moyen Orient

Iran

Téhéran commence à produire de l’uranium enrichi à 60% dans son usine de Fordo alors qu’en avril 2021, c’était le centre de Natanz qui générait de l’uranium le plus purifié. Pour une bombe atomique, il faut arriver à 90%. Cette nouvelle a le potentiel d’augmenter la bonne humeur avec les USA.

Dans le Golf d’Oman, un tanker a été attaqué. La Maison Blanche a pointé du doigt l’Iran. Ca doit démanger à Joe Biden d’être le seul président démocrate à n’avoir pas débuté une guerre.

L’Iran a fabriqué un missile balistique hypersonique à 6'000 km/h. Il peut déjouer les boucliers de défense antiaérienne. Le plus cocasse est que Téhéran a réussi à construire ce type de missile alors que le pays est sous embargo technologique des USA. De leur côté, les USA peinent à réaliser ce type de missile déjà dans les mains de la Chine et de la Russie.

Un incendie s'est déclaré sur un oléoduc dans le sud-ouest de l'Iran dans la ville portuaire de Bandar Mahshahr, un incident sur lequel les autorités enquêtent toujours, alors que les manifestations et les affrontements antigouvernementaux se poursuivent dans le pays après la mort de Mahsa Amini, qui a été arrêtée par la police des mœurs. Le gouvernement a fortement durci le ton face aux manifestations.

 

Arabie Saoudite

L'entreprise pétrolière nationale Saudi Aramco a réalisé un bénéfice de $42 milliards au 3è trimestre soit le double de l'américain ExxonMobil avec seulement $20 milliards. Saudi va distribuer pour 18,75 milliards de dividendes presque entièrement en direction du gouvernement.

Le roi Salman a annoncé un jour férié pour les travailleurs et les étudiants du royaume, pour célébrer la victoire de l’équipe nationale de foot contre l’Argentine.

De leur côté, chaque joueur a reçu une Rolls Royce Phantom pour l'événement. Sur le bon prix, on trouve ce truc pour €450'000. Elles ont été payées par les lecteurs de cette revue qui vont faire le plein d’essence ou se chauffent au mazout. Dis comme ça, ça relativise le tout.

Chef de file de l'OPEP, l'Arabie Saoudite a renoncé à augmenter la production pétrolière.

 

 

 

Afrique

Afrique du Sud

Rocambolesque histoire. D’une main, l’Europe propose de financer pour €8,5 milliards d’infrastructures énergétiques pour que l’Afrique du Sud utilise moins de charbon pour des considérations climatiques.

De l’autre, la France, l’Allemagne et l’Angleterre achètent du charbon d’Afrique du Sud pour produire de l’électricité. Mieux, l’argent est offert sous forme de prêts remboursables, un peu à la sauce chinoise afin de mettre les pays en position de dépendance.

 

Mozambique

Le pays a commencé à exporter du gaz méthane liquéfié (GNL). La première cargaison a été livrée grâce aux installations du pétrolier italien ENI. La région gazière du Cabo Delgado est en proie à des attaques jihadistes. Le Mozambique pourrait entrer dans le top 10 des exportateurs de méthane liquéfié.

 

Les matières premières critiques nécessaires pour les batteries de voitures électriques d'ici à 2035

 

 

Phrases du mois

"Si nous ne sommes pas dans une récession en ce moment, nous sommes susceptibles d’y être très bientôt. Donc, mon conseil aux gens, [s’ils sont aussi] propriétaires de petites entreprises est de renoncer à certains risques. Si vous deviez faire un achat, différez-le peut-être un peu." Jeff Bezos, Directeur Amazon, 1,5 millions d’employés

"Le pétrole de schiste américain était considéré comme un producteur pivot, les Saoudiens et l'OPEP ont attendu que cela se passe. Aujourd'hui, l'OPEP est de nouveau aux commandes et devient le producteur pivot" John Hess, PDG de Hess Corp.

Ce que vous avez claqué aujourd'hui au Black Friday ne s’inscrit pas dans la colonne "Économies" mais "Dépenses". Blaise Reymondin

 

Cette revue s'appuie sur les sources de: Tom Whipple et de Steve Andrews d'ASPO USA, de Resilience.org, de médias aux Moyen-Orient, OilPrice.com, l'humour des chroniques matinales de Thomas Veillet Investir.ch, et toutes les informations diverses et variées, récoltées dans différents médias à travers le monde comme FT.com, Bloomberg, Le Temps, etc.

 

 

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org