AddThis Social Bookmark Button

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2019

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Angleterre: Gros tremblement de terre causé par les forages de schiste
- Groenland: Donald Trump propose de racheter l'île
- USA: Le pétrole schiste serait-il en train de plafonner?
- Russie: Un nouveau moteur nucléaire de missile explose: 5 morts
- Australie: Une campagne de 4 millions $ pour vanter les mérites du charbon
- Russie: Akademik Lomonosov: la première centrale nucléaire flottante
- Allemagne: La croissance de l'éolien est en chute libre. 40 milliards pour quitter le charbon.
- Floride: L'ouragan Dorian fonce sur la résidence du président Trump.

Quel mois! Entre les facéties du président Trump, l'écran de fumée du G7, un président brésilien sans filtre, l'explosion d'un missile à propulsion nucléaire, comment voulez-vous que le Pétrole trouve une place dans ce monde. Du coup, il boude et passe sous la barre des 60$, pour être précis à 59,09$ à Londres (fin juin 66,60$). A New York, il s'est caché à l'étage 55,09$ (59,36$ fin juin).

 

Graphique du Mois
L'extraction de pétrole conventionnel n'a pas augmenté depuis 2005.
Toute la croissance est due aux forages en eau profonde, les sables bitumineux et le schiste

Source: EIA
Finalement, il y a moins de pétrole et nous n'avons pas plus d’idées.

 

Charbon

Les 20 pays les plus riches du monde du G20, allouent 64 milliards $ de subsides pour l’extraction ou l’utilisation du charbon.

 

Monde

En 2018, plus de 1,3 milliards de personnes ont passé leurs vacances dans un autre pays que le leur. C’est 3 fois plus qu’en l’an 2000.

L’homme a créé un monstre climatique titrait Le Temps. Des scientifiques suisses ont reconstitué l’évolution des températures pendant 2'000 ans et ont publié l'étude dans Nature. L’accroissement des températures n’a jamais été aussi rapide et le climat actuel se distingue par sa synchronie torride et globale. Le réchauffement constaté ne peut pas être expliqué par un facteur naturel comme le soleil. C’est bel et bien l’homme qui a créé ce monstre climatique.  Le phénomène s’avère global et 98% de la terre est touchée.

 

 

Les pays phares du Mois

Russie

Une explosion dans une base de lancement de missiles a fait 5 morts. Un test d’un nouveau moteur à propulsion nucléaire serait à l’origine de cet accident, qui a fait augmenter les niveaux radioactifs de strontium, de baryum et de lanthane. Si la Russie avait d’abord annoncé la panne mystérieuse des stations de mesures radioactives, l’agence nationale Rosguidromet a finalement confirmé que les niveaux standards ont été multipliés par 16 dans les environs de Nyonoksa.

 

Dim lights 5 morts dans l'explosion d'un missile à propulsion nucléaire

 

Pour la première fois en 10 mois, les exportations de charbon russe vers l'Europe, pour la génération d’électricité, sont en diminution (-4,3% alors que le prix a chuté de 41,7% durant les 12 derniers mois.

Igor Sechin, CEO de Rosneft, le plus grand producteur pétrolier russe, ainsi que le propriétaire de pipelines Transneft, Nikolai Tokarev, se chamaillent publiquement sur l’épisode de pétrole contaminé transporté depuis le Druzhba. Plusieurs dizaines de millions de barils de pétrole ne peuvent être traités par les raffineries européennes. Cet incident égratigne la réputation de fiabilité la Russie en tant que fournisseur d’énergie. La question se pose également sur les dédommagements financiers envers les clients européens dont les installations ont été endommagées. Le suspect pourrait être l’entreprise PKN Orlen, de Roman Ruzhechko, qui s’occupe également de transporter de pétrole par pipeline. Ce dernier aurait demandé l’asile politique à la Lituanie.

Après 10 années de construction, Rosatom annonce la réalisation de sa première centrale nucléaire flottante : l’Akademik Lomonosov. Des remorqueurs vont tracter cette barge pour un voyage de 5'000 km dans la région reculée de Chukotka, Sibérie ou les mineurs d’or et de cuivre vont bénéficier de cette énergie. L’Akademik produira également de l’électricité pour les barges pétrolières. Rosatom assure que la sécurité est totale et la centrale insubmersible (comme le Titanic). Il n’y a que les mauvaises langues qui peuvent se demander ce qui pourrait mal se passer avec une centrale nucléaires sur l’eau.

