Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

AddThis Social Bookmark Button

Services pétroliers : Baker Hughes racheté par Halliburton

La chute des prix du pétrole et la raréfaction des forages profitables poussent les acteurs pétroliers à se cannibaliser. Ainsi le géant américain Halliburton rachète, à prix d'or, l'autre américain Baker Hughes actif dans la prospection et les forages. Dans le panier de la mariée: 34,6 milliards $ avec une prime de 31% par rapport au prix de vendredi dernier.

C’est une idée de génie que d'avoir payé 78,62$ pour Baker Hughes, même si personne n’en voulait à 52$ il y a trois jours!

Le nouveau groupe américain devient le leader mondial des services pétroliers en termes de chiffres d'affaires, 51,8 milliards $ et 136'00 salariés. Le No2, Schlumberger présente une copie à 45,2 milliards $ et 126'000 employés.

 

La crise pétrolière actuelle pousse à la restructuration

La crise actuelle que traverse le pétrole pousse les majors pétrolières à réduire leurs investissements, qui sont de moins en moins rentables, et crée une baisse de travail pour leurs sous-traitants. La rentabilité de Baker Hughes et Halliburton, comme celle de l'ensemble de leurs concurrents, est sur le grille.

Les économies d'échelle via la cannibalisation des concurrents est l'une des réponses pour garder les juteux dividendes versés aux actionnaires, ce qui est une tradition dans le pétrole. Halliburton espère 2 milliards $ d'économie et certainement des milliers d'emplois passés à la trappe.

Avec Baker Hughes, Halliburton devient numéro un mondial de la fracturation hydraulique pour l'extraction du gaz du schiste et bénéficie également de son savoir-faire dans les techniques d'extraction pour stimuler la production des gisements en fin d'exploitation et dans les sables bitumineux canadiens.

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie