Publié le .

View Comments

Pétrole: Chute des Prix. L'Iran veut une réunion d'urgence

L'Iran va demander à l'OPEP de convoquer une réunion d'urgence en raison de la chute actuelle des cours du pétrole. Lundi, le prix du pétrole est passé sous le seuil psychologique des 100 dollars le baril à Londres. Une première depuis juillet 2012. Son prix a baissé de 2%, à 98,56 dollars. A New York, le baril a touché les 87,30$ ce mardi.

Le budget de l'Iran dépend fortement des revenus du pétrole et du gaz. Nous comprenons l'empressement du gouvernement. La prochaine réunion de l'OPEP est prévue le 31 mai, mais l'Arabie Saoudite, qui voit d'un bon oeil les difficultés de son concurrent, voudra certainement mettre son grain de sable dans la proposition iranienne.

"Le ministre iranien du Pétrole Rostam Qasemi appellera le président de l'OPEP pour le presser de convoquer une réunion extraordinaire".

L'OPEP a révisé à la baisse des prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2013 en raison de la faiblesse de la consommation pétrolière des pays de l'OCDE, selon son dernier rapport mensuel publié le mois dernier.

L'OPEP regroupe à ce jour l'Algérie, l'Angola, l'Equateur, l'Iran, l'Irak, le Koweït, la Libye, le Nigeria, le Qatar, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Venezuela.

Sur le même sujet

Arabie: Le prix du brut à 100 dollars le baril est «raisonnable»  25 mars 2013

Imprimer