La centrale flottante est équipée de deux petits réacteurs nucléaires de 35 mégawatt KTL-40 S et compte 340 employés dont 80 permanents. Après la série Chernobyl, HBO pourrait avoir trouvé une suite.

Dim lights La Centrale nucléaire Akademik Lomonosov

 

Iran

Gibraltar a libéré le tanker pétrolier iranien malgré les demandes des USA. Le navire était suspecté de contenir du pétrole à destination de la Syrie. En représailles, l’Iran a également saisi deux tankers anglais.

L’Iran a annoncé avoir dépassé les limites d’enrichissement nucléaire imposées par l’accord dénoncé par les USA. Une rencontre extraordinaire s’est déroulée à Vienne avec les autres signataires: la France, l’Angleterre, l’Allemagne, la Chine, la Russie. Aucune fumée blanche n'est actuellement sortie de la cheminée.

Durant le G7 et avec une mise en scène soignée, le président Macron a proposé de mettre les USA et l’Iran autours de la même table. L’idée est de permettre à l’Iran de pouvoir augmenter ses exportations pétrolières et d’entrer des devises pour ensuite débuter les nouvelles négociations avec Trump.

Washington a essayé de monter une coalition afin d’assurer le passage des navires dans le détroit d’Ormuz. Pour l’instant, à part pour l’Angleterre et Israël, la demande est restée lettre morte.

Après la sécheresse de 2018, les inondations du printemps ont démultiplié la production de céréales dans les régions touchées. L’Irak, qui a subi le même sort, a également vu des niveaux de productions supérieurs.

 

Groenland

Dans un remake du film "Proposition Indécente", Donald Trump a proposé d’acheter le Groenland au Danemark. Stratégiquement placée et grâce à la fonte des glaciers qui la recouvrent, l’île contiendrait de grandes quantités de terres rares, de pétrole, de gaz et d’uranium. Accessoirement, elle compte également des humains.

La première ministre du Danemark, Mette Frederiksen, a évidemment balayé cette option même si elle bouscule la relation du Danemark avec les habitants de l’île.

Dans la foulée, Donald Trump a annulé sa visite prévue au Danemark début septembre.

La nécessité d’obtenir des matières premières cruciales à l’Economie et à l’industrie Militaire vont de plus en plus attiser les convoitises de certains états (Chine, Russie, Inde) et les grandes multinationales.

Une semaine après cette demande, le pays a chargé un bateau en direction du Canada avec 42'000 tonnes d’ilménite pour la production de titane.

La réaction du Président Américain, d’annuler sa visite, soulève la question: "2019 : est-ce la bonne année pour que les adultes se comportent comme des enfants et les enfants comme des adultes ?"

 

Dessin Chappatte

 

Dans le reste du Monde

Les Amériques

Schiste Américain

Les pétroliers de schiste sont en train de réduire les coûts financiers avec l'ambition de générer des profits de plus en plus demandés par les investisseurs. Schlumberger et Halliburton procèdent à des licenciements et se délestent des outils d’extractions inutilisés.

Le nombre de derricks en fonction a diminué de 11% cette année selon Baker Hughes.

Selon Kayrros, l’utilisation d’eau et de sable dans le Bassin Permien est 23% plus élevée que selon les estimations soit 47,5 milliards de litres d’eau et 4,14 milliards de kg de sable supplémentaires. L’agence prétend que 1'100 forages n’ont pas été annoncés par les pétroliers et dénombre 6'394 forages au lieu de 5'272. Si cette information est confirmée, cela signifie que la production moyenne par forage, dans le plus grand bassin de schiste américain, est plus basse qu’annoncée.

Pour connaître l’état du schiste américain, il est intéressant de se pencher sur des acteurs en amont comme Caterpillar. Au deuxième trimestre 2019, le constructeur de machines de chantier a vu une baisse de 11% de ses revenus dans le pétrole et le gaz et une baisse de la demande d’équipement dans le Bassin Permien, le plus grand gisement de schiste aux USA. L’américain parle d’une décélération de la croissance dans ce gisement.

 

USA

La production pétrolière américaine a reculé à 11,3 millions b/j soit une baisse de 1 million de b/j et au plus bas depuis octobre 2018. Les prix bas du baril et la pression des investisseurs qui rechignent à continuer à couvrir les pertes financières influencent ce mouvement.

L’administration Trump propose d’abolir la réglementation Obama sur les émissions de méthane lors de l’extraction de gaz et de pétrole de schiste. Au niveau mondial, entre 30 et 60% de la hausse des émissions de méthane provient du gaz de schiste des USA. Les économies réalisées par les producteurs sont estimées à 19 millions $/an pour des fuites de 370'000 tonnes de méthane/an.

BP, Shell et ExxonMobil se sont opposés à ce changement car il crée un dégât d’image important sur le gaz et il pourrait attirer l’attention des gouvernements étrangers pour limiter les importations de gaz américain. Le méthane, 27 fois plus virulent que le CO2, relègue le gaz naturel comme la pire énergie fossile pour le climat et cela même en comparaison avec le charbon.

Puisque l'on parle de charbon, Washington propose d'éliminer les seuils de pollution des centrales à charbon afin de garantir des prix bas de l'électricité.

Donald Trump peine à tenir son engagement de maintenir à +3% la croissance du PIB durant chaque année de sa présidence. Au deuxième trimestre la croissance fut de 2,1% contre 3,1% durant le premier trimestre. La Banque Américaine en a profité pour baisser ses taux directeurs. Même si certains parlent de récession à venir, avec une croissance de 2,1%, les USA semblent encore assez loin.

L’armée américaine étudie l’utilisation d’hydrogène pour la propulsion de ses chars d’assauts ainsi que la création de mini génératrices afin de recharger les batteries des soldats. La création d’hydrogène se ferait à base de nouveaux matériaux. Cette impulsion pourrait ouvrir des portes notamment dans la production d’électricité pour les maisons individuelles.

Le géant américain General Electric, qui avait racheté le français énergétique Alstom grâce au président Macron, serait en très grande difficulté financière. Selon Harry Markopolos, GE est devenu une plus grande fraude que le géant énergétique Enron. Il affirme que le secteur des assurances et du pétrole ont creusé une dette de plus de 38 milliards $. Selon-lui, l’entreprise est en faillite et aurait besoin dans l'immédiat de 18,5 milliards de dollars de cash. Est-ce une opportunité afin de racheter Alstom? Il faudra certainement attendre quelques mois pour vérifier les dire de ce gérant de fonds.

Washington a mis sur sa liste noire, la China General Nuclear Power Group (CGN) et trois de ses sociétés filles. L’objectif est de ne pas livrer des technologies américaines qui pourraient être utilisées à des fins militaires. CGN fait partie du consortium AREVA-EDF qui construit les deux centrales nucléaires EPR à Hinkley Point en Angleterre.

Greta Thunberg a traversé l’Atlantique en bateau et a débuté sa tournée aux USA. A l’image de Donald Trump, elle a le mérite de faire ce qu’elle dit et elle nous remet devant nos propres incohérences.

L'ouragan Dorian a atteint la catégorie 4 sur 5 et se dirige sur la Floride et Mar-a-Lago ou se trouve la demeure et le terrain de golf de Donald Trump. Il est cocasse qu'un ouragan se dirige sur la propriété d'un président qui nie le réchauffement climatique.

Le 2 août, les USA ont mis un terme au traité avec la Russie sur les missiles nucléaires de moyenne portée. Si un nouvel accord devait se négocier, il n’est pas impossible que les USA demandent l’inclusion de la Chine. En effet, Pékin, n’étant pas soumis au traité USA-Russie, a développé un arsenal impressionnant de ces missiles nucléaires à courtes et moyennes portées.

 

Dim lights
La Nouvelle campagne de pub du candidat Joe Biden

 

Venezuela

Chevron, la dernière major pétrolière américaine active sur le sol vénézuélien, a reçu la permission par l’administration Trump de rester 3 mois de plus dans le pays.

Washington a intérêt à garder un acteur pétrolier américain sur l’échiquier surtout que si le président Maduro venait à laisser sa place, son successeur devra pouvoir compter sur le pétrole pour alimenter financièrement le pays. En cas d’écroulement total de la manne pétrolière, le pays pourra difficilement s’en remettre car la quasi-totalité du budget provient de l’or noir.

De plus, ce passe-droit permet à Chevron de garder la main mise sur ses milliards $ d’investissements réalisés dans le pays.

 

Brésil

Les incendies de forêt de l’Amazonie obscurcissent la ville de Sao Paulo située des milliers de km de là. Malgré cet effet de bord, ces incendies vont nous permettre d’importer des minerais pour la réalisation de nos prochains smartphones ainsi que de plus grandes quantités de soja afin de satisfaire tant les régimes végans que l'élevage d'animaux.

La liste complète des matières premières se trouvent dans les accords avec le Mercosur que l’Europe et la Suisse sont sur le point d’avaliser. Il est intéressant de noter que certains se battent pour sauvegarder l’environnement et d’autres pour 0,1% d'augmentation du PIB.

 

Dim lights La ville de Sao Paulo engluée dans les nuages des incendies de l'Amazonie

 

Europe

France

D’ici à 2020, Total va vendre pour 5 milliards $ d’actifs afin de générer des dividendes pour ses actionnaires. Les actifs se trouvent dans l’exploration et la production. Les bas prix du baril et du gaz  (-36% en Europe et 26% en Asie) complètent le tableau.

Total a également acheté les activités africaines du pétrolier américain Anadarko pour 8 milliards $. LA majors va investir 14 milliards $ et les dividendes grimperont de 10% durant la période 2018-2020. L'objectif est de fidéliser les investisseurs car il va falloir de plus en plus de cash pour extraire le pétrole et le gaz.

La SNCF a commandé 15 trains à hydrogène à Alstom. La firme française a déjà livré ce type de train à l’Allemagne. En quelques années Tarbes est devenue la capitale mondiale du train à hydrogène.

Les tarifs du gaz vont baisser de 1% alors que les prix sur les marchés ont diminué de 36%. Pour enfoncer le clou, on relèvera que les marges financières des vendeurs de gaz comme Engie ou EDF sont de 700 à 1'00%. (le particulier achète son gaz entre 7 et 10 fois le prix sur les marchés).

La construction du premier Plasma de fusion nucléaire pourrait se réaliser dans 6 ans dans le sud de la France, selon l’International Thermonuclear Experimental Reactor. Cette expérience est financée par une coalition de pays.

L’arrêté anti-pesticides prit par le maire de Langouët, au nord de Rennes a été suspendu. Le Maire voulait interdire l’utilisation des pesticides à 150 m. des habitations. Le gouvernement Macron l’a conduit devant un tribunal pour le faire plier. Le succès est total, le Maire a plié.

Paradoxalement sur les produits bio, les super et hyper marchés imposent une marge 75% plus importante sur leur marge brut que sur les produits traités aux pesticides selon Que Choisir. Cela signifie que sans cette marge, les produits bio sont financièrement concurrentiels.

Voiture électrique ou thermique : on sait enfin qui pollue le plus.  L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie française publie une étude sur cette thématique.

 

Suisse

La Suisse pourrait éventuellement entériner une taxe de 25 à 110 Euros pour les vols en avion. Immédiatement, la compagnie aérienne Swiss, filiale de Lufthansa, a brandi la traditionnelle arme de l’emploi. «Avec cette taxe, l’industrie de l’aviation perdra plus de 3'000 postes,» sur les 67'000.

Parallèlement, Swiss a été attrapée la main dans le sac pour proposer des billets jusqu’à deux fois plus cher que sur le site Lufthansa.com pour les mêmes vols avec les mêmes avions de Swiss! Dans ces cas, la compagnie n’a pas commenté «les milliers d’emplois perdus» et pourquoi elle surtaxe ses prix pour les citoyens suisses.

