• 1

Les Brèves de l'Energie

Après une belle remontada à 57$, les cours du baril de pétrole sont repartis à la baisse car les cas de Covid remontent en Chine. Il n'en fallait pas plus pour faire faire tousser le pétrole.

Une vague de froid touche la partie nord de l’hémisphère, des USA, à l'Europe en passant par l'Asie et pousse la demande gaz pour le chauffage.

OPEP : Les revenus du cartel du pétrole sont passés de 595 milliards $ en 2019 à 323 en 2020. L’Arabie Saoudite aura subit la plus grande perte avec des revenus de 202 milliards (-30%).

Il a fait -13 degrés à Madrid avec une couche de +50 cm de neige. La Cantabrie a vu un record de -35,8 C.

Le pétrolier français, Total, se retire du lobby American Petroleum Institute (API) car l’API s’oppose aux régulations sur les émanations de méthane pour le pétrole et le gaz, aux subventions pour les voitures électriques et a financé des politiciens qui s’opposent aux accords de Paris.

La bourse fait exploser les entreprises actives dans les énergies solaires et éoliennes. Dans ce domaine les cours ont doublé selon le New York Times. Du côté de l’hydrogène, c’est encore plus prolixe. Est-ce une bulle ou est-ce que cela va encore grimper?

Joseph Biden va ajouter 1'900 milliards $ de stimulus économique dont une poussée pour les énergies renouvelables. Cela devrait apporter une réponse à la question précédente.

 

 

L’OPEP pense que la production de pétrole schiste aux USA va remonter grâce à la remontée des prix. La hausse devrait grimper à +370'000 barils par jour au lieu de +71'000 comme prévus.

Au Mozambique, les insurrections mettent  en question les 23 milliards $ d'investissements de Total dans l’extraction de gaz et de gaz liquide. Du coup, Total a dû arrêter ses extractions.

La fameuse Renault 4L va ressortir mais sous une version électrique.

Exxon Mobil, le géant pétrolier américain, est sous une investigation de la Securities and Exchange Commission (SEC) suite aux informations communiquées par un lanceur d’alerte interne. La compagnie a surévalué ses actifs dans les gisements de schiste du Bassin Permien.

Si les prix n’augmentent pas, le producteur de lithium, Albermarle Corp pense que les livraisons de lithium pourraient coincer dès 2025. C'est ballot, car si les prix grimpent, le prix des batteries suivra la même tendance.

Siemens Gamesa et Siemens Energy vont développer une ferme éolienne couplé à une production d’hydrogène d’ici à 2025.

Le producteur de bus Proterra va entrer en bourse avec une valeur de départ fixé à 1,8 milliard $.

Le pétrolier/éolien norvégien Equinor a gagné un contrat afin de réaliser deux fermes éoliennes à New York. L’Empire Wind et le Beacon Wind à Long Island seront les plus grandes installations aux USA avec 3,3 GW.

L’Irlande va arrêter les livraisons de gaz liquide de l’entreprise NextDecade Corp à cause des émanations de méthane, gaz à effet de serre plus virulent que le CO2.

La ville de Lausanne, Suisse, a proposé de supprimer sur son territoire la circulation des véhicules à pétrole d’ici à 2030.

Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, a critiqué le plan de zéro carbone 2050 du Japon. «Il y a un risque que le business model de l’industrie automobile s’effondre si l’on passe aux voitures électriques. » Actuellement, le Japon dépend fortement du pétrole, du gaz et du charbon. Le PDG compte sur un mix entre voitures électriques, à hydrogène et hybrides.

Le président Macron a participé à la réunion One Planet Summit sur le climat à Paris. Greta Thunberg a résumé cette réunion en quelques mots: bla, bla, bla.

 

 

Et l'on se retrouve en fin de mois pour la revue mensuelle complète.

 

Sources: Tom Kool, Oil Price, New York Times, FT.com

 

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org