• Comprendre le Business des Energies

    Pic Energie.org 2000Watts.org
  • 1

Banque Nationale Suisse


La Mission de 2000Watts.org

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.
Retrouvez-nous sur:

.

  • Home

L’électricité française électrocutée

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! EDF le géant électrique français accumule les revers comme un aimant une boite d’aiguilles.

Du côté des bonnes nouvelles, on note en vrac: l’EPR de Flamanville accuse un nouveau retard de 12 mois pendant que la facture va atteindre les €12,7 milliards. La centrale de 3,5 milliards devait entrer en fonction en 2012. A cause de révisions et de problèmes, 10 réacteurs sur 56 sont à l’arrêt. Ca tombe mal, janvier et février sont les mois les plus gourmands en électricité. Des problèmes de corrosion ont été découverts dans une série de 5 réacteurs. On ne sait pas si d’autres unités sont touchés.

Lire la suite

Avec le Kazakhstan, le prix de notre dépendance énergétique augmente

Il n’y a pas que les matières premières qui sont en hausse. Les coûts de notre dépendance énergétique suivent la même tendance. Il n’aura fallu qu’une multiplication par deux des prix du gaz au Kazakhstan pour que ce mécanisme se rappelle à nous.

Le Kazakhstan, un pays que peu de personnes peuvent pointer sur une carte, est surtout connu pour son équipe cycliste Astana. Pour les connaisseurs, l’ancien membre de l’Union soviétique est une véritable caverne d’Ali Baba. Son sol contient du pétrole, du gaz, de l’uranium, de très nombreuses terres rares qui entrent dans la fabrication des panneaux solaires, des éoliennes ou des batteries de nos voitures électriques, du potassium essentiel à l’agriculture et finalement, délice suprême, de l’or!

Lire la suite

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Décembre 2021

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Charbon: consommation de quantités records pour 2021
- Russie: Gazprom, le gazier, vient de racheter le Facebook Russe
- France: 25% des centrales nucléaires sont en panne pour cet hiver
- Chine: Les 3 plus grandes entreprises de terres rares fusionnent avec 70% du marché mondial
- Japon: Toyota va instir $35 milliards dans la production de voitures électriques
- Finlande: La centrale nucléaire EPR d'Olkiluoto a été mise en service 
- Namibie: Le pays va investir $45 millions dans la production d'hydrogène verte
- Arabie Saoudite: Grâce aux prix du pétrole, le budget du pays atteint l'équilibre financier.
- Allemagne: Trois centrales nucléaires sont débranchées, il en reste 3

Lire la suite

Cette année, le Père-Noël vient de Houston

Faut-il continuer à développer les énergies renouvelables ou faire marche arrière et réinvestir massivement dans les énergies fossiles ? Si dans la mode, Paris dévoile les tendances de l’été à venir, la grande messe trisannuelle du Conseil Mondial du Pétrole et du Gaz à Houston donne le la pour les hydrocarbures. Sans aucune surprise, c’est pour la deuxième option que plaide l’industrie.

Historiquement, les pétroliers avaient rapidement compris que ce n’est pas la girouette qui tourne, mais le vent. D’où l’importance de s’adapter avec agilité tout en gardant ses objectifs en vue. Ainsi, l’industrie a toujours su garder la maîtrise de l’agenda afin de continuer à générer son flot de pétrodollars.

Lire la suite

Quatre nouveaux réacteurs nucléaires français à l’arrêt

L’hiver électrique Européen s’annonçait chaud notamment grâce à la pénurie de gaz et d'une augmentation des tarifs qui touchent le ciel. Ainsi les froids mois de janvier et février vont peser sur les distributeurs du précieux courant. A ce titre, dans des églises, de très nombreux cierges ont été déposés par les responsables des réseaux afin de prier pour que l’hiver ne soit pas trop rigoureux et éviter des blackouts.

Pour détendre l’atmosphère, le français EDF vient d'annoncer l’arrêt de quatre réacteurs nucléaires supplémentaires. Sur ses 56 réacteurs, au total 15 sont à l’arrêt, soit le 25% du parc. Alors que l'industrie se gaussait de l'intermittence des énergies renouvelables, le retour de balancier est cruel.

Lire la suite

Arabie Saoudite: la transition énergétique pas sans le pétrole

Le 23ème Congrès Mondial sur le Pétrole se tient actuellement à Houston, USA. L’avis du ministre du pétrole de l’Arabie Saoudite, Amin Nasser, est très intéressant. Habitué à appuyer là où ça fait mal, il prévient que la transition énergétique ne pourra pas se faire en claquement de doigts. Il demande "à utiliser le pétrole et le gaz le plus longtemps possible."

La demande traduit l’incapacité de l’Arabie Saoudite à diversifier ses revenus car sa survie dépend exclusivement des pétrodollars. Elle fait également écho à la totale l’incapacité des pays occidentaux à diminuer leur consommation d’énergie. Du coup, ses paroles raisonnent encore plus fort.

