AddThis Social Bookmark Button

GAZ: En 2009, les USA passent devant la Russie

Pour la première fois en sept ans, les Etats-Unis ont devancé la Russie dans la production de gaz et deviennent leader mondial, selon une information parue dans l'AFP, le 25 janvier. Le Département américain de l'Energie annonce une augmentation de 3,7% en 2009.
Le géant russe Gazprom s'est dit inquiet de cette situation, notamment à causes des nouvelles techniques d'extraction du gaz de schiste et du fait que "les surplus de gaz aux Etats-Unis ont déjà mené à une réorientation du gaz naturel liquéfié vers les marchés des pays de l'Union européenne".

Production à partir des schistes

La production américaine a augmenté pour deux raisons. L'extraction du gaz de schistes et l'épuisement des puits de pétrole. Le gaz de schiste, contenu dans certaines roches, est réputé difficile et très coûteux à extraire et polluant pour la planète.

"Les surplus de gaz aux Etats-Unis ont déjà mené à une réorientation du gaz naturel liquéfié vers les marchés des pays de l'Union européenne", constate le Russe Gazprom.

 

Baisse durant la Crise, mais Augmentation depuis le 4ème trimestre

La production de gaz en Russie a reculé de 12,4% à 582 milliards de mètres cubes en 2009 par rapport à l'année précédente, ayant dû faire face à une chute de la demande en gaz en Europe, en raison de la crise mondiale et d'un conflit gazier début janvier avec l'Ukraine qui a mené à une suspension des livraisons vers l'UE pendant deux semaines.

Cependant, Gazprom s'est bien remis de cette baisse, puisque le 26 janvier 2010, elle annonçait qu'elle avait augmenté ses ventes de gaz à l'Europe de plus de 19% au dernier trimestre 2009 en comparaison à 2008.

 

Plus il y a de Gaz, moins il y a de Pétrole. Une bonne nouvelle pour les USA?

Une augmentation de la capacité d'extraction du gaz peut signifier deux choses:

A) une amélioration des techniques d'extraction notamment des schistes
B) un puit de pétrole qui touche à sa fin. Les dernières gouttes d'un puit de pétrole livrent souvent du gaz.

En 2009, la Norvège, dont les puits de pétrole ont largement dépassé le peak, a élevé sa production de 13% à 112 milliards de mètres cube et le Qatar, de 37,6% à 106 milliards de mètres cube.
Pour ces deux pays, c'est clairement l'option B (les puits qui s'épuisent) qui soutiennent cette forte production de gaz.

Est-ce la même explication pour les USA? Si oui, est-ce vraiment une bonne nouvelle pour un pays qui dépend si fortement du pétrole.

L'Indépendance Energétique

AddThis Social Bookmark Button
Le Rôle de la Politique dans les Energies{ Dim lights }Par Roger Nordmann

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie