AddThis Social Bookmark Button

Electricité: Le nucléaire Suisse dans le Rouge

On le savait déjà, la pression du charbon pèse sur les énergies renouvelables et le gaz. Mais depuis quelques mois, les propriétaires de centrales nucléaires montrent officiellement des signes d'essoufflement.

En France, EDF a présenté une copie avec 45 milliard euros de dette. En Suisse, c'est la centrale nucléaire de Leibstadt (AG), la plus grande et la plus récente de Suisse, qui a cumulé plus de 75,6 millions frs de pertes en 2014.

La Centrale, propriété de Axpo, produit désormais à un tarif supérieur de 0,8 centime à celui du prix moyen vendu en Suisse, selon Le Matin Dimanche.

La perte se monterait à quatre millions pour l'autre centrale nucléaire de Goesgen (Argovie), selon le même calcul. Le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD) l'estime, lui, à 74 millions et à 150 pour Beznau I et II, également sis en Argovie.

Les coûts calculés ne comprennent pas la prise en charge du traitement des déchets et du démantèlement des centrales.

 

Le Charbon made in USA paralyse l'Europe

Le charbon utilisé en Europe provient en partie des USA ou le gaz de schiste a remplacé la lignite pour la production d'électricité. Pour ce faire, le charbon bénéficient des subventions tant du gouvernement Obama que par l'Europe. La production électrique a base de charbon est estimée à 50% du marché européen pour un coûts de 3 à 4 centimes d'euro du kWh.

La fronde contre le charbon est menée par le lobby pétrolier et gazier qui verrait d'un bon oeil l'introduction d'une taxe au CO2 pour paralyser son concurrent. (voir article)