Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Décembre 2021

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Charbon: consommation de quantités records pour 2021
- Russie: Gazprom, le gazier, vient de racheter le Facebook Russe
- France: 25% des centrales nucléaires sont en panne pour cet hiver
- Chine: Les 3 plus grandes entreprises de terres rares fusionnent avec 70% du marché mondial
- Japon: Toyota va instir $35 milliards dans la production de voitures électriques
- Finlande: La centrale nucléaire EPR d'Olkiluoto a été mise en service 
- Namibie: Le pays va investir $45 millions dans la production d'hydrogène verte
- Arabie Saoudite: Grâce aux prix du pétrole, le budget du pays atteint l'équilibre financier.
- Allemagne: Trois centrales nucléaires sont débranchées, il en reste 3

 

Bonne Année et plein d'Energies tout au long de 2022 avec des aventures extraordinaires!!! 
Tout au long de l'année, vous avez été plus de 1,8 millions à parcourir ces lignes. Merci pour votre fidélité ainsi que pour votre intérêt dans les énergies.

On pensait que 2020 fut une année Rock & Roll inégalée. Que nenni, 2021 a ouvert des portes encore inconnues avec le début d'une crise énergétique mondiale, qui touche toutes les matières premières du pétrole, au gaz, en passant par le charbon et l'uranium. Au niveau science-fiction, grâce à la Chine, l'Inde, la Russie et l'Europe, il n'y a aucun doute que 2022 va dépasser les attentes. 

Après avoir dépassé les 86$, le pétrole termine son année à 79,18$ ($51,80 début janvier 2021) à Londres et $76.57 ($48.42) début janvier 2021.

 

 Graphique du mois

Nouvelles découvertes de gisements pétroliers
En 2021, elles sont au plus bas depuis 10 ans

Selon Rystad Energy, les découvertes mondiales de pétrole et de gaz en 2021 ont atteint
leur plus bas niveau depuis 75 ans  avec 4,7 milliards de barils équivalent pétrole (bep).
Le monde consomme environ 36 milliards de barils de pétrole par an.
Le peak oil est toujours prévu entre 2025 et 2030.

 

 

Regard sur 2021 et le possible 2022

En Europe, les prix de l’électricité sont passé de €3,7 à plus de 30 centimes kWh. Les prévisions pour février touchent le ciel. Est-ce que l’Europe aura droit à des blackouts ? Est-ce que les prix vont à grimper? A vu de nez, ça devrait chauffer durant l'hiver pour redescendre à l'été, mais descendre jusque où?

Est-ce que le baril de pétrole passera sur la barre des 100$? Alors que la pandémie de corona touche à sa fin, la probabilité n'est pas nulle parole de Goldman Sachs.

Au niveau du chauffage, les prix du mazout/fioul et gaz ont fortement augmenté durant 2021. A ce rythme, beaucoup doivent se serrer la ceinture. Verrons-nous un changement de comportement et de carburants dans la manière de se chauffer et de se refroidir?

La panne dans la chaîne d’approvisionnement, du manque de matières premières et du graphite essentiel aux batteries, et de composants technologiques disponibles bloquent l’installation d’énergies renouvelables ainsi que le maintien des réseaux électriques. En théorie, dès 2026, les énergies renouvelables dépasseront les énergies fossiles pour la production d'électricité.

Plus de $10'000 milliards de stimulus ont été insufflés dans l’Economie mondiale. Les impacts de ce tsunami financier devraient commencer à émerger en 2022, bien que l'inflation a déjà montré le bout de son nez.

La Russie cherche des alternatives afin de diminuer ses livraisons de pétrole et de gaz à l’Europe pour se concentrer sur l’Inde et la Chine. Bruxelles se retrouve piégée par les règles qu’elle a voulu imposer à Moscou notamment pour les livraisons de gaz. Comment l’Europe va surmonter ses divisions énergétiques durant 2022?

Au début de la pandémie, on s’était promis d’être moins con et de freiner nos pulsions d’achats et notre gaspillage. Mission accomplie comme disait W. Nous n’avons jamais autant consommé de charbon, la demande de pétrole devrait dépasser 2019 d’ici à deux mois.

Les pétroliers et gaziers communiquent sur la dangerosité de quitter trop brusquement les énergies fossiles avec un risque de hausse des prix et des crises sociales. A l’opposé, le climat n’a jamais été aussi chaud. Est-ce que la COP27 sera aussi rigolote et inutile que la version 26 ?

 

Orelsan L’odeur de l’essence

 

OPEP

L’OPEP continue d’ajouter environ 400'000 barils par jour (b/j) sur les marchés. Elle le fera mensuellement jusqu’en mai, mais est-ce que les membres du cartel en seront-ils capable de suivre ce rythme? Tant la Libye, le Nigeria, le Venezuela, l'Irak sont à la peine. Si les sanctions contre l'Iran se lèvent, 1 million de barils par jour (b/j) pourraient se rajouter au marché.

En novembre, au lieu de 400'000 b/j, le cartel n'a pu ajouter que 285'000.

L’Agence Internationale de l’Energie pense que l’émergence d’Omicron va permettre de faire baisser les prix du pétrole et que la demande, notamment au niveau de l’aviation, va baisser. L’OPEP estime le contraire et annonce que la demande va grimper à 99,13 millions b/j dès le premier trimestre. Le record de consommation pétrolière devrait être battu dans les mois qui viennent.

