• 1

Energies Solaire et Charbon : Le paradoxe chinois

Pour générer son électricité, la Chine avale 50% de la production mondiale de charbon pendant qu'elle ratisse toutes les opportunités afin de se faire livrer gaz et pétrole pour porter sa croissance économique. Depuis l’an 2000, Pékin a triplé ses émissions de CO2 pour émettre le tiers des émissions mondiales.

Paradoxalement, le pays est également le No 1 mondial dans l’énergie solaire et celle du vent. En effet, le reste du monde a donné la responsabilité à la Chine de fabriquer les panneaux solaires, les batteries et les éoliennes qui permettront à ces mêmes pays de pavoiser à la COP25.

 

L’appétit énergétique chinois est poussé par une économie qui se développe à un taux extraordinaire de 6% annuellement. Le pays se retrouve coincé entre ses besoins immédiats et son environnement futur.

Le charbon permet de générer une électricité bon marché et de garder des emplois dans le secteur des mines et des transports. Les taxes permettent également de rétrocéder des revenus aux provinces.

Pour réduire l’impact sur la pollution, plus de 80% des centrales à charbon ont été équipées de filtres ce qui permet de rendre l’air respirable et les traces de pollutions presque invisibles.

 

Les Centrales à Charbon supprimées en Europe sont remplacées en Chine

Si l’Europe, notamment l’Allemagne, tente une sortie du charbon et planche sur la fermeture d’une partie de ses 149 centrales, la Chine est en train d’installer 121 nouvelles unités. Paradoxalement, ce mix énergétique rend ainsi les voitures électriques ou à hydrogène bien plus polluantes que les modèles thermiques à essence ou diesel.

Le pays augmente également sa consommation de gaz et de pétrole. Un nouveau gazoduc vient d’être inauguré avec la Russie et l’Arabie Saoudite est devenue incontournable pour les livraisons d’or noir.

 

Comparaison des centrales à charbon.
Centrales en construction et centrales en opération.
Source: Global Energy Monitor.  Graphique FT.com

 

Renouvelable

En parallèle, Pékin a diminué de 40% ses investissements dans les énergies renouvelables depuis janvier alors que le renouvelable représente 14,3% de sa production électrique.

De part ces chiffres, il semble évident que le pays n’arrive pas à lier sa croissance économique avec une production propre d’énergie. A cet égard, il se calque sur les modèles des USA et de l’Europe.

En cette 2019, le monde a consommé des quantités record de pétrole, de gaz et de charbon.

 

Comportements compulsifs

Il est futile de pointer un doigt accusateur vers la Chine alors que nous demandons à Pékin d'assouvir nos pulsions. Les frénésies d’achats observées lors du BlackFriday dans les pays occidentaux et actuellement ceux de Nöel montrent l’interdépendance de nos comportements compulsifs et le climat.

Faudrait-il d’abord se soigner avant de pouvoir prendre soin du climat ?

 



 

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org