Lire la suite

Faut-il continuer à élire des schizophrènes?

Le bonheur se cache dans une croissance infinie. C’est avec ce concept que les dirigeants de nos pays ont pris l’habitude de mentir à la hausse. Dans cette surenchère de promesses dithyrambiques, les peuples ont fini par y croire et l’exiger. Ainsi, sans proposer monts et merveilles, les chances d’élection s’amenuisent proportionnellement.

La démocratie ne semble plus adaptée au monde vrai-faux des réseaux sociaux et encore moins face à la violente virtualité des métavers qui vont prendre en otage nos cerveaux.

Lire la suite

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2021

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Chine : Pékin dévoile un missile atomique hypersonique au grand étonnement des USA
- Iran: Les discussions sur le Nucléaire reprennent avec les USA
- Russie: Gazprom annonce des bénéfices records pour la vente de gaz
- Allemagne: Le gazoduc Nord Stream 2 prend du retard dans sa certification
- USA: Les compétences de la Ministre de l'Energie font peur ou rire, c'est selon
- France: Le président Macron annonce la construction de nouvelles centrales nucléaires 
- Royal Dutch Shell: La major pétrolière déménage en Angleterre et change de nom
- Charbon: En 50 ans, l'électricité produite à base de charbon est passée de 38 à 37%.

Lire la suite

Royal Dutch Shell change de nom et quitte la Hollande

La major pétrolière Royal Dutch Shell va changer de pays et de nom. Basée dans le paradis fiscal hollandais, elle va s’installer fiscalement en Angleterre. Après 144 ans, le CEO enlève le «Royal Dutch» pour le nom : Shell.

Bernardus van Beurden, le CEO ainsi que le responsable des finances vont également s’installer en Angleterre. On imagine que leurs impôts seront revus à la baisse.
La Hollande qualifie ce changement "d’une surprise mal venue" alors que du côté british l’on voit le verre plein avec "un clair vote de confiance dans l’économie Anglaise."

Lire la suite

Le fiasco de la COP26 soulage beaucoup de pays

Il n’aura fallu que quelques minutes après la fin de la COP26, pour que de nombreux représentants gouvernementaux sautent sur Twitter afin de se dédouaner de cet accord à minima. Cependant, aucun n’a expliqué pourquoi il a voté "oui".

Durant cette cérémonie de clôture, Simonetta Sommaruga, Ministre Suisse de l'Energie & Environnement, a laissé transparaître l'agacement de certains pays, pendant que le président de la COP, Alok Sharma, termina sur une note qui en dit long.

En réalité, le statu quo ante bellum est la meilleure option pour nombre de gouvernements. Tour de table des acteurs en présence.

Lire la suite

Mais qui se soucie encore du climat?

La tenue de la COP sur les changements climatiques tombe vraiment mal. La priorité de l’instant n’est pas climatique, mais résolument géopolitique, économique et stratégique.

A la sortie de la pandémie, aucun pays ne veut rater le wagon de la croissance et, au demeurant, perdre une place dans le classement international du pouvoir.

Lire la suite

Comprendre le Futur Energétique et Climatique

Les prix du pétrole, du gaz, du charbon, de l'uranium qui explosent; une COP26 dont les objectifs font hurler de rire; la Chine qui veut passer devant les USA; l'impossibilité pour les grandes puissances de diminuer leur consommation d'énergies fossiles; est-ce que la pandémie du corona virus est un indicateur de comportement pour les mois à venir?

Toutes ces questions sont abordées dans cette série de 4 vidéos afin de tenter de comprendre notre futur énergétique et climatique.

1. Du feu aux énergies fossiles
2. La Puissance: les enjeux géopolitiques entre les nations
3. L'Effet Papillon: pourquoi est-il si difficile de faire quelque chose?
4. Le futur : et si la pandémie de Corona nous donnait des indications?

Lire la suite

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Octobre 2021

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- COP26 Climat : Après les 25 premières saisons, le nouvel épisode bientôt sur vos écrans
- Hausse des Matières premières: Comme avant la crise de 2008, mais en mieux ?
- Russie: Vladimir donne une leçon gazière et de pragmatisme à l'Europe
- Qatar: Le pays s'achète David Beckham avec 174 millions $ pour sa coupe du monde
- France: Le président pourrait annoncer 6 nouvelles centrales nucléaires 
- Shell: Vous payerez bien 2ct de plus pour planter un arbre ?
- Arabie Saoudite: Le pays achète le club de foot de Newcastle contre 16h de production pétrolière
- Irak: Le pays commence à manquer furieusement d'eau dans les régions pétrolières.

Lire la suite

Le gaz s’emballe et ce n’est pas encore assez cher

Englués dans un cycle haussier, gaz, charbon, pétrole, uranium sont victimes de hausses prodigieuses sur les bourses mondiales. Sommes-nous à l’aube d’un basculement dans une nouvelle évolution énergétique mondiale, ou d’un simple hoquet passagé?

Les mois à venir dévoileront la réponse. Au cœur de ce choc, le gaz naturel est certainement celui que l’on attendait le moins.

Lire la suite

L'OPEP prévoit une hausse de la consommation pétrolière mondiale

Les membres de l’OPEP ont publié leur rapport annuel sur les perspectives pétrolières à venir. Il est intéressant de noter des prévisions dans un climat de sortie de pandémie, de secousses énergétiques et climatiques.

D'ici à 2023, les pays riches de l'OCDE devraient diminuer leur consommation et le monde atteindrait 108 millions de barils par jour d'ici à 2045 sous l'impulsion des pays en développement.

Il est à préciser qu’il s’agit des prévisions d’un cartel dont l’objectif est de faire la promotion de son produit phare.

Lire la suite

L'OPEP ne bouge pas. Le baril de pétrole grimpe à 82$

Les membres de l’OPEP+, avec la Russie, se sont rencontrés ce lundi et ont décidé de ne pas accélérer la quantité de pétrole à extraire. Ils n'ont également pas plié face à la demande de Joe Biden, qui demandait une hausse de la production afin de faire baisser les prix à la pompe. Depuis cet été, les membres du cartel pétrolier augmentent mensuellement leurs extractions de 400'000 barils par mois. Ce processus doit durer jusqu’en mai 2022 afin de revenir progressivement aux niveaux d'extractions de 2019.

A l’annonce le baril est passé sur les 82$ à Londres. Au niveau mondial, nous assistons à une flambée des prix de l'énergie en passant par le gaz, le charbon, l'uranium et de facto l'électricité.

Lire la suite

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Septembre 2021

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Energies : Grosses secousses au niveau mondial
- Angleterre: Les stations d'essence à sec, les prix du gaz crée des faillites
- Chine: Des entreprises arrêtées par manque d'électricité
- Allemagne: Le gazoduc Nord Stream 2 est terminé. Il reste à le certifier
- Japon: Les grands de l'automobile penchent vers les voitures à hydrogène
- USA : Il n'y a plus assez d'uranium pour les centrales nucléaires du pays
- Russie: Est-ce que Vladimir est en train de jouer avec le gaz?
- Nigeria: La production pétrolière repart enfin à la hausse.

Lire la suite

Les pays les plus puissants pourront-ils réduire leur consommation d’énergie?

Dans les années à venir, comment la Chine, les Etats-Unis, la Russie, l’Allemagne et l’Inde vont-ils se répartir le pétrole, le gaz et le charbon restant? Ces trois armes de puissance massive régulent le classement mondial du pouvoir de ce que l’on appelle, à juste titre, les grandes puissances.

A l’heure où le réchauffement climatique et l’accès aux matières premières commencent à mordre, personne ne semble vouloir lâcher d’un iota son rang. On assiste même à une fuite en avant afin de figer son score avant que la fin de la partie ne sonne, avec comme point chaud la nouvelle guerre froide entre Pékin et Washington.

Lire la suite

La planète Pétrole secouée par deux tremblements de terre

La planète pétrole est secouée par deux événements qui secouent et ce n'est pas peu dire. Le premier: le cours du baril de pétrole Brent est passé sur les 80$ le baril à 80,12$. Une première depuis 3 années. Goldman Sachs pense que l’or noir pourrait atteindre les 90$ d’ici à la fin de l’année. Comme personne n’a de boule de cristal, il est nécessaire d'attendre la venue du Père-Noël pour savoir si la prévision fut opportune.

Pour le deuxième, il faut se tourner du côté de l’Angleterre. Suite à des achats paniques et convulsifs d'essence, entre 50 à 85% de toutes les stations-service indépendantes du Royaume sont à sec, à l'exception des aires d'autoroute et de certains supermarchés auxquels les compagnies pétrolières avaient donné la priorité.

Lire la suite

Guerre entre Sous-Marins Diesel et Nucléaire

Il n’y a pas que le climat qui s’échauffe. La guerre froide aussi. Cette fois, c’est la Chine qui croise le fer avec les Etats-Unis. La première victime est la France avec une discussion torpillée à € 50 milliards pour 12 sous-marins diesel. Ca fait cher la torpille!

La France proposait des sous-marin au diesel, les Américains ont vu plus grand avec des unités au nucléaire. Pour la France de l'atome, le camouflet est d'autant plus violent!

Lire la suite

Qui remplacera les spécialistes du climat et des énergies?

Depuis des décennies, climat et énergie font chambre à part alors que ces deux domaines ne sont que la face opposée d’une même pièce. Sur le terrain, si 2020 fut une annus horribilis pour les énergies fossiles, l’été 2021 aura été un feu d’artifice climatique.

Ce manque de synchronisation et cette division se retrouvent au niveau scientifique entre les énergéticiens et les spécialistes climatiques.

Lire la suite

Plus d'articles...

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org