• 1

L’Europe a-t-elle encore les moyens de bluffer?

Pour gagner au poker? De bonnes cartes et un sens tactique peuvent permettre de faire un bon bout de chemin. Dans le bras de fer énergétique avec la Russie, l’Europe manque d’atouts.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ne cesse de démontrer que la finesse géopolitique n’est pas son sens le plus développé, et sur le Vieux-Continent, seuls les cardiogrammes des gisements gaziers et pétroliers de la Norvège, des Pays-Bas et de l’Angleterre donnent encore des signes de vie.

Lire la suite

Energie: Un pays peut-il fonctionner en mode dégradé?

Je vous parle d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. La crise pétrolière de 1973 avait poussé certains pays à rationner les carburants alors que le baril approchait les 12 dollars. Certains pays découvrirent les dimanches sans véhicule à moteur avec la possibilité de faire du patin à roulettes sur les autoroutes. Allons-nous revisiter cet épisode?

Le directeur de l’Agence internationale de l’énergie, Fatih Birol, donne un indice: "Dès cet hiver, l’Europe pourrait être obligée de rationner sa consommation d’énergie dont celle du gaz pour son industrie, pendant que la Chine va sortir du covid et que son économie va rebondir et mettre la demande sous pression."

Lire la suite

Quand l’énergie Russe et Européenne joue entre ombre et lumière

Depuis le début de la terrible guerre en Ukraine, une succession de déclarations fracassantes ont été énoncées au sujet du gaz et du pétrole russes et de leur embargo pour sanctionner la politique de Vladimir Poutine. Hors des projecteurs, le pragmatisme s’appuie toutefois sur la raison d’Etat, dans l’obscurité.

Paradoxalement, plonger dans cette ombre pourrait apporter un éclairage sur une situation d’une complexité extrême.

Lire la suite

L’Europe de l’Energie face à ses contradictions

Bruxelles annonce la création d’un pôle d’achats pour regrouper ses commandes gazières. Au Qatar, la visite du ministre allemand de l'Economie et de la Protection du climat, le vert allemand, (ça ne s’invente pas) Robert Habeck a grillé la politesse à tout le monde pour aller se servir en premier. Le voyage a crispé et c’est peu dire. Pour éviter, ce type de comportement prédateur, Bruxelles a dû réagir.

Cependant, la crise énergétique dans laquelle se trouve l’Europe est en grande partie son œuvre. Rien n’a été fait dans la demi-mesure. En effet, dans un dogmatisme libéral économique des années 90 poussée à l’extrême, la Commission a forcé les grands acteurs de l’énergie européens à supprimer les achats à long terme de gaz et de pétrole pour se rabattre sur le court terme.

Lire la suite

Pénurie pétrolière: le scénario de 2008 va-t-il se répéter en 2022?

Comme dans le film Un Jour sans fin, serions-nous en train de revivre la crise économique de 2008? A la manière du Petit Poucet, pierre après pierre, tous les marqueurs égrenés lors de cet épisode historique refont surface entre une inflation galopante, une pénurie pétrolière, des bulles financières et les hausses rapides des taux d’intérêts.

Comme lors des cinq précédentes crises, l’édition 2008 avait montré l’influence du prix du pétrole et sa capacité de détruire l’économie dans un cycle infernal.

Lire la suite

La Russie se rapproche de l'échec et mat en Ukraine

Article de Scott Ritter, publié dans EnergyIntel. - En décembre dernier, la Russie a envoyé aux États-Unis et à l'OTAN deux projets de traité exposant ses exigences en matière de garanties de sécurité liées à la position de l'OTAN en Europe orientale.

Ces demandes sont intervenues dans un climat de tension alimenté à la fois par un renforcement militaire russe à la frontière de l'Ukraine et par l'hystérie des États-Unis et de l'OTAN face à ce qu'ils considèrent comme une incursion militaire russe imminente en Ukraine.

Lire la suite

Avec le Kazakhstan, le prix de notre dépendance énergétique augmente

Il n’y a pas que les matières premières qui sont en hausse. Les coûts de notre dépendance énergétique suivent la même tendance. Il n’aura fallu qu’une multiplication par deux des prix du gaz au Kazakhstan pour que ce mécanisme se rappelle à nous.

Le Kazakhstan, un pays que peu de personnes peuvent pointer sur une carte, est surtout connu pour son équipe cycliste Astana. Pour les connaisseurs, l’ancien membre de l’Union soviétique est une véritable caverne d’Ali Baba. Son sol contient du pétrole, du gaz, de l’uranium, de très nombreuses terres rares qui entrent dans la fabrication des panneaux solaires, des éoliennes ou des batteries de nos voitures électriques, du potassium essentiel à l’agriculture et finalement, délice suprême, de l’or!

Lire la suite

Faut-il continuer à élire des schizophrènes?

Le bonheur se cache dans une croissance infinie. C’est avec ce concept que les dirigeants de nos pays ont pris l’habitude de mentir à la hausse. Dans cette surenchère de promesses dithyrambiques, les peuples ont fini par y croire et l’exiger. Ainsi, sans proposer monts et merveilles, les chances d’élection s’amenuisent proportionnellement.

La démocratie ne semble plus adaptée au monde vrai-faux des réseaux sociaux et encore moins face à la violente virtualité des métavers qui vont prendre en otage nos cerveaux.

Lire la suite

Le fiasco de la COP26 soulage beaucoup de pays

Il n’aura fallu que quelques minutes après la fin de la COP26, pour que de nombreux représentants gouvernementaux sautent sur Twitter afin de se dédouaner de cet accord à minima. Cependant, aucun n’a expliqué pourquoi il a voté "oui".

Durant cette cérémonie de clôture, Simonetta Sommaruga, Ministre Suisse de l'Energie & Environnement, a laissé transparaître l'agacement de certains pays, pendant que le président de la COP, Alok Sharma, termina sur une note qui en dit long.

En réalité, le statu quo ante bellum est la meilleure option pour nombre de gouvernements. Tour de table des acteurs en présence.

Lire la suite

Comprendre le Futur Energétique et Climatique

Les prix du pétrole, du gaz, du charbon, de l'uranium qui explosent; une COP26 dont les objectifs font hurler de rire; la Chine qui veut passer devant les USA; l'impossibilité pour les grandes puissances de diminuer leur consommation d'énergies fossiles; est-ce que la pandémie du corona virus est un indicateur de comportement pour les mois à venir?

Toutes ces questions sont abordées dans cette série de 4 vidéos afin de tenter de comprendre notre futur énergétique et climatique.

1. Du feu aux énergies fossiles
2. La Puissance: les enjeux géopolitiques entre les nations
3. L'Effet Papillon: pourquoi est-il si difficile de faire quelque chose?
4. Le futur : et si la pandémie de Corona nous donnait des indications?

Lire la suite

Les pays les plus puissants pourront-ils réduire leur consommation d’énergie?

Dans les années à venir, comment la Chine, les Etats-Unis, la Russie, l’Allemagne et l’Inde vont-ils se répartir le pétrole, le gaz et le charbon restant? Ces trois armes de puissance massive régulent le classement mondial du pouvoir de ce que l’on appelle, à juste titre, les grandes puissances.

A l’heure où le réchauffement climatique et l’accès aux matières premières commencent à mordre, personne ne semble vouloir lâcher d’un iota son rang. On assiste même à une fuite en avant afin de figer son score avant que la fin de la partie ne sonne, avec comme point chaud la nouvelle guerre froide entre Pékin et Washington.

Lire la suite

Qui remplacera les spécialistes du climat et des énergies?

Depuis des décennies, climat et énergie font chambre à part alors que ces deux domaines ne sont que la face opposée d’une même pièce. Sur le terrain, si 2020 fut une annus horribilis pour les énergies fossiles, l’été 2021 aura été un feu d’artifice climatique.

Ce manque de synchronisation et cette division se retrouvent au niveau scientifique entre les énergéticiens et les spécialistes climatiques.

Lire la suite

L’eau se transforme-t-elle en pétrole?

Vivre sans pétrole est impensable tant nos vies et le système économique mondial dépendent de cette potion magique. Depuis plus d’un siècle, le pétrole porte à bout de bras la croissance et les hégémonies militaires.

Signe de puissance, accéder ou posséder l’or noir est une faveur digne des rois qui justifie guerres et manipulations. De son côté, l’eau surfe sur la même vague. Bien que notre planète soit recouverte d’or bleu, l’eau potable n’en représente que le 6%.

Lire la suite

Energies : les tendances et les surprises possibles en 2021

Alors que nous sommes englués dans la pandémie de Corona, il est bien difficile d’imaginer ce qui va se passer durant 2021.

Au lieu de prédictions dérisoires, quelles sont les tendances à observer et les surprises qui pourraient émerger au niveau des énergies : pétrole, gaz, charbon, nucléaire, renouvelables et le climat?

Lire la suite

Seules les Femmes peuvent agir contre le réchauffement climatique

A l’écoute d’une émission radiophonique, ce fut le mantra délivré par une romancière dont son livre présente le sexe masculin comme incapable de répondre au réchauffement climatique. La lame est tranchante. Seules les femmes ont les capacités de venir au secours de notre planète.

Il est intéressant d’analyser ces mouvances d’individualisation et de division de la société venues des Etats-Unis. Ainsi, il est devenu très tendance de catégoriser une personne par son genre, ses préférences sexuelles ou culinaires et de la répertorier parmi les lettres de l’alphabet.

Lire la suite

Moins d’énergie, plus de dettes, : l’impossible équation

A l’époque pré-industrielle, avant l’émergence des énergies fossiles, le concept de la dette relevait d’une officine compliquée et impopulaire. Dans une économie sans croissance, les dettes génèrent des esclaves pris au piège de taux d’intérêts élevés et de remboursements improbables.

L’utilisation du charbon et du pétrole ont bouleversé la donne. En un rien de temps, nos capacités de production ont été musclées. Un seul baril de pétrole de 159 litres équivaut à 5 années de production énergétique d’un humain. Devant une telle démultiplication de force, la croissance ne pouvait qu’exploser et l’endettement a démultiplié cette tendance.

Lire la suite

Energie: qui prendra le leadership mondial?

La Chine et les Etats-Unis entrent dans une nouvelle version de la guerre froide. La place de leader mondial est en jeu. Pékin envisage un passage de témoin d’ici à 2049. Washington s’accroche à sa position dominante. Historiquement, la puissance des Etats et des royaumes reposait sur une supériorité militaire et financière. La révolution industrielle aura introduit un troisième facteur: l’énergie.

 

Aujourd’hui, de manière assez surprenante, le monde est en train de revivre une version du scénario écrit il y a cinquante ans avec une course spatiale et l’envoi d’humains sur la Lune, des luttes interraciales américaines et un krach pétrolier, le tout englobé dans un cocon de guerre froide. Pékin a remplacé Moscou, même si la Russie n’a pas dit son dernier mot.

Lire la suite

Dépression ou Récession : du cauchemar aux rêves ?

L’économie est-elle entrée dans une récession ou une dépression? Une récession est un événement économique cyclique et nécessaire qui permet l’éclatement de bulles ou de dysfonctionnements afin de revenir à un meilleur point d’équilibre. Depuis 1945, la durée moyenne d’une récession est de 11 mois. La crise des subprimes et du pétrole de 2008 donne une parfaite illustration et des outils nécessaires pour s’y extraire.

De son côté, une dépression secoue, sur une longue période, les fondements de la société et résulte d’éléments externes à l’économie comme une guerre ou une pandémie. Le monde est sorti de la Grande Dépression des années 1920 avec la deuxième guerre mondiale et les promesses tenues d’un nouveau monde.

Lire la suite

Energies: les crises accélèrent l’histoire

La conjonction d’une pandémie et d’un krach pétrolier est le cocktail idéal pour faire vaciller nos certitudes, surtout que le design de notre économie a été entièrement construit sur une utilisation intensive des énergies. Dis-moi combien de pétrole tu consommes et je te dirai ton PIB.

Le monde ne va certainement pas se transformer radicalement, mais les crépitements des changements pourraient se précipiter.

Lire la suite

Energies fossiles et climat: une année olympique

L’année 2020 a débuté sur les chapeaux de roues. Du côté climatique, l’Australie a ouvert les feux. Bien que les énergies fossiles génèrent la quasi-totalité du CO2, les douze prochains mois devraient battre tous les records de consommation de pétrole, de gaz et de charbon.

Dans l’univers gazier, la Russie devrait tenir la vedette. Avec un accord de cinq ans fraîchement paraphé avec l’Ukraine, Gazprom pourra de nouveau livrer son gaz à l’Europe via la route de Kiev. En compensation, Moscou s’engagera à verser 7 milliards de dollars à l’Ukraine.

Lire la suite

La bataille perdue des terres rares

Les USA maitrisent le monde par les muscles. La Chine veut s’imposer par le sang. Celui qui coule dans les veines de la technologie et de l’Economie : les terres rares.

Ces 17 éléments cruciaux pour l’énergie solaire et éolienne, les batteries, les 7 milliards de smartphones, les équipements de télécommunication, l’automobile, la médecine jouent également un rôle décisif dans l’industrie militaire, de l’électronique jusqu’aux missiles ou pour renforcer l’acier des blindages.

Lire la suite

Energies Solaire et Charbon : Le paradoxe chinois

Pour générer son électricité, la Chine avale 50% de la production mondiale de charbon pendant qu'elle ratisse toutes les opportunités afin de se faire livrer gaz et pétrole pour porter sa croissance économique. Depuis l’an 2000, Pékin a triplé ses émissions de CO2 pour émettre le tiers des émissions mondiales.

Paradoxalement, le pays est également le No 1 mondial dans l’énergie solaire et celle du vent. En effet, le reste du monde a donné la responsabilité à la Chine de fabriquer les panneaux solaires, les batteries et les éoliennes qui permettront à ces mêmes pays de pavoiser à la COP25.

Lire la suite

Et si la Banque Nationale Suisse soutenait l’Innovation?

A hauteur de 1,2 milliards €, Bruxelles va participer au financement de la construction de batteries européennes pour les voitures électriques et le stockage d’énergie. L’objectif est de tenter d’endiguer la déferlante chinoise dans ce secteur.

Durant la dernière décennie, à coup de subventions déguisées, la Chine s’était emparée des industries solaire et éolienne mondiales. Aujourd’hui, la perspective de perdre des millions d’emplois dans le secteur automobile fait mouche. La Commission Européenne a dû s’adapter aux nouvelles règles du jeu mondial imposées par Pékin et Washington.

Lire la suite

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org