 

 

Climat

Les coûts pour les 10 plus grandes catastrophes météorologies de 2021 ont dépassé les $ 170 milliards avec 1'075 morts et déplacé 1,3 millions de personnes selon Christian Aid.

La COP26 aura été le plus grand fiasco climatique de l'année. Aucun pays n'a osé dire non au charbon de la Chine et de l'Inde, Suisse et France en tête.

Visiblement, le changement climatique n'attendra pas qu'il soit plus commode pour l'humanité d'y faire face. Mais chut! c'est un secret.

 

Investissements

S’il y a bien un domaine qui roule comme sur des roulettes, c’est l’armement. Les ventes ont dépassé les $ 530 milliards cette année. Le budget militaire mondial est l’un des seuls à avoir augmenté durant la pandémie.  Si vous voulez investir dans un domaine lucratif, pas besoin d’aller plus loin d'autant que la tendance va augmenter dans les années à venir.

Champion du monde des importations militaires : l’Arabie Saoudite.

 

 Dessin Chappatte

 

Pandémie

Avec le variant Omicron, le Père-Noël pourrait avoir trouvé l'antidote à la pandémie. Israël pense renoncer à la 4ème dose de vaccin et l'Afrique du Sud est sortie de la vague. Du côté du Danemark et de l'Angleterre, les hospitalisations ne stressent pas le système.

Dans les effets de bord du Covid, le problème le plus important s'est caché dans le ratio : nombre de personnes mises en quarantaine / personnes disponibles pour faire le travail. A ce rythme, les chaînes d’approvisionnement vont tousser encore pendant un moment. Pour certains composants, notamment dans les voitures ou les vélos électriques, il y a plus d'une année d'attente.

Nommer "Booster" une dose pour un vaccin qui dure moins longtemps (10 semaines) que 3 pleins d’essence, est un concept intéressant.

Pfyzer, Moderna et autres ont réalisé un chiffre d’affaires record : €33 milliards, c’est encore plus juteux que le pétrole, d’autant que le potentiel des enfants de 5 ans à 12 ans vient à peine d’être exploité. Stéphane Bancel, PDG de Moderna, propose un abonnement à ses vaccins réservés uniquement aux pays riches. Le gars n’est pas milliardaire pour rien. Ca tombe bien, Israël impose une 4ème vaccination alors que 4 milliards de personnes n’ont pas droit au premier vaccin. Certains actionnaires demandent à Moderna d'ouvrir la vente de ses doses aux pays les moins riches.

 

Dessin Chappatte

 

Père-Noël

Trafigura, le gestionnaire de pétrole et de matières premières, a offert un chouette cadeau de Noël à son top management et ses employés. Un bonus de $ 1 milliard. L’entreprise a généré 3,1 milliards de bénéfices en 2021. Elle gère 7 millions de barils de pétrole par jour et 106 millions de tonnes de métaux et de minéraux par an.

De son côté, Vitol, le plus grand trader pétrolier au monde, a distribué pour $ 2,9 milliards de bonus à 400 de ses employés.

 

Charbon

En 2021, l’utilisation du charbon pour l’électricité a atteint des records à 10'350 térawatts heures selon l’Agence Internationale de l’Energie. Les extractions mondiales ont atteint un niveau record.

On se souvient que lors de la COP26, tous les pays du monde ont accepté de continuer à utiliser du charbon en version « all you can eat / à volonté» Devant ce choix démocratique, la décision ne peut qu’être plébiscitée.

 

Gaz

En Europe, les prix du gaz ont atteint des records à €182 par mégawatt heure soit plus de 8 fois le prix du début d’année. Une pensé émue pour tous ceux qui se chauffent au gaz! Emue mais pas triste. Cela fait plus de 20 ans que l'on dit qu'il faut absolument sortir du gaz et du fioul pour se chauffer.

En Europe se pose la question de l’accès au gaz dans les années à venir alors que 40% vient de Russie.

Traditionnellement, les prix du gaz en Asie sont plus élevés qu’en Europe. Pour la première fois, c’est l’inverse à $48,5 contre $41 par million de British thermal units.

 

A quantité d’énergie égale, le gaz est 4 fois plus cher que le pétrole soit $340 le baril.

 

 

Energies Renouvelables

Le rapport Renouvelables 21, de l’Agence Internationale de l’Energie souligne la croissance à produire de l’électricité à partir de panneaux solaires, d’éoliennes et d’autres technologies vertes.

D’ici à 2026, la capacité mondiale d’énergie propre devrait augmenter de plus de 60% par rapport à 2020, avec plus de 4’800 gigawatts. La production atteindra alors le même niveau que celles des combustibles fossiles et du nucléaire combinées.

 

 

Le top 3 du mois

France

Le pays entre dans le top, grâce à sa production d'électricité qui vacille.

EDF annonce que 25% du parc nucléaire français est à l’arrêt à cause de maintenance. Ainsi 15 réacteurs sur 56 ne produiront pas d’électricité durant les mois cruciaux de janvier et de février.
Dans la foulée, les prix de l’électricité sur le marché français atteignent des sommets à plus de €30 ct le kWh. Les questions les plus épineuses viendront lors des pics de consommation durant janvier-février.

En 2022, les prix de l’électricité devraient grimper de +25% sur les marchés vendus en gros. Pour les particuliers, le gouvernement Macron a bloqué à +4% les tarifs jusqu’en août. Histoire d’être réélu, poser la question, c'est y répondre? L’Etat Français prendra en charge la différence soit € 12 milliards. Combien de temps, le gouvernement pourra supporter ce type de subventions?

Alors que les prix du baril de pétrole génèrent des pétrodollars, le président Macron s’est rendu aux Emirats-Arabes Unis afin de vendre pour 15 milliards d’armements militaires. Il est ensuite parti en Arabie Saoudite où des entreprises françaises vont gérer l’eau du Royaume. L'eau est en passe de devenir une question de vie ou de mort tant en Arabie Saoudite, qu'en Irak, en Iran ou au Yémen.

Une pareille visite aurait été incongrue une année auparavant alors que le baril fleurtait à 20$ et que les caisses vides du Royaume. Là, à 80$, il devrait y avoir un défilé.

La campagne présidentielle dithyrambique, ou la verbe prime sur le contenu, ne va pas manquer de caresser la fierté nationale avec le nucléaire. Touchera-t-elle les inquiétudes sur le prix de l’essence, du gaz et de l’électricité ?  En tout cas, Emmanuel Macron surfe sur la vague et propose la construction de nouvelles centrales nucléaires EPR. En même temps, de plus en plus de freins sont actionnés sur l’éolien, histoire d’enfoncer le clou. A Saint-Brieuc, un projet offshore de € 2,4 milliards est remis en question.

Entre Bouygues, Bolloré, Niel, Bernard Arnault et Drahi. Quel milliardaire aura son président ? 

 

 

Iran

L’accord nucléaire est le gros sujet qui nous vient d’Iran, avec un 8ème round juste avant le réveillon du 31. Les américains et iraniens recherchent un moyen de sortir de cette impasse alors que l'Iran semble de plus en plus proche d'avoir assez transformé d'uranium pour en faire une bombe. En préambule à cette négociation, Téhéran demande la levée des sanctions US et la possibilité d’exporter librement son pétrole et son gaz. L'Iran a cruellement besoin de pétrodollars. Selon les derniers signaux de fumée, les discussions progressent.

Pendant que les négociateurs négocient à Vienne, l'Iran en a profité pour balancer deux fusées en dans l'espace histoire de montrer que si des têtes nucléaires sont montées sur ces engins, ça pourrait furieusement ressembler à une bombe atomique.

L'Iran pourrait ajouter 1 million b/j de pétrole sur les marchés.

Téhéran continue sa stratégie basée sur la revalorisation du pétrole et du gaz avec la pétrochimie. Il est financièrement plus juteux de vendre du plastique ou des fertilisants.

Téhéran a accepté que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) remplace les caméras en panne dans le site nucléaire de Tesa, situé dans la ville de Karaj, à l’ouest de Téhéran. Elles avaient été endommagées lors d’une opération de sabotage, probablement de source israélienne, le 23 juin dernier.

En plus des restrictions économiques, la population iranienne est noyée sous la pire sécheresse depuis 10 ans. La ville d’Esfahan, ancienne capitale de l’Empire Perse, est à sec. Le nouveau gouvernement a promis de faire quelque chose. Oui, mais quoi?

Dès le 1er janvier, la National Iranian Oil Company utilise les cours du Brent afin de vendre son pétrole à l’Europe. Pour l’instant, aucun pays européen achète de pétrole à l’Iran de peur d’être puni par les américains. Le pétrole iranien part en priorité en Inde et en Chine.

Israël a passé une commande aux USA pour des avions citernes capable de remplir les jets de combats. Tel-Aviv a demandé à Biden d’accélérer leur livraison afin de pouvoir assurer les bombardements sur les infrastructures nucléaires iraniennes. Les premiers spécimens seront disponibles fin 2024. L’ambiance dans la région va devenir festive d’autant que l’Arabie Saoudite s’équipe de l’arme nucléaire.

 

La sécheresse du Lac Urmia Iran, CNN

 

Niger-Mali

Le Mali possède de solides ressources minières dont le sel, l’or, le calcaire et le pétrole. De plus, une grande partie de l’uranium utilisé dans les centrales nucléaires françaises (en tout cas pour celles qui sont encore en service), provient du Niger voisin.

On comprend mieux l’envoi de forces militaires françaises au Mali afin de combattre l’Etat Islamique et surtout de protéger les intérêts de Paris. Cependant, Emmanuel Macron a annoncé une diminution du nombre de militaires dans la région. Du coup, on pense immédiatement à la Chine et la Russie pour reprendre le flambeau. La force Wagner, des miliciens sous le contrôle de la Russie vient justement brouiller les cartes.

Cette milice a déjà été utilisée en Libye par Moscou. Si Vladimir pouvait prendre le contrôle des deux mines d’uranium au Niger, on imagine la tête des courbes de production d’électricité en France. Une question pratique, faut-il inclure une partie des frais de l’opération Barkhane à €900 millions/an comme subsides à l’électricité nucléaire française ? La réponse est aussi évidente qu'elle fait politiquement mal.

