AddThis Social Bookmark Button

Pétrole & Energies: Situation Novembre 2011 dans le Monde

Au menu du mois de Novembre:
Le pétrole a décidé de célébrer la fin du mois de novembre en franchissant la barre des 100$ à New York pendant que la Chine a augmenté sa consommation de 1,4% à 9,08 millions barils/jour. Pas mal pour une économie qui présente une croissance de plus de 8%. L'Arabie Saoudite coupe ses budgets pour augmenter sa production. La prochaine conférence de Durban sur le climat.

Le Diesel commence à manquer à travers le monde malgré la hausse des exportations des raffineries américaines.

Arabie Saoudite

Riyad a annoncé qu’elle allait copuper ses investissements pour augmenter sa production à 15 millions de barils par jour d’ici à 2020. Ainsi Aramco met un terme son projet de 100 milliards de $ débuté il y a 10 ans. Officiellement, l’Arabie annonce que le pétrole irakien et brésilien seront suffisant pour alimenter la demande mondiale. Aramco souligne que sa priorité actuelle est la production de gaz et qu’elle a la capacité d’ouvrir de nouveaux puits de pétrole pour compenser ceux qui s'épuisent.

Cette annonce arrive alors que des manifestations augmentent en Arabie. Proche des champs pétroliers quatre Shiites ont été tués par les forces de l’ordre et 9 ont été blessés. Plus tôt dans l’année, Riyad avait annoncé un plan social de plus de 100 milliards $ pour ses habitants. Il se pourrait que ces nouvelles dépenses sociales sapent les budgets pétroliers.

Mais qu’importe la raison exacte, il semble de plus en plus certain que l’Arabie ne va plus diriger le pétrole mondial dans les années à venir.

Cerise sur le gâteau : d’ici à 2017, l’Arabie Saoudite aura besoin de 53% de plus de pétrole pour sa consommation interne. Actuellement proche 1,5 millions barils jour, sa consommation internet devrait atteindre 2,3 en 2017. C'est tout cela en moins sur les marchés internationaux.

USA

Durant le mois de novembre, les américains ont diminué de 4,5% leur consommation de carburant par rapport à novembre 2011. On dirait que les américains ont atteint leur "peak demand". Comme quoi, tout arrive n'en déplaise aux amateurs d'une croissance continuelle.

Bien que les USA importent plus de la moitiés de leur pétrole, depuis 2008, ils sont devenus un exportateur de Diesel et la tendance augmente.
Depuis 2008, les automobilistes ont changé leurs habitudes et ils ont trouvé un certain charme aux petites voitures. De leur côté, les raffineries ont été forcées de trouver un nouveau débouché pour ce Diesel. C'est l'Asie qui a été sélectionnée.

Barack Obama s’est associé avec l’ancien président Bill Clinton pour lancer un programme d’efficacité énergétique pour les bâtiments fédéraux. L’actuel Président a également annoncé un énième plan pour réduire la voracité des voitures et 4x4 américains. D’ici à 2017, les fabricants US devront réduire de 5%/an la gourmandise de leurs véhicules à moteur. Peut-être qu'en 2020, les américains pourront enfin vendre leurs gloutons en Europe pour le plus grand plaisir du CEO de GM qui se demande pourquoi les Européens n'achètent pas ses voitures. Allez je tente une explication: ça vous dit d'acheter une voiture qui consomme 25 litres au 100km?

Canada

La classe politique canadienne et les industriels pétroliers sont de plus en plus convaincus que le Canada doit exporter son pétrole (sables bitumineux) en Asie. Sur les marchés asiatiques le pétrole est vendu entre 10 et 20$ de plus qu’aux USA, l’unique client canadien. Par ricoché, cette décision pourrait renchérir le prix du pétrole sur le marché US.

La production pétrolière de schiste bitumineux canadienne devrait être multipliée par 3 d’ici à 2035 et devrait atteindre les 5 millions de barils/jour.

Groenland

Cairn Energy PLC a décidé de mettre un terme à sa recherche de pétrole au Groenland. Cette étude de faisabilité était la plus grande réalisée dans l’Artique. Le puit AT7-1 qui avait décelé des traces de pétrole et de gaz, n’a pas apporté les résultats désirés. Le programme a coûté 600 millions de dollars. Ca fait mal au porte-monnaie ce genre de nouvelles.

Egypte – Israël - Jordanie

Pour la 9ème fois, le Sinai pipiline qui relie l’Egypte à Israël et la Jordanie, a été saboté. Cela n’a pas trop d’importance car l’explosion No 8 n’a pas encore été réparée. Cette situation force Israël et la Jordanie à trouver de nouvelles sources d’approvisionnement.

Koweit

Afin de tenter de faire revenir le pétrole sous la barre des 100$, le Koweit a mis les bouchées doubles pour augmenter sa production. Elle a atteint les 3,05 millions de barils/jour.

