AddThis Social Bookmark Button

Pétrole Deepwater Horizon: Marée Noire aux USA

L'épave Deepwater Horizon qui a explosé le 20 avril 2010, repose désormais par 1’500 mètres de fond, mais le puits continue de déverser 160’000 litres de brut par jour. Une marée noire menace les côtes américaines.

Les gardes-côtes américains envisageraient d'incendier une partie de la nappe dès mercredi pour en limiter l'impact mais au risque d'une sévère pollution atmosphérique.

Un millier de personnes sont mobilisées pour des opérations de secours qui coûtent 6 millions de dollars par jour à BP, et mettent en œuvre une batterie de solutions expérimentées pour la première fois à cette échelle, et à cette profondeur.

 

Robots sous-marins

Quatre robots sous-marins (RVO) Remotely Operated Vehicules tentent, depuis lundi 26 avril 2010, de fermer "manuellement" les différentes vannes de sécurité qui auraient normalement dû se déclencher automatiquement lors de l'accident.

La valve de 450 tonnes est située à la sortie du puits, à 1,5 kilomètre de profondeur. Elle est l’unique espoir de stopper rapidement la marée noire.

"Cela n'a jamais été fait auparavant, mais nous avons les meilleurs experts du monde pour faire en sorte que ça marche", assurait un responsable de BP, Doug Suttles, lundi. Mais jusqu’à présent, c’est l’échec.

Plan B

Les ingénieurs de BP préparent également un plan B: un couvercle métallique en forme d'entonnoir viendrait coiffer le puits et extraire le pétrole brut vers des barges en surface.

Une méthode sans garantie, testée uniquement en eaux peu profondes, après l'ouragan Katrina, en Louisiane, en 2004. "La structure, fabriquée sur mesure, est en cours de conception et de construction. Elle devrait être prête d'ici deux à quatre semaines", indique M.Wine.

 

Development Driller III pour colmater le puits

BP a également envisagé de forer un puits de secours pour injecter un enduit ciment destiné à boucher le puits actuel.

La plate-forme Development Driller III, arrivée sur place lundi, devrait commencer à forer d'ici quelques jours. Mais cette option prendra "deux à trois mois", selon BP pour des coûts estimés à 100 millions $.

Marée Noire

Située à deux ou trois jours des côtes seulement, la marée noire menace les zones humides, les réserves naturelles et les sites de nidification de Louisiane, du Mississippi, d'Alabama et de Floride.

40% des fruits de mer consommés aux Etats-Unis proviennent de Louisiane, où le commerce des huîtres, des crabes et des crevettes pourrait être fortement touché.

Le Golfe du Mexique compte plus de 3500 plates-formes.

 

BP : les normes de sécurité en interrogation

BP avait rejeté, en septembre 2009, un renforcement des règles de sécurité demandé par le MMS. Un refus qui pourrait lui coûter cher si sa responsabilité était avérée: des entorses aux règles de sécurité par souci d'économie ont déjà entraîné deux accidents tragiques sur des sites de la compagnie aux Etats-Unis, l'explosion de la raffinerie de Texas City en 2005 et la pollution de Prudhoe Bay, en Alaska, en 2006.

 

Sur le même sujet: Explosion sur une Plateforme Pétrolière: Golf du Mexique