Il est à noter qu'une partie de l'uranium extrait au Niger par Areva, est vendue en exclusivité à la Chine pour un prix fixe de $75 la pound pour une durée de 35 ans.

 

Russie

Les prix du gaz ont grimpé à des niveaux records en Europe à plus de €182 le mégawatt. Les livraisons via le gazoduc Yamal-Europe sont presque à l’arrêt, officiellement à cause des températures très basses.

En 2021, la Russie a exporté 178,1 milliards m3 de gaz, (+4,8%) soit 350 milliards kg de CO2 et une quantité phénoménale de méthane lors de l'extraction et du transport.

La Plasma Pulse Technology, est une nouvelle méthode de fracturation pour le pétrole et gaz de schiste. Elle se réalise avec de l'électricité et ne nécessite pas ni d'eau, ni de produits chimiques. En plus, elle est financièrement plus abordable. Un renouveau du schiste pour faire reculer une nouvelle fois le peak oil ? Cette méthodologie a été mise au point à St-Petersbourg et pourrait aider la Russie à remplacer ses vieux gisements.

Le niveau d’exploration du pétrole Russe est à son plus bas niveau depuis 5 ans selon le ministre de l’Energie. Il manque clairement des investisseurs. Est-ce que les énormes gisements de schistes russes pourront faire venir les investisseurs étrangers?

Power of Siberia 2, tel pourrait devenir le nom du prochain cauchemar gazier de l’Europe. Initialement, un gazoduc reliait exclusivement le gaz de la péninsule de Yamal, Sibérie avec l’Europe. Et bien, le Power of Siberia No 2 va relier ce gisement à la Chine !  La Russie se tourne vers l’Inde pour diversifier ses livraisons de gaz et de pétrole. L’Inde pourrait avoir le potentiel de remplacer l’Europe.

 Gazprom, le géant gazier russe, dont l’actionnaire majoritaire n’est autre que l'Etat russe, a acquis la majorité des actions de MF Technologies. Ca ne vous dit peut-être rien et c’est normal. La boîte contrôle le réseau social Vkontakte. Le "Facebook russe" est utilisé par plus de 100 millions d’utilisateurs. A l’image de la Chine, Moscou créé un Internet souverain contrôlé par le gouvernement.

Gazprom-Media détient, du gaz qu’elle expédie en Europe. Elle possède également une quarantaine de chaînes de télévision, onze stations de radio, huit studios de production, deux sociétés de distribution, trois plateformes de vidéos sur internet et un opérateur de télévision satellitaire. Entre parenthèse, cet argent vient des consommateurs de gaz européens, suisses et chinois.

L’armée russe a réalisé de nouveaux essais avec leurs missiles hyper-soniques capable d’atteindre à 4 fois le mur du son. Entre la Chine, la Russie et les USA, il n’y a plus que les USA pour ne pas avoir cette nouvelle arme. De plus, les 3 amis vont se retrouver sur la lune entre 2024 et 2026. La Chine et la Russie collaborent sur la station spatiale chinoise.  

Plus de 120'000 soldats se trouvent à portée de canons de l'Ukraine.

 

Dessin Chappatte 

 

 

Les Amériques

USA

Le plan de $1'700 milliards de stimulus économiques pour les infrastructures a été refusé alors que l’inflation gratte fortement. Si les taux d’intérêts montent, beaucoup ne pourront plus les payer, ce qui rappelle la crise de 2008.

L’année Biden avait bien débuté mais l’empilement de gaffes s’empile. Kamala Harris, qui les accumulent également, est à un battement de cœur de remplacer Joe.

Dans le bassin Permien de pétrole et de gaz de schiste, les niveaux d’extractions ont atteint 4,96 millions b/j de pétrole en décembre soit au même niveau que le record de mars 2020. Les 5 millions devraient être atteint en janvier.

Lors de la réunion du World Petroleum Congress à Houston, les producteurs de schiste ont confirmé qu’ils ne cherchent pas à extraire un maximum de pétrole, mais à distribuer un maximum de dividendes afin de trouver de nouveaux actionnaires. Priorité est donc à la maximalisation des revenus, pas une diminution des coûts. Cette stratégie va à l’encontre de Joe Biden qui demande d’augmenter la production afin de faire baisser les prix à la pompe.

La raffinerie ExxonMobil à Baytown, Texas a pris feu et blessé 4 personnes. L’unité traitait 500'000 barils par jour.

Des super tornades ont balayé le centre des Etats-Unis en faisant plus de 70 morts. Certaines ont parcourus plus de 300 km. Suite à cet épisode, les températures sont montées à 25 degrés. Très inhabituel d’avoir ce genre de températures à cette époque de l’année.

 

 Prévisions d'extractions pétrolières de schiste aux USA 2000-2050
avec un pic dès 2025

 

Haïti

62 personnes ont été tuées lors d’une explosion d’un camion-citerne de gaz a explosé à Cap-Haïtien.

 

Argentine

Le 80% des exportations de céréales naviguent à travers la rivière Parana en route pour le Pacifique. A cause de la sécheresse, le lit de la rivière a tellement diminué que les bateaux ne peuvent plus être chargé à plein.

 

Brésil

De l’autre côté de la frontière argentine, l’Etat de Bahia, des pluies diluviennes depuis novembre ont tué 58 personnes.

