Publié le .

View Comments

BP: L'impact de la Marée Noire sur l'environnement sera très modeste

Le COE de BP, Tony Hayward a annoncé sur la BBC que "l'impact sur l'environnement sera très, très modeste. Cette fuite est "minuscule" en proportion de l'immensité de l'océan".

L’optimisme de Tony Hayward contraste vivement avec les nouvelles vidéos sous marine que BP a dû dévoiler sur la demande de Washington et les images aériennes des nappes de brut oranges qui oscillent à la surface du Golfe du Mexique. (voir les images au fond de cette page)

Les scientifiques doutent de l’optimisme de BP.

Selon la directrice de l'Agence maritime américaine NOAA, Jane Lubchenco, des images satellites montrent que le pétrole se trouve à quelques dizaines de kilomètres d'un courant baptisé "loop current" qui pourrait rapidement précipiter le brut sur la troisième barrière de corail du monde.

"Quand le pétrole va être aspiré par le courant, si ce n'est pas déjà fait, cela ne prendra que dix jours pour qu'il arrive en Floride".
"Les images satellites du 17 mai indiquent que le gros du pétrole se trouve à des dizaines de kilomètres du Loop Current, mais qu'une portion de pétrole léger a été transportée à proximité".

En analysant les images fournies par le satellite CSTARS de l'Université de Miami, l'experte juge probable que le brut soit entraîné vers la péninsule des Keys au cours des prochains jours.

Selon Mme Lubchenco, une fois entré dans le courant, "le pétrole pourrait atteindre le détroit de Floride en huit à dix jours", même si son volume sera réduit d'ici là par évaporation et dispersion.

Par précaution face à cette possibilité, a-t-elle indiqué, la NOAA a décidé de fermer davantage de zones de pêche, soit environ 19% des eaux du golfe du Mexique.


Des têtes tombent à Washington

Cette marée noire a fait une victime politique à Washington: Chris Oynes, responsable de l'exploitation pétrolière en mer au sein de l'administration américaine a annoncé sa retraite alors que ses services ont été lourdement critiqué pour leur laxisme.

L’ancien vice-président Dick Cheney est également pris dans la tourmente. C’est lui qui avait offert de larges passe-droits aux entreprises pétrolière.

 

Vidéo: Nouvelles Images sous Marine. Fuite No 2. 18 Mai 2010

 

Sur le même sujet:

La Marée Noire BP est entrée dans le Loop Current

Marée Noire: PB a lancé son Tuyau pour aspirer le pétrole

Marée Noire : BP aurait sous estimé la fuite de pétrole

Marée Noire: BP accusé de Négligence

Dispersants: Rendre le pétrole invisible à tout Prix

Imprimer