AddThis Social Bookmark Button

Grève France: Baisse de 50% à la centrale Nucléaire de Flamanville

Cette information peut autant faire sourire que peur. Les employés de la centrale nucléaire EDF de Flamanville ont décidé de prendre en otage la centrale et de réduire sa production de moitié.

Selon un communiqué de la CGT, l'arrêt de travail a été adopté à 175 voix sur 180 présents, avec 5 abstentions. Ainsi depuis cet après-midi à 15h00, la centrale est dans les mains de ses ouvriers et de leur mouvement de contestation du projet de réforme des retraites.

"Nous sommes la première centrale à voter aujourd'hui la baisse de production", avait-il indiqué dans la matinée.

La centrale EDF-Flamanville, qui compte deux réacteurs de 1'300 mégawatts chacun, emploie environ 650 personnes.

Menace Humaine jamais prise en compte

Ce qui surprend le plus dans cette annonce, c'est qu'une poignée d'employés peuvent prendre le contrôle d'une unité atomique. Alors que tous les plans de constructions se focalisent sur les menaces d'attentats ou de chute d'avion, le facteur humain n'a jamais été pris en compte dans la menace nucléaire d'une centrale.

Peut-être que cette grève pourra ouvrir cette opportunité?