Pour la rondelette somme de $2 milliards, Total et Shell sont les grands gagnants de la mise aux enchères de gisements pétroliers offshore au Brésil. Total, Petronas et Qatar Petroleum se sont joints au brésilien PetroBras pour miser sur le gisement de Sépia au sud de l’Atlantique.

Total, Shell et PetroBras ont gagné le gisement d’Atapu.

Les gisements se trouvent sous la mer, dans des roches salées à plus de 1'500 m. de profondeur et pourraient contenir 15 milliards de barils soit 5 mois de consommation mondiale.

On notera que Total et Shell ont fait tout un ramdam en 2021 pour clamer leur envie de sortir du pétrole et de se verdir.

 

 Production des gisements de gaz de schiste aux USA
Source: EIA

 

Asie

Chine

Les 3 plus grandes entreprises de terres rares ont fusionné. La China Rare Earth Group contrôlée par Pékin, possède le 70% de ces 17 métaux utilisés dans l’armement, les batteries et les énergies renouvelables. Le Chine possède plus de 80% des terres rares dans le monde, autant dire que ce monopole est une fabuleuse arme pour Pékin. La Chine a utilisé la même stratégie pour s’approprier l’énergie solaire.

L’appétit de la Chine pour le gaz a déclenché une razzia d’achats sur le LNG (gaz liquide) aux USA avec plusieurs millions de tonnes en 2022 via la China National Offshore Oil Corporation. A contrario de l’Europe qui exige des contrats courts, la Chine propose des achats sur 10 ans et plus ce qui est privilégié par les pays exportateurs.

Le producteur de batteries pour voitures électriques, CATL, a sécurisé une grande partie de terres rares et de matériaux. Pékin est en passe de contrôler la production de voitures électriques à travers le monde.

Dans 30 jours, les Jeux Olympiques en Chine.

La Chine commende de plus en plus de pétrole à l’Iran. Les USA râlent, ainsi va le monde.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a justifié la décision de la Chine lors de la COP26 de faire confiance au charbon "Dans de nombreux pays en développement, tout le monde n'a pas accès à l'électricité et l'approvisionnement en énergie n'est pas suffisant. Avant de demander à tous les pays d'arrêter d'utiliser le charbon, il faut prendre en considération le déficit énergétique de ces pays." Il est à noter que la Chine est toujours considérée comme un pays en développement.

La région de Zhejiang, 6% du PIB chinois dont une grande partie de produits exportés, est en quarantaine pour le Corona. Les villes de Xi’an 13 millions d’habitants, Ningbo, Shaoxing et Hangzhou sont dans la même situation. On peut imaginer que la situation ne va pas aider à l’amélioration de l’approvisionnement en composants industriels dans le monde.

Les prix de l’immobilier ont chuté de 20%. En 2022, la croissance chinoise pourrait atteindre 5% alors que la barre indiquait 7% avant la pandémie. Peut-être que Pékin ne veut plus compter sur l’immobilier pour booster sa croissance.

 

Corée du Sud

Dans le Korea Superconducting Tokamak Advance Research, la Korea Institute of Fusion Energy a réussi à maintenir stable pendant 30 secondes un plasma chauffé à 100 millions de degrés Celsius, record mondial, pour une fusion nucléaire.

Des durées plus longues ont déjà été atteintes à des températures plus basses (50 millions de degrés Celsius), en Chine avec 102 secondes dans un réacteur tokamak. Cependant, pour qu’une fusion nucléaire se déroule de manière autonome et sans apport d’énergie externe, il faut un minimum de 100 millions de degrés Celsius.

On ne sait pas quand cette technologie sera prête et financièrement accessible. Les plus optimistes penchent pour 2050.

 

Japon

Toyota va investir $ 35 milliards dans les voitures électriques et sortir 30 nouveaux modèles d’ici 2030.

Tokyo Electric Power Co, TEPCO, va lancer des travaux de réparation dans le sous-sol à de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi. L'objectif est de renforcer le mur de glace artificiel sous-terrain destiné à arrêter l'écoulement des eaux souterraines hautement radioactives dans le Pacifique. Des tests ont révélé une fonte partielle de ce dispositif. En effet, afin de limiter l'infiltration de ces eaux, tout le sous-sol de la centrale est frigorifié.

Le budget militaire du pays explose à $45 milliards. La montée en puissance de la Chine inquiète.

 

Inde

Le milliardaire indien, Gautam Adani, propriétaire du Groupe Adani, va importer du charbon de la mine Carmichael en Australie. La mine est exclusivement destinée à enfourner les centrales indiennes. L'exploitation de cette mine a généré de grosses oppositions de la part de citoyens australiens, mais l’argent du milliardaire a fait l’affaire.

La société fille Adani Green Energy, du conglomérat Adani Power (voir ci-dessus), a signé un accord afin de vendre pour 4,7 gigawatts d’énergie solaire dans le pays. Adani Power est la plus grande entreprise charbonnière du pays. L’intérêt du renouvelable réside dans une production d’électricité meilleur marché que le charbon et pour alimenter 1,4 milliard d’habitants, le potentiel est immense.

 

La FED est la Banque Fédérale Américaine
Dessin: HedgEye

 

 

Europe

Les prix de la tonne de carbone ont dépassé les €90,75, soit +50% depuis novembre. La tonne de CO2 influence les prix des énergies fossiles et de l'électricité.