Irak

L’Irak espère pouvoir exporter 2,75 millions de barils/jour en 2012. Actuellement le compteur indique 2,2 millions. Mais l'armée américaine est en train de mettre les voiles alors que les femmes vont les mettre. Il sera intéressant de voir l'impact de ce départ dans les 12 mois.

Iran

Les américains et les européens aimeraient réduire les capacités de la recherche atomique iranienne. Un embargo sur le pétrole a été avancé comme l’arme fatale afin de saper 80 milliards de pétro-dollars dans le budget iranien. Mais l’appétit des Chinois et l’allié Russe sont prêts à déjouer l’embargo des occidentaux autant que les européen dépendent de 18% des exportations iraniennes. De plus, au niveau énergétique, les 27 pays européens préfèrent jouer leurs propres cartes bien loin de Bruxelles. Si l’Europe n’implose pas à cause des dettes, elle explosera avec le pétrole et le gaz.

De plus si des tensions devraient embraser le Moyen-Orient, les finances des économies occidentales ne survivront pas à un baril à 140$.
Choisissez votre poison.

 

Libye

La production libyenne de pétrole aurait atteint les 800'000 barils/jour soit le 50% d'avant la Révolution. La Chine, la Russie, l'Italie, la France se battent comme des chiffonniers pour s'arracher ce pétrole d'excellente qualité.

Le nouveau régime libyen semble s'orienter vers une république islamiste. Si cette tendance continue (Libye, Egypte, Syrie), les républiques islamistes auront la main mise sur le pétrole mondial. Intéressante la situation.

 

Brésil

Rio a découvert les risques des forages profonds en haute mer. L’entreprise américaine Chevron Corp vient de le montrer de manière pratique avec une fuite importante de brut vers les côtes de Rio de Janeiro.

Cependant il va bien falloir payer le privilèges d'organiser les Jeux Olympiques de 2016 et verser des milliards à la FIFA pour organiser la Coupe du Monde 2014 de football.
Puisque je parle de la FIFA, il est intéressant d'observer que les prochaines Coupes du Monde de foot en 2018: Russie, 2022: Quatar se trouvent dans des puissances pétrolières.

Energie Renouvelable

Pour la première fois au niveau mondial, les investissements dans les Energies Renouvelables ont dépassé ceux des énergies fossiles. Il fallait bien que cela arrive un jour et autant maintenant que demain.

Afrique du Sud: Discussions sur le climat à Durban

L’Arabie Saoudite veut s’assurer que les discussions sur le climat ne vont pas prétériter les intérêts des producteurs de pétrole (OPEP).

Paradoxalement l’Arabie Saoudite prévoit de générer 10% de son électricité avec l’énergie Solaire dès 2020.

Dans un contraste saisissant, les riches pays du Golfe Quatar, Koweit, Bahrain, Arabie Saoudite et Oman sont de plus en plus inquiets sur leurs pénuries d’eau et de nourriture.

Venezuela

La Chine a accordé un nouveau prêt de 4 milliards de $ au Vénézuela pour augmenter ses capacités de productions pétrolières, d’aluminium et de fer.  Un prêt sans "intérêt", aucun.

Chine

La Chine va pulvériser les prévisions pétrolières de l’Agence Internationale de l’Energie selon les estimations de Barclays Capital. D’ici à 2015, la Chine devrait engloutir 35% de pétrole de plus qu’aujourd’hui. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les automobilistes occidentaux. Inutile de dire que nous allons reparler du peak oil d'ici là. 

En novembre, la Chine a vu diminuer sa production industrielle. Cette baisse est la plus importante depuis 32 mois et augmente les inquiétudes sur le ralentissement chinois.

La Banque Mondial projette une croissance chinoise de 9,1% pour 2011 et 8,4% en 2012. L’Asie devrait croitre de 7,2% en 2012 (8,2 pour cette année).

Inde

Le gouvernement indien recherche de plus en plus de pétrole du Moyen-Orient pour satisfaire sa forte augmentation interne ainsi que la création de nouvelles raffineries sur le territoire.


Nigéria

C’est un peu le Bronx dans ce pays entre une classe très riche couverte de pétrole et une classe pauvre condamnée à piller les pipelines. Les émeutes du mois de novembre n’ont pas arrangé les choses.
Il faudrait plus de 2 milliards de $ pour réparer toutes les déprédations et les sabotages sur les installations pétrolières. De nombreuses raffineries illégales ont été crées et produisent de l’essence pour le marché noir et pour l’exportation.

Pologne

La Pologne mise de plus en plus sur ses gaz de schiste après une découverte dans le bassin Baltique.

Par rapport à 2010, la Pologne va importer 10% de plus de charbon pour couvrir ses besoins. La chute de la production interne a réduit ses exportations de 50%.

 

Avec l'aide de Tom Whipple, The Energy Bulletin

 

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie