• 1

Solaire: Meyer Burger éponge 40 à 60 mio € sur Roth & Rau

L'acquisition de Roth & Rau ne va pas sans poser de problèmes à Meyer Burger. Alors que la filiale allemande affiche des pertes, l'équipementier zougois pour l'industrie photovoltaïque prévoit un amortissement de goodwill entre 40 et 60 millions d'euros (jusqu'à 74,5 millions de francs).

Conséquence de l'évolution des marchés depuis le lancement de l'offre de reprise de la société allemande pour quelque 350 millions d'euros, Meyer Burger entend réévaluer la valeur de sa participation dans Roth & Rau, a annoncé mardi le groupe établi à Baar. L'entreprise basée à Hohenstein-Ernstthal dans le Land de Saxe, dont Meyer Burger détient 82,57% du capital, est consolidée depuis août dernier.

L'amortissement figurera comme charge exceptionnelle dans les comptes 2011 du groupe zougois. Lundi soir, Roth & Rau a annoncé prévoir une perte d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) de 76 millions d'euros après neuf mois en 2011. Un an auparavant, la firme d'outre-Rhin avait dégagé un résultat positif de 3 millions d'euros.

 

Les chiffres rouges reflètent des effets exceptionnels de 58 millions d'euros. Roth & Rau a dû faire face à une chute de la demande durant le 3e trimestre en raison des incertitudes pesant sur les mesures d'encouragement de l'énergie solaire en Europe. Une situation que la crise des marchés financiers est venue aggraver.

 

CONTRAT DE FUSION GELÉ

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Roth & Rau a chuté, passant en l'espace d'un an de 189,2 à 146 millions d'euros. Face à cette évolution nettement inférieure aux attentes, Meyer Burger a décidé de geler le contrat de contrôle et de transfert des bénéfices le liant à la société allemande.

Le groupe zougois, qui devra prendre en charge une perte EBIT de 14 millions d'euros sur la période allant de juillet au 8 août, estime de ce fait que l'impact sur son résultat d'exploitation sera limité. Contacté par l'agence financière AWP, le porte-parole de Meyer Burger, Werner Buchholz, a confirmé l'intention d'acquérir l'ensemble des titres de Roth & Rau.

Mais Meyer Burger n'entend pas se presser pour détenir 100% du capital-actions de sa filiale, a ajouté M. Buchholz. De plus, le montant destiné au rachat des actions se trouvant encore dans le public doit être raisonnable.

En restructuration au moment de l'annonce de son acquisition par Meyer Burger, Roth & Rau emploie quelque 1200 collaborateurs. La firme saxonne a réagi au tassement de la demande en introduisant des mesures de chômage partiel. Celles-ci entraîneront des charges supplémentaires de près de 15 millions d'euros au 4e trimestre.

 

PRODUCTION SUSPENDUE À THOUNE

Roth & Rau présentera les résultats définitifs du 3e trimestre et des neuf premiers mois de l'année le 15 novembre prochain. Le mois passé, Meyer Burger a aussi réagi à la chute momentanée de la demande en suspendant pour trois semaines au plus en novembre la production sur son site de Thoune (BE).

L'usine MB Wafertec concernée produit notamment les scies à fil pour la découpe de blocs de silicium qui ont permis la forte croissance du groupe ces dernières années. Si la situation se prolonge, Meyer Burger envisage pour décembre d'autres mesures comme des congés non payés et le recours au chômage partiel.

Meyer Burger, qui emploie au total 2500 personnes dans le monde, soit avec l'effectif de Roth & Rau, a pour l'heure laissé inchangées ses prévisions pour l'exercice en cours.

Les investisseurs ont sanctionné l'annonce de cet amortissement. A la Bourse suisse vers 11h45, le titre Meyer Burger plongeait de plus de 7% par rapport à la clôture de la veille dans un marché élargi Swiss Performance Index (SPI) en hausse de 1,01%.

Source: ATS

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org