La taxonomie qui permet d’investir dans les énergies propres a été reportée. Le gaz naturel et le nucléaire pourraient faire partie de cette liste grâce à l’impulsion de Total, BP et du norvégien Equinor d'autant que c'est le très énergies fossiles Emmanuel Macron qui est à la tête de l'Europe jusqu'en juin.

L’Europe aimerait supprimer l’achat de gaz à long terme pour passer au prix du jour. La Russie demande l’opposé afin de pouvoir planifier ses investissements.

 

Angleterre

Depuis la hausse des prix de l’électricité, 25 revendeurs d’électricité et de gaz ont fait faillite impactant 5 millions de foyers. La plus grande victime Bulb (gaz et électricité) comptait 1,7 million de clients. Une vingtaine d’autres entreprises du secteur pourraient faire fermer leurs portes. Un véritable massacre dans un pays, qui a fait de la privatisation des entreprises d’énergies une priorité!  Un exemple à ne pas suivre.

Le gouvernement planifie d’interdire la vente de voitures thermiques d’ici à 2030 et prône l’expansion des chargeurs électriques.

Pour des raisons économiques, Shell va se retirer de projets du gisement Combo dans la Mer du Nord. La décision stresse le gouvernement qui s’inquiète de la diminution de la production pétrolière et gazière du pays.

Avec la construction des deux réacteurs nucléaires EPR, avec un financement à 30% chinois, l'Angleterre compte maintenant sur la Chine pour développer ses champs d'éoliennes. Maîtrisez l'énergie et vous maîtrisez un pays pense Pékin.

 

Ukraine

La quasi-totalité des bâtiments du pays se chauffent au gaz russe et comme les mots "isolation des bâtiments" n’existent pas en Ukraine le bras de fer avec Moscou fait trembler. Une transition sur la biomasse pourrait apporter une solution, mais il manque l’argent et la volonté politique. Là aussi, le dicton: Maîtrisez l'énergie et vous maîtrisez un pays est valable.

Le président Biden a menacé la Russie de lourdes sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine. C’est sûr, Vladimir Poutine n'a pas du fermer l’œil de la nuit. Lors d’une discussion téléphonique entre les 2 leaders, Vladimir a demandé que l’OTAN ne se rapproche pas de ses frontières. On connait la capacité des américains à respecter leurs paroles.

Finalement, c’est en début d’année 2022 que Vladimir et Joe se rencontreront à Genève afin de se partager l’avenir de l’Ukraine. Bruxelles ne fera pas partie de la réunion.

 

Finlande

La centrale atomique EPR d’Areva-Siemens à Olkiluoto 3 a reçu l’autorisation de démarrer. Des tests à faible puissance ont démarrés avant d’atteindre la puissance commerciale dès juin.

Sa construction avait débuté en 2005 (non, ce n’est une typo) et devait être terminée en 2009. A l’origine, l’ardoise affichait € 3,2 milliards. Aujourd’hui, le compteur dépasse les € 10 milliards. Le contribuable français a déjà dû payer € 1 milliard de pénalités de retard auprès de l’opérateur finlandais.

 

Allemagne

Trois des six centrales atomiques allemandes ont fermé. Les réacteurs de Brokdorf, Grohnde et Gundremmingen ont cessé de fonctionner pur un total de 4 gigawatts-heure de puissance.

La nouvelle coalition au pouvoir d'Olaf Scholz, s’est fixé le cap de 80% d’électricité verte (électricité pas énergie) d’ici 2030, avec un abandon du charbon avancé à 2030, contre 2038 visés sous Merkel. La moitié des maisons sont chauffées au gaz. D’ici à 2026, les nouvelles constructions ne pourront plus utiliser du diesel ou du gaz.

La part du renouvelable dans la consommation d’électricité en Allemagne a reculé en 2021, pour la première fois depuis 1997. L’Allemagne vise un objectif ambitieux de 80% d’ici 2030 mais pour l’instant, le solaire, l’éolien et les autres sources d’énergies renouvelables pointent à 42% contre 45,3% en 2020.

Au total, l’électricité provenant de sources durables a représenté en 2021 un total de 237 milliards de kW/h, contre 250 milliards de kWh l’an dernier. L’éolien, qui représente « la moitié » de l’ensemble des renouvelables en Allemagne, a baissé de 11%, en raison du manque de vent, particulièrement au premier trimestre. Qu'en sera-t-il en 2022?

Le gazoduc Nord Stream 2 n’est pas encore validé. Le nouveau gouvernement devra certainement accepter sa mise en service alors que de nouvelles centrales nucléaires sont mises à l’arrêt et que les besoins en électricité augmentent. La nouvelle ministre étrangère d’Allemagne, la verte Annalena Baerbock, s'oppose en frontal à la Russie et demande que ce gazoduc ne soit pas mis en fonction.

La production d’énergie solaire a quant à elle seulement augmenté de 1%, malgré la mise en service de nombreuses nouvelles installations, en raison d’un temps moins ensoleillé qu’en 2020 dans le pays.

 

Dessin HedgEye

 

Serbie

Face à la fronde des citoyens depuis la fin novembre, le groupe minier Rio Tinto et le gouvernement ont préféré suspendre le projet d'exploitation d'une mine de lithium dans le sud-ouest de la Serbie. Son exploitation permettrait de fournir en batteries 1 million de voitures électriques.

Avec le nickel, le graphite et le cobalt, le lithium fait partie des minerais nécessaires à leur construction. Pour fabriquer une seule batterie moyenne, il faut 50 kg de nickel, 7 kg de cobalt, et 45 kg de lithium.

 

Groenland

Le Groenland a enregistré des températures jusqu’à 30 degrés au-delà des moyennes saisonnières. Dans la capitale, Nuuk, il a fait 13C le 20 décembre quand la température moyenne est habituellement de -5,3°C, tandis qu’à Qaanaaq, dans le nord, le mercure est monté jusqu’à 8,3°C pour une température habituelle de -20,1°C.

 

Suisse

En 2022, le président de la Confédération est l’inimitable Ignacio Cassis, ancien porte-parole de la pharma Suisse, qui tient le rôle de placébo au Conseil Fédéral. On a le président que l’on mérite.

A la tête de l’électricien Forces Motrices Bernoises, BKW, Suzanne Thomas, quitte son poste et son salaire de chf 2 millions par an. En quelques années et avec l’aval des autorités bernoises, elle aura transformé une sympathique entreprise en un monstre et une machine de guerre. Avec des réserves financières énormes, elle aura exterminé la concurrence, racheté les entreprises dans un esprit prédateur et destructeur. Deux mots viennent immédiatement à l’esprit pour évoquer son départ : bon débarra !

Les vacances de Noël, ça vous dirait un petit bain thermal le nez dans les étoiles et la neige mais surtout les pieds dans les hydrocarbures? Pour chauffer les bains thermaux, d’Ovronnaz, Valais, les propriétaires utilisent pour Frs 500'000 de mazout/fioul d'une eau pompée depuis la plaine jusque dans la station. Les bains de Saillons, Valais chauffent leur eau avec du gaz. Les bains d’Yverdon, Vaud, c’est également le gaz qui chauffe l’eau avec 3'809'000 kWh/an. Les nouveaux bains d’Hérémence, Valais, font également confiance au gaz pour venir à la rescousse quand l'eau n'est pas assez chaude.

A contrario de ces bains fossiles, à Lavey-les-Bains, pas de gaz ni de pétrole, c’est la géothermie et à Loèche les Bains, c’est la température naturelle.

La CGN, compagnie de navigation sur le lac Léman va à nouveau faire confiance au diesel. Elle a lancé la construction de deux nouveaux bateaux à pétrole. La compagnie financée par les cantons du Valais, Vaud et Genève a refusé d'utiliser des bateaux électriques proposés par les entreprises locales. Les bateaux de sa flotte consomment entre 600 et 1'800 litres de diesel pour 100 km.

 

Kirghizistan

Un responsable d’une installation électrique a détourné de l’électricité afin d’alimenter sa ferme de minage de Bitcoin à son domicile à Tcholpon-Ata. Il a été pris la main dans le sac.

Le Kirghizistan ne peut compter que sur une seule centrale hydroélectrique pour alimenter son réseau. Mais une grave période de sécheresse a réduit la production d’électricité et avec les gourmandes fermes à cryptomonnaie, l’équation passe mal.

Les ex-républiques soviétiques d’Asie centrale attirent de nombreux mineurs de cryptomonnaies grâce à leur énergie bon marché. Mais ces installations, très gourmandes, aggravent des pénuries énergétiques déjà importantes dans ces pays.

 

Espagne

Le géant électrique, Iberdrola avait offert $ 8,3 milliards pour acheter PNM Resources basé au Nouveau-Mexique, USA.

L’offre a été écartée par le gouvernement de l’Etat du Nouveau-Mexique. qui a eu peur de lâcher la gestion de son électricité à une entité étrangère. L’indépendance énergétique commence par la gestion de son réseau. C’eût été en Europe, la Commission Européenne aurait célébré la liberté de marché.

 

 

 Dessin Chappatte

 

Moyen-Orient

Arabie Saoudite

L’Arabie est devenue le plus grand fournisseur de pétrole à la Chine +20% en un an avec 1,67 millions b/j.

Le ministre du pétrole, Amin Nasser, demande de reprendre les investissements dans le pétrole et le gaz afin d’éviter l’inflation. "Je comprends que le fait d'admettre publiquement que le pétrole et le gaz joueront un rôle essentiel et significatif pendant la transition et au-delà sera difficile pour certains. Mais admettre cette réalité sera bien plus facile que de faire face à l'insécurité énergétique, à l'inflation galopante et aux troubles sociaux lorsque les prix deviennent intolérables et de voir les engagements nets zéro des pays commencer à s'effilocher."  (lire: Cette Année, le Père-Noël vient de Houston)

Pour la première fois depuis 10 ans, le budget du pays sur un bénéfice. Le ministre des finances Mohammed Al-Jadaan prévoit une augmentation de 24 milliards. Le Prince héritier MbS envisage toujours de diversifier son économie hors du pétrole, mais de la coupe aux lèvres, il y a encore du chemin d’autant que le pays souffre de sécheresse et du réchauffement climatique. Il n’est pas improbable que dans 30 ou 50 ans, le pays devienne inhabitable.

Les festivités entre l’Arabie saoudite et les Houthis du Yémen continuent. Ces derniers ont lancé un missile balistique et l’Arabie a balancé un autre truc sur la ville de Sanaa.

L’Arabie Saoudite est le plus grand importateur de matériel militaire dans le monde.

Ryad est en train de construire des missiles balistiques avec l’aide de Pékin ! Par le passé, la Chine avait vendu des missiles à l’Arabie mais de là à les construire et d’y installer une tête nucléaire, il ne reste plus qu’un pas. On se réjouit de voir l’ambiance quand l’Iran aura également son joujou atomique.

 

Emirats Arabes Unis

Le président Macron a profité de sa visite dans le pays pour annoncer la vente de 80 avions Rafale et 12 hélicoptères pour $ 23 milliards.

L’aéroport le plus occupé du monde, Dubai est retourné à 100% de sa capacité avec 26 millions de passagers. La consommation de kérozène a augmenté de 20% durant le dernier trimestre. 

 

Irak

Alors que l’Irak souffre d’un manque d’eau chronique, des inondations provoquées par des pluies torrentielles ont noyé la région pétrolière d’Erbil dans la région septentrionale du Kurdistan. Il y a 2 ans, de pareilles pluies avaient noyé une partie de l’Iran et de l’Irak. La pénurie d’eau est en train de ravager le pays.

Dans le sud de l’Irak, la population vivant proche des gisements pétroliers de Gharraf ont lancé des roquettes et grenades aux policiers. Le manque d’eau aggrave l’instabilité dans cette partie du pays. L’accumulation de d’incidents montrent que la situation est pire que celle annoncée par le gouvernement.

Les forces fédérales et les peshmerga Kurdes se coordonnent afin de combattre l’Etat Islamique. Est-ce que ce partenariat va durer, le temps le dira. Normalement l’armée américaine doit cessé ses missions de combats au 31 décembre 2021.

Toujours dans la partie pétrolière du nord, le gouvernement régional Kurdes a mis sur la table $ 5 milliards pour les producteurs d’électricité afin d’améliorer les services et éviter les pannes.

 

COP26: la Chine et l'Inde poussent le charbon

 

 

Afrique

Namibie

Le gouvernement met $45 millions pour explorer des projets d’hydrogène grâce aux énergies renouvelables. C’est 45 millions de plus que la Suisse.

 

Libye

Les élections prévues le 24 décembre ont été annulées. Elle devra avoir lieu en janvier. Depuis le coup de main de la France, le pays est tombé dans le chaos et une nouvelle guerre civile n’est pas exclue.

Les gisements pétroliers de Sharara et Hamada, 300'000 b/j, ont été mis à l’arrêt par des gardes armés. Le partage des revenus pétroliers est sur la table.

 

Nigeria

Le gisement pétrolier de Santa Barbara Well 1 dans l’Etat de Bayelsa fuit depuis un mois et le brut s’écoule dans les champs. Le forage dort depuis 2015.

La Banque Mondiale demande au gouvernement d’arrêter les subsides sur l’essence. Le 40% de la population ne consomme que le 3% de l’essence du pays.

 

Joe Biden et Vladimir Poutine
Et ils remettent ça début janvier!
Dessin Chappatte

 

Phrases du mois

"Le volume cumulé de pétrole découvert pour 2021 (4,7 milliards de barils d'équivalent pétrole, jusqu'en novembre) est en passe d'être le plus faible depuis des décennies." Palzor Shenga, vice-président de la recherche, Rystad Energy.

"Lorsqu'il s'agit d'économiser l'énergie et de réduire l'empreinte carbone, c'est en se concentrant sur les personnes très fortunées que l'on obtiendra les meilleurs résultats, et les analystes le savent bien.
Les 1% les plus riches sont responsables de 15% des émissions mondiales, soit plus du double des émissions générées par les 50% les plus pauvres.
" Julianne Geiger, Oilprice.com

"Aucun pays, aucun pays ne pourra se sortir de la pandémie à coups de doses de rappel et les rappels ne sont pas un feu vert pour célébrer comme on l’avait prévu. Des programmes de rappel sans discernement ont toutes les chances de prolonger la pandémie, plutôt que d’y mettre fin, en détournant les doses disponibles vers les pays qui ont déjà des taux de vaccination élevés, offrant ainsi au virus plus de possibilités de se répandre et de muter." Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé.

"La menace à notre frontière occidentale augmente. Ça suffit de voir les infrastructures militaires de l’OTAN se rapprocher des frontières russes, c’est une situation très grave pour nous." Sergueï Lavrov, Chef de la diplomatie russe.

"Mettre du charbon dans une locomotive qui va droit contre le mur.» Anonyme sur le réchauffement climatique

"Lorsque les éléphants se battent, ce sont les fourmis qui meurent."

"Aucune industrie n'est mieux placée" pour s'attaquer au changement climatique que l'industrie pétrolière." Mike Wirth, PDG, Chevron

 

Cette revue s'appuie sur les sources de: Tom Whipple et Steve Andrews d'ASPO USA de Resilience.org, l'humour des chroniques matinales de Thomas Veuillet Investir.ch,  et toutes les informations diverses et variées, récoltées dans différents médias à travers le monde comme FT.com, Bloomberg, RT Russia, NHK, etc.

 

 

 

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org