AddThis Social Bookmark Button

Guerre du gaz: l'Union Européenne reste calme

Certains pays de l'UE ont commencé, le vendredi 2 janvier 09, à souffrir d'une baisse de leur approvisionnement en gaz russe après la décision de Moscou d'interrompre ses livraisons à l'Ukraine.

La Hongrie, la Pologne et surtout la Roumanie se sont plaints d'une baisse d'une chute de 30% à 40% de l’approvisionnement du gaz russe.


Le monopole russe Gazprom a accusé l'Ukraine de dérober du gaz. L'Ukraine n'a accepté d'acheminer pour samedi que 296 millions m3 de gaz, au lieu des 303 millions demandés par la Russie, selon Gazprom.

L'Ukraine ne vole pas de gaz russe destiné à l'Europe mais prélève une quantité nécessaire pour des raisons techniques, afin de pouvoir acheminer cet hydrocarbure, a contré la société ukrainienne Naftogaz. Selon elle, le prélèvement concerne 21 millions de m3 en 24 heures.

L'Europe avait déjà été touchée par la crise du gaz en 2005

Selon les analystes, les stocks de l’Europe sont suffisants pour lui permettre de tenir plusieurs jours sans livraison de gaz russe, mais pas si l'approvisionnement est interrompu pendant plusieurs semaines.

Le conflit pourrait susciter de nouvelles interrogations chez les Européens sur la fiabilité de la Russie en tant que fournisseur de gaz. En janvier 2006 déjà, la "guerre du gaz" entre Moscou et Kiev avait provoqué une réduction temporaire de l'approvisionnement des marchés européens.

L'Indépendance Energétique

AddThis Social Bookmark Button
Le Rôle de la Politique dans les Energies{ Dim lights }Par Roger Nordmann

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie