Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

AddThis Social Bookmark Button

Selon Poutine, la Russie dépend trop du Pétrole et du Gaz

Le déficit hors hydrocarbures ayant atteint un niveau très élevé en Russie, les autorités du pays envisagent d'améliorer radicalement le climat d'investissement, tout en respectant leurs engagements sociaux, a annoncé le président Vladimir Poutine dans son article publié par le quotidien mexicain El Universal.

"L'année dernière, nous avons non seulement éliminé le déficit budgétaire, mais avons également réalisé un excédent de 0,8% du PIB. Le solde positif de notre balance commerciale s'élève à 198 milliards de dollars. Or, si l'on déduit les recettes obtenues grâce à la conjoncture favorable dans le secteur pétrogazier, on verra un important déficit budgétaire. Durant la crise, ce déficit hors hydrocarbures a atteint chez nous le niveau maximal admissible", a indiqué le président russe.

Pour réaliser des réformes efficaces, il faut améliorer radicalement le climat d'investissement, estime Vladimir Poutine. A cet effet, il est indispensable "de réunir des conditions compétitives pour les milieux d'affaires, de lever les restrictions d'infrastructures, d'améliorer la qualité du capital humain et de moderniser l'économie dans son ensemble, tout en respectant les engagements sociaux contractés par l'Etat".

Slon Poutine, la Russie (sixième économie mondiale en termes de parité de pouvoir d'achat) a considérablement renforcé son système financier et budgétaire.

"Les dettes de la population russe sont moins élevées que celles d'autres pays. Au 1er avril 2012, elles ont atteint 10,6% du PIB contre approximativement 60% du PIB en Allemagne et en France, 87% en Espagne et 92% aux Etats-Unis.

Quant à la dette d'Etat, elle est la plus faible de tous les pays du G8, du G20 et du BRICS.

"Au 1er mai 2012, elle s'est chiffrée à 9,2% du PIB (contre 81% en Allemagne, 86% en France et 104% aux Etats-Unis)", a conclu le président russe.

 

Sources: El Universal, Ria Novosti

 

Echanger de l'Energie contre de la technologie

De l'autre côté, la Russie a de la peine à faire autre chose que du pétrole, du gaz et de l'uranium. Pour sortir de l'ornière, elle s'est rapprochée de l'Allemagne afin d'échanger de l'énergie contre de la technologie. Ainsi, les Allemands ont bénéficié du gazoduc Nord Stream et les Russes vont pouvoir construire des voitures allemandes dans leurs usines.

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie