• Comprendre le Business des Energies

    Pétrole, Gaz, Charbon, Nucléaire, Renouvelables
  • 1

Banque Nationale Suisse


PicEnergie - 2000Watts.org

Les Enjeux Energétiques vont modifier nos vies dans les années à venir. Informer et entrer dans les coulisses pour mieux les comprendre: voilà notre Mission.
Retrouvez-nous sur:

.

Le Monde de l'Energie en quête de visionnaires ?

Les énergies et le réchauffement climatique modifient la géopolitique mondiale ainsi que les rapports de force. Certains pays prennent en main leur destin et imposent de nouvelles règles du jeu afin d’accaparer le savoir-faire des énergies du futur, de transférer un maximum d’emplois et d’assurer la sécurité énergétique nationale.

Le libéralisme béant des années 2000 cède sa place à un protectionnisme pragmatique. Stratégiquement l’Energie repose sur deux concepts : «chacun pour soi» et celui qui la possède gouverne le monde.

Cette agilité et capacité d’adaptation auraient pu émerger des pays les plus petits. C’est tout le contraire. Les grandes nations énergivores sont passées à la vitesse supérieure et imposent leurs règles pour protéger leur avenir.

 

Chine, Inde, Russie, Etats-Unis

L’accès aux énergies est un prérequis aux ambitions chinoises afin de devenir la plus grande puissance mondiale d’ici à 2049. Pékin a capitalisé sur la naïveté et la cupidité des occidentaux pour effectuer un transfert technologique total dans le solaire, l’éolien, le nucléaire et l’hydrogène. Aujourd’hui, la Chine impose une disruption avec les voitures électriques. Qu’importe si ces véhicules n’auront qu’un impact limité sur le climat, l’objectif est de s’auto-transférer des centaines de milliers d’emplois en contrôlant toute la chaîne de valeur.

Avec 20 ans de retard, l’Inde vit le même film que la Chine. Avec plus de 1,4 milliards d’habitants, le pays devient un ogre énergétique et la pollution extrême de ses villes oblige le gouvernement à acquérir en occident des technologies renouvelables. Sa sécurité nationale exige de créer des emplois et de réduire sa dépendance aux énergies fossiles d’autant que 80% de son pétrole et 40% de son gaz proviennent de pays en difficulté. Une rupture de livraisons serait socialement et politiquement explosive.

En Russie, Vladimir Poutine concède qu’il est nécessaire de combattre le dérèglement climatique, mais grâce au réchauffement, Moscou a sensiblement augmenté sa production agricole. Les régions autrefois trop froides sont aujourd’hui fertiles. La Russie est en passe de devenir notre grenier à grains.
Parallèlement, sa diplomatie énergétique gaz-pétrole-uranium, est une arme incisive qui finance son engagement au Moyen-Orient.

S’appuyant sur son pétrole et gaz de schiste, Washington délaisse le Moyen-Orient autrefois essentiel à son approvisionnement. Pour conforter et imposer son rôle de superpuissance énergétique mondiale, elle bloque l’utilisation de technologies de pointe pour l’extraction pétrolière et gazière notamment au Venezuela, en Iran, en Chine ou en Russie. Trump a tout misé sur le schiste alors que depuis 5 mois, cette industrie montre des signes d’épuisement. Si cette tendance se confirme, le charbon et le nucléaire, tous deux en déliquescence, ne pourront pas reprendre le relais.

Au Moyen-Orient, les pétromonarchies tentent de bâtir une Economie capable de survivre l’après hydrocarbures à moins que le réchauffement climatique rendre cette région invivable. Du Qatar, à l’Arabie Saoudite, en passant par Oman, la diversification s’oriente sur l’acquisition de savoir-faire dans les entreprises technologiques, le luxe et l’air conditionné.

 

Europe

En Europe, l’Allemagne a parfaitement positionné ses entreprises dans le démantèlement des centrales nucléaires. Avec plus de 300 réacteurs à désactiver à travers le monde, cette expertise génère des revenus confortables. Son programme de 40 milliards €, pour la sortie du charbon d’ici à 2038, soutient les technologies nouvelles comme l’hydrogène et la création d’emplois durables.

Pendant ce temps-là, les politiciens suisses ancrés dans un dogme libéral du siècle passé se contentent de voir les plus belles entreprises cleantech et leurs emplois trouver refuge à l’étranger. Dans le contexte actuel, de les voir s’écharper sur une évasive taxe de 3 centimes par km sur les billets d’avions déclenche la question : sans visionnaires, un pays peut-il survivre ?

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org