AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Mai 2014

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez:
- Monde: Alarme, il manque 900'000 barils/jour 
- USA: les chiffres du gaz de schiste surévalués
- France: très mauvais mois pour le nucléaire
- Russie: un deal gazier de 400 milliards $ avec la Chine
- Lybie et Egypte: Les militaires prennent le pouvoir, le pétrole à sec
- Ukraine: à 1 jour de l'échéance, l'Ukraine paie une partie de sa facture
- Brésil: J-13 avant la coupe du monde de foot. Le spectacle dans les rues ou dans les stades?

Le pétrole tend à la hausse à New York il touche 103,58 (101,28$ en avril) et à Londres 109,97  (108,96$ en avril)

L'uranium dégringole littéralement: 28.25$  (30.75$ la livre en avril 2014).

 

Monde

L’IEA prévoit que les pays industrialisés vont faire face à une pénurie de pétrole d’ici à la fin de l’année si l’OPEP n’augmente pas ses quotas de 900'000 barils par jour (b/j), ça va coincer. Les 6,8 millions b/j englouti en Chine ne facilitent pas la donne surtout que la tendance est à la hausse.

Cependant, nos amis de l’OPEP sont un peu dans la panade en ce moment et l’Arabie Saoudite, qui ingurgite la moitié de sa production pour faire tourner ses climatiseurs et ses énormes moteurs de SUVs durant les mois chaud, ne va pas être d’une grande aide. Ne parlez pas des gaz de schiste sensés sauver l’humanité, le château de cartes construit par les américains est en train de s'effondrer.

 

Europe

France

L’ancienne PDG d’Areva, Anne Lauvergeon, s’est prise un pain de la part de la Cour des Comptes qui a analysé ses performances. Au total Atomic Anne a réussi à plomber tout ce qui était possible de faire (lire article). Qu'en est-il de la sécurité?

La Cour des Comptes a également passé au crible les comptes de l’énergie nucléaire. Pendant que les énergies solaires ne cessent de réduire leur coûts, les tarifs de production nucléaire explosent de 4 centimes à 6 centimes le kWh.

La vente de voitures électriques n'est pas géniale dans le pays des voitures électriques. En avril, il s'est écoulé 821 véhicules électriques, dont près de la moitié de ZOE de Renault. Cela représente 0,41 % des immatriculations dans le pays... Surtout, c’est une baisse de 12,7 % par rapport au même mois de 2013.  Sur les quatre premiers mois de l’année, le nombre d’immatriculations électriques atteignent 2'350 unités en France, contre 3'188 véhicules sur la même période en 2013, une baisse de 26%.

La France a reconduit son accord d'achat d'uranium avec le Niger. Omar Hamidou Tchiana, le ministre nigérien d'Etat chargé des mines a conclu pour cinq ans des contrats d'exploitation des mines d'Arlit et d'Akokan (Nord) par Areva. Un très bon accord souligne-t-il, en tout cas pour lui... La Chine était également sur les rangs.

La SNCF doit renouveler ses trains. Elle a donc commandé 2'000 rames flambant neuves, mais plus larges que les précédentes. Résultat ? Elles ne passent pas dans des gares anciennes. Pour résoudre le problème, la SNCF devra faire raboter certains quais. Une erreur évaluée à 50 millions d’euros. C'est le délire auprès des réseaux sociaux.

 

Angleterre

Le numéro un  mondial des matières premières Glencore Xstrata a nommé de manière permanente Anthony Hayward à la présidence de son conseil d’administration.
Qui est Tony Hayward, c’est homme providentiel?
Et bien, il s’agit de l’abruti qui dirigeait BP lors de la catastrophe pétrolière de Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en avril 2010, faisant 11 morts et la plus grande marée noire de l’histoire. Tony s’était illustré par une facilité déconcertante à mettre les pieds dans le plat et à éviter de trouver des solutions. Ce brave homme avait fini par prendre une porte bien méritée. Il fut le CEO de BP de 2007 à 2010. Espérons que Glencore Xstrata ne va pas faire face à une urgence dans les années à venir.

Dim lights

Suisse

La centrale géothermique profonde de St-Gall est définitivement arrêtée. Le projet est abandonné. La municipalité avait annoncé que seuls 10% de la quantité d'eau chaude se situant à 4'000 mètres sous terre pourrait être pompée. C'est le deuxième forage qui est abandonné en Suisse dans ce domaine.

