AddThis Social Bookmark Button

La Construction de la Centrale Nucléaire Bulgare stoppée

Le premier ministre bulgare Simeon Djankov a annoncé hier, que la Bulgarie pourrait annuler la construction de sa nouvelle centrale nucléaire devisée à 5,5 milliards d'euros.

Le nouveau premier ministre, ancien chef économiste à la banque mondiale, a été élu le 5 juillet dernier avec pour buts de diminuer la corruption dans son pays et de sortir son pays de la récession.

Selon Simeon Djankov les coûts de cette nouvelle centrale nucléaire sont trop élevés par rapport au budget de la Bulgarie. Il y a 80 % de chance que ce projet soit stoppé. L'État n'a pas d'argent pour sa construction et il est difficile de trouver des fonds privés.

Projets énergétiques rivaux

En 2005, l'entreprise russe ZAO Atomstroyexport fut choisie pour construire le réacteur de Belene sur le Danube avec Areva est Siemens comme partenaires. Les premiers travaux débutèrent en octobre 2008.

La Bulgarie va analyser les différents scénarios énergétiques qui s'offrent à elle. L'un d'entre eux est le projet South Stream, le gazoduc de 900 km sous la mer Noire qui relierait la Russie directement avec la Bulgarie et les autres pays de l'Europe. L'autre option est le gazoduc entre la Bulgarie et le port grec d’Alexandroupolis.

Selon le premier ministre, le gouvernement doit opérer des coupes budgétaires de 15 % tout en gardant les budgets intacts pour l'éducation, la santé et le social.

Corruption

Par l'importance des montants en jeu, la construction de centrales nucléaires offre des opportunités de corruption assez importantes.

La Bulgarie, maître en la matière, fût souvent pointée du doigt par l'Europe durant ces derniers mois. Ce pays est une cible privilégiée pour la construction de pareille infrastructure. Peut-être que sans le mentionné directement, ce fléaut fait également pencher la balance dans la décision de M. Djankov.

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Nucleaire Prix