Des mesures d'économie ont entraîné plusieurs incidents à la centrale nucléaire argovienne de Leibstadt. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a ouvert une enquête après des erreurs commises par le personnel. La réduction des effectifs depuis 2015 est «la cause principale des problèmes rencontrés à la centrale». Des facteurs humains et organisationnels ont joué «un rôle majeur» dans les incidents selon l’IFSN. L’opérateur va encore diminuer son personnel jusqu’en 2022 et passer de 500 à 470 unités.

Le producteur d’électricité Alpiq a généré un bénéfice de 118 millions € avant amortissements et impôts. Son endettement a diminué à 190 millions €.

 

Portugal

Les chauffeurs de camions citernes portugais ont opéré une grève du transport de carburants durant les vacances d’août. Elle aura duré une semaine.

Le gouvernement a réussi à gérer cette action en informant à l’avance les automobilistes et en réquisitionnant certains véhicules. Une prochaine grève est prévue une semaine avant les élections de septembre.

 

Allemagne

La croissance de l’éolien Allemand est en chute libre. Depuis janvier, 290 MW de nouvelles capacités ont été installées contre 2'800 durant 2018 et 5'000 en 2017. Le pays a de la peine à étendre sa production éolienne sur les terres alors que le Gouvernement propose le retrait du charbon en 2038. D’ici à 2030, les renouvelables devraient représenter 65% de la production électrique contre 47% aujourd’hui.

Berlin va allouer 40 milliards € sur 20 ans pour les régions qui vont fermer leurs centrales à charbon.

L’Economie allemande pourrait entrer en récession dès le mois de septembre selon la banque centrale nationale. Après un recul de 0,1% du PIB au deuxième trimestre, le troisième risque d’être également sous le zéro.

L’Allemagne mise plus de 400 millions € annuellement pour développer son réseau de livraison d’hydrogène pour les véhicules. Avec le mix énergétique Allemand, la production d’hydrogène pour la mobilité est actuellement plus polluante que les voitures thermiques. Cependant, avec la fermeture annoncée des centrales à charbon, tant les voitures électriques qu’à hydrogène inverseront cette tendance.

 

Angleterre

L’Angleterre a subi son plus grand black-out électrique depuis plus de 10 ans. Plus d’un million de foyers ont été touchés. Deux générateurs ont créé la panne dont un touché par la foudre.

Le gouvernement pourrait «considérer» la révision des limites admissibles pour les tremblements de terre résultant des forages de schiste. Bien que ces limites reflètent un accord conclus entre les entreprises et le gouvernement, le gazier Cuadrilla exige de passer de 0,5 à 1 sur l’échelle de Richter.

Cette demande intervient suite à l’arrivée d’Andrea Leadsom comme ministre de l’industrie et de l’énergie. Le personnage est un fervent promoteur du fracking. Cette technique creuse de profonds forages et injecte de l’eau, du sable et des produits chimiques afin de fracturer les roches et d’extraire gaz ou pétrole.

Quelques jours après l’annonce, une secousse de 2,9 sur l’échelle de Richter a secoué un forage de Cuadrilla suivie quelques jours plus tard par des répliques de 2,1 et 1,55 dans la région de Blackpool dans le Lancashire.

Dim lights Implosion des tours de la centrale à charbon de Dictot, Angleterre.
Suite à l’explosion, un pylône électrique disjoncte et prive 40'000 foyers d’électricité

 

 

Asie

Chine

Donald Trump a augmenté les taxes douanières sur certains produits et Pékin a répondu en dévaluant sa monnaie. A ce stade de cette partie de ping-pong, le premier qui fléchit perd un point.

Il ne fait aucun doute que cette bataille, entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales, va déterminer le leadership Economique mondial. Pour l’instant les USA tiennent la première position, mais Pékin se sent de taille à lui ravir ce siège.

Avec légitimité, Trump demande toujours à Xi Jinping de jouer avec les mêmes règles du jeu que le reste du monde notamment sur la propriété intellectuelle, l’accès au marché chinois et l’influence de la monnaie nationale.

La Chine a fortement diminué ses importations de pétrole américain. De 510'000 b/j en juin 2018, le niveau a atteint 62'000 b/j en avril 2019.

En août, la monnaie chinoise a perdu 3,7% contre le dollar américain soit la plus grande baisse en 25 ans. Cette opération permet à Pékin de diminuer l’impact des taxes américaines.

Washington a sanctionné l’entreprise chinoise Zhuhai Zhenrong Co, pour avoir violé les restrictions américaines sur les exportations de pétrole iranien. Comme Zhuhai n’utilise pas le dollar comme monnaie n’influence pas son business.

 

Inde

Le gouvernement penche sur le projet de réaliser une giga-factory, de 4 milliards $, dans la fabrication de batteries pour les voitures électriques. Il faudra que New Delhi obtienne le feu vert de la Chine qui monopolise les composants et les matières premières pour les batteries.

L’Inde a importé un niveau record de 425'000 b/j au Venezuela durant le mois de juin, soit le double des mois précédents.

 

Australie

L’industrie du charbon menée par Coal21 va mener une campagne de 4 millions $ pour que les australiens se sentent fier de leur charbon. La campagne TV, réseaux sociaux ciblera les hommes et femmes de 18 à 39 ans afin de leur présenter un charbon propre pour l’environnement notamment avec la séquestration du CO2. «C'est une campagne de public relation très sophistiquée. L’industrie se bat pour son existence et ils font tout ce qu’ils peuvent pour survivre.» selon Brynn O’Brien de l’Australian Centre for Corporate Responsibility.

De l'autre côté, Peter Coates, du charbonnier Grencore rajoute que par rapport au changement climatique «notre industrie s’est autorisée elle-même à apparaître trop souvent comme le méchant. Nous avons laissé la place à des célébrités scientifiques et des activistes radicaux dont le projet n’est pas de trouver des solutions mais de diviser et de détruire. »

Shell va investir dans le gaz pour produire de l’électricité. La major espère un retour de 8 à 12%.

 

La production pétrolière américaine entre en déclin. A confirmer dans les mois à venir

 

Moyen-Orient

Arabie Saoudite

Le mois d’août a été plutôt calme. Pas de tanker endommagé dans le détroit d’Ormuz ou de raffinerie attaquée par un drone.

Plus de 1,5 million de barils de pétrole/jour a été consommée pour la production d’air climatisé. Sans pétrole, le pays devient invivable.

Malgré le maintient des quotas de l'OPEP, les prix du baril continuent à baisser. Alors que le budget de l'Arabie Saoudite repose à plus de 90% sur le pétrole, la situation actuelle complique les ambitions du Prince Mahammed bin Salman.

L’IPO de Saudi Aramco avance et c’est Goldman Sachs qui pourrait s’en charger. Le Prince Bin Salman espère lever plus de 10 milliards $. La démarche pourrait se faire en deux temps. Tout d’abord une partie pourrait être réalisée sur le marché Saoudien et la deuxième partie à Tokyo. Donald Trump n’a pas encore envoyé de Tweet pour exiger l’utilisation d’une bourse américaine. Ca devrait venir.

 

Afrique

Nigeria

Selon le ministre des transports, le pays perd 25 milliards $ annuellement à cause des vols sur les installations pétrolières et de l’insécurité.

 

Phrases du mois

«Je pense que l’Economie Américaine est assez forte pour éviter une récession. Mais les probabilités ont augmenté and elles sont au-delà de ma zone de confort.» Janet Yellen, présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis, FED.

«Le Brésil n’est pas le seul pays amazonien touché par les flammes, l’Amazonie n’est pas la seule forêt en en feu, en Afrique aussi la forêt brûle et les peuples et l’ensemble des êtres souffrent de cette destruction. Ce ne sont pas de simples eux, c’est l’œuvre du capitalisme. » Le Grand Conseil coutumier.

«Nous sommes dans l’étonnement face au positionnement du président Emmanuel Macron qui consiste à dénoncer la destruction de l’Amazonie brésilienne ou bolivienne mais qui parallèlement attribue 360'000 hectares de forêt aux multinationales minières, en Guyanne, en Amazonie française.» Le Grand Conseil coutumier des peuples amérindiens.

 

Sources: avec Tom Whipple d'ASPO USA et Resilience.org  et l'humour des chroniques matinales de Thomas Veuillet Investir.ch, des images de Patrick Chappatte et toutes les informations diverses et variées, récoltées dans différents médias à travers le monde.