Deux gros producteurs d'électricité: Alpiq et le FMB veulent vendre leurs lignes à haute tension et le transport de l'électricité via Swissgrid. Les investissements pour rénover les autoroutes de l'électricité sont si importants que les géants jettent l'éponge. Pendant des années, les producteurs ont reçu cette manne financière sans bouger le petit doigt,  mais dès qu'il s'agit de passer à la caisse, je passe mon tour.

 

Russie

Ca faisait 10 ans que le deal pétouillait. Afin de montrer à l’Europe qui tient le couteau énergétique par le manche, Vladimir Poutine s’est empressé d’accepter un piètre deal avec la Chine quitte à baisser ses prétentions financières. Ainsi 35 milliards de m3 de gaz vont être réservés pour la Chine pour les 25 prochaines années. Le fait de bloquer cette quantité protège la Chine contre toute baisse de production russe (actuellement 50 milliards m3). Si les champs russes, déjà en recul, confirment leur baisse, l’Europe a intérêt à trouver un moyen pour s'alimenter en gaz et ne me parlez surtout pas (du mirage) des gaz de schiste.

Une des clé dans cet accord de 360 milliards €  Chine-Russe est l’utilisation des monnaies locales (rouble et yen) à la place du dollar américain pour les transactions.  Cela ouvre une brèche bienvenue dans l'hégémonie du $ américain sur les transactions pétrolières. 

Ukraine

La Russie devait stopper les ventes de gaz à l’Ukraine au 1 juin 2014. Cependant à 1 jour de l'échéance, l'Ukraine a effectué un versement de 786 millions de $ pour éviter le couperet. Cette somme paie les factures de février et mars 2014. Il reste quand même une ardoise de 3,5 milliards de $. La Russie a également augmenter ses tarifs passant de 268 à 485 dollars les 1000 m3. Cette décision est également rejetée par l'Ukraine.

Sans rire, la maison blanche a nié tout conflit d'intérêt après la nomination de Hunter Biden, le fils du vice-président américain, au conseil d'administration de Burisma, le plus important producteur privé de gaz ukrainien. Alors que la question du gaz a été centrale dans les tensions entre Moscou et Kiev et que les complications sont énormes, qu'est-ce que le fils du vice-président vient foutre dans cette histoire?

Dim lights
Un hélicoptère abbattu

 

Luxembourg

Le ministre de l'économie a annoncé que le pays a eu 2 problèmes consécutifs de stock de pétrole. "Le pays est presque à sec". Cette nouvelle est passée presque inaperçue dans les médias locaux alors que le sein de Nabilla à Cannes a fait des pages entières. C'est ça le monde de l'information!

 

Asie - Moyen Orient

Chine

Une des plus grande barge d’exploitation pétrolière chinoise est allé s’installer dans les eaux territoriales du Vietnam. Le Vietnam a bien tenté de s’opposer, mais que voulez-vous faire contre l’armada chinoise. Ca ressemble furieusement à du pillage de matière première coutumier aux pays européens au 20 ème siècle.

Le Directeur de la Banque Centrale Chinoise a annoncé que le pays est entré dans une période de ralentissement économique au profit de l’amélioration de l’environnement.

Inde

Le nouveau premier ministre Narendra Modi désire augmenter les prix du gaz afin de lancer le pays dans de nouvelles prospections off-shore et de couper les subsides sur le diesel afin de diminuer la pression sur le budget de l’Etat. Effet d'annonce à la Hollande ou réel désire?

 

Turquie

Une explosion dans une mine de charbon : 300 morts.  (Lire article)

 

Irak

Bien que l’exploitation de pétrole grimpe à 2,5 millions de barils/jour, il y a vraiment peu de bonnes nouvelles du côté de Bagdad. La baston dans la province d'Anbar continue. L'armée nationale a vu 42'000 hommes mettre les voiles et le gouvernement aimerait que les boys américains reviennent pour mettre un peu d’ordre.

Les Sunnites et les Shiites continuent de se balancer des bombes. Dans un incident, 20 soldats qui gardaient un pipeline ont été capturés. Dans le reste des champs pétroliers les Sunnites ont annoncé qu’ils pourraient kidnapper les expatriés qui y travaillent. Les majors pétrolières internationales vont réduire la voilure histoire d'éviter de payer des rançons.

Les élections ont reconduit le premier ministre Maliki, mais les kurdes du nord se la jouent solo et vendent leur pétrole au nez et à la barbe de Bagdad.

 

Syrie

Explosions en Syrie. 30 militaires du gouvernement syriens décèdent suite à une énorme explosion souterraine.

Dim lights


et quelque jours plus tard, c'est l'Hôtel Carlton qui est passé à la moulinette à Aleppe

Dim lights

Lybie

Le gouvernement a trouvé une nouvelle source de pétrole : les immigrés. Tripoli menace l’Europe d’ouvrir ses portes aux immigrés si des compensations financières ne sont pas octroyées.

Un homme fort tente de prendre les commandes: le général Haftar. Lui, c’est le style de gars que l’on fout dehors par la porte et qui entre par une petite fenêtre et cela dure depuis 1964.

Il pourrait offrir une alternative aux milices, aux islamistes et aux tribus. Le gendre idéal pour les européens et les américains qui n’ont qu’une préoccupation : que les 1,8 millions de b/j de pétrole produits durant Kadhafi reviennent sur les marchés. Actuellement, les compteurs sont bloqués à 215’00 b/j.

 

Egypte

Le général Abdel Fattah al-Sissi a été élu avec 97% des voix. Pas de nouvelles des 3% restants.  50% de la population s'est déplacée aux urnes.
L'Arabie Saoudite va continuer son aide financière et de livraisons de diesel. Les mois chauds à venir vont tirer sur la corde de la production électrique et sur le moral de la population.

 

Iran

Le président Rouhani se trouve entre l’enclume et le marteau. Le marteau (la partie dure) ne représente que 4 millions d’électeurs sur les 50. Cette petite frange de la population aimerait continuer à exploiter militairement les stocks d’uranium. L’enclume (le peuple) désire arrêter tout ce bardame et éviter les sanctions internationales. L’ambiance est sympa dans les rues et si cela devait s’activer, c’est la production de pétrole qui risque d’en pâtir. Comme la production mondiale est en train de coincer, une petite révolution se fera ressentir dans nos stations d'essence.

L’Iran a viré le China National Petroleum Corp qui n’a pas tenu ses promesses d’exploitation du gisement gazier de Yardavaran à la frontière du Qatar. C’est l’autre chinois Sinopec qui revient à la charge. Pendant ce temps-là, le Qatar continue d’exploiter ce champs gazier qui se trouve à cheval entre les deux pays.

Des jeunes iraniens ont été arrêtés pour avoir participé à cette vidéo de la chanson Happy. Le président à envoyer un tweet pour dire: #Happyness  des jeunes gens ne doivent pas être emprisonnés pour avoir montré leur joie.

Dim lights

 

Le centre du Monde

USA

Les prix moyen de l’essence est en train d’atteindre un pic aux USA, il n’est qu’à quelques centimes des cimes de 2008 : 3,65$ pour un gallon. Aucune chance que l’économie américaine ne s’en sorte avec un baril au-dessus de 100$

À propos de circulation routière aux USA, il est bon de profiter de l’occasion pour signaler que le « fonds dédié aux infrastructures routières américains », fonds qui est nourri des taxes sur le pétrole. Il arrive au bout et sera vide à la fin de l’été 2014. 100’000 projets routiers sont en cours aux USA. Et plus de fric pour payer, va encore falloir trouver un système de vases communicants pour combler le trou… ou demander à la FED d’imprimer des tonnes de billets.

Mauvais temps pour l’EIA. L’agence de l’énergie américaine, qui publie chaque mois les statistiques de production pétrolière et gazière des USA, n’utilise pas les chiffres réels, mais une projection linéaire de la production (en gros avec une feuille excel et une formule du style A1*B2+1).
Elle s’est fait attraper la main dans le sac et les 8.43 millions de b/j annoncés ne reflètent pas la réalité mais comme ça arrange les affaires de l’administration Obama et les majors impliquées dans les forages de schiste.

 

Brésil

Ca sent le gaz. Grève des chauffeurs de bus à Sao Paulo, 320 km de bouchons! Au Brésil, le spectacle risque d'être dans les rues, pas dans les stades. Réponse dans 13 jours!

Dim lights

Citation du mois

Exxon Mobil a touché son peak de production en 2010, BP en 2007, Shell et Total avant 2004, ConnocoPhillips en 2006 et Chevron en 2010. De 2004 à 2013, leur production a diminué de 18,3%. En ce qui les concerne, le peak oil est passé depuis des années.
John Busby, Trends of six oil majors

 

Sources: avec Tom Whipple, resilience.org et toutes les informations récoltées dans différents médias à travers le monde

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie