Gaz News: 2000Watts.org

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: Trump veut imposer sa puissance à l’Europe

L’approbation du projet de loi par le Sénat américain de nouvelles sanctions contre Moscou augure de la doctrine Trump: faire des USA la plus grande puissance énergétique de la planète.

Avec la délicatesse d’un éléphant, Washington veut interdire aux entreprises européennes de participer à la construction du nouveau gazoduc Nord Stream 2 qui reliera la Russie à l’Allemagne. Sans se démonter l’équipe Trump propose, en toute modestie, que l’Europe s’abreuve avec le gaz de schiste américain afin de créer des emplois aux USA et sauver financièrement ses entreprises gazières.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gazprom reprend ses livraisons de gaz à l’Ukraine

Depuis juillet 2015, la Russie avait cessé ses livraisons de gaz à l’Ukraine. Depuis hier, le robinet de Gazprom est à nouveau ouvert après un payement par Kiev d’un acompte de 234 millions $ pour le mois d'octobre.

La Russie et l’Ukraine étaient parvenues en septembre à un accord à Bruxelles sur les livraisons de gaz russe. L’Union européenne, la Banque mondiale et le FMI ont débloqué 500 millions $ pour assurer les livraisons de gaz jusqu’en décembre 2015. De son côté, Moscou a consenti à une baisse des prix à 227,36 dollars par 1'000 m3. Le gagnant: l'Ukraine qui bénéficie de l'argent frais de l'Europe et de tarifs plutôt avantageux de Gazprom.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

6 CEO s'unissent pour rendre le gaz plus vert que vert

A l’approche du prochain sommet sur le climat de Paris (COP21) début décembre, les compagnies pétrolières cherchent à profiler le gaz pour éviter de fâcheuses conséquences sur leur business model comme l’adoption d’une taxe sur les carburants ou sur les émissions de CO2 au niveau mondial.

Ainsi 6 entreprises : BG Group, BP, Eni, Royal Dutch Shell, Statoil etTotal se sont associés pour affronter en commun cette « nouvelle difficulté ». Manque à l’appel les américains ExxonMobil et Chevron féroces combattants de toutes mesures sur le climat.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

La Russie : un coup dévastateur pour l’avenir énergétique de l’Europe?

L’observation des réactions à l’annulation du projet South Stream a été jubilatoire, mais elle nécessite d’être expliquée très attentivement. Afin de comprendre ce qui est arrivé, il est d’abord utile de revenir sur la façon dont les relations russo-européennes se sont développées au cours des années 1990.

À l’époque, il ne faisait aucun doute que la Russie deviendrait le grand fournisseur d’énergie et de matières premières de l’Europe. C’était la période de la grande ruée vers le gaz, quand les Européens anticipaient des fournitures russes illimitées et infinies.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

South Stream: L'Europe orpheline du gaz russe

Ce mardi, la Russie n'a pas participé pas à la rencontre des pays associés au projet géant de gazoduc South Stream dont la construction a été abandonnée par Moscou. La semaine dernière la Russie avait condamné  la position "non constructive" de l'Union européenne ainsi que l'absence de l'autorisation donnée par Sofia pour la construction du gazoduc en Bulgarie.

La décision de suspendre les travaux sur le gazoduc South Stream avait été annoncée par les autorités bulgares le 8 juin 2014 après leur entretien avec des congressistes américains, dont le républicain John McCain qui a suggéré à Sofia de "réduire la participation russe" au projet South Stream.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: South Stream: la Russie jette l'éponge

Après avoir signé 2 deals gaziers de 400 milliards $ avec la Chine, la Russie renonce à la construction du gazoduc South Stream, a annoncé le PDG de Gazprom Alexeï Miller. "Le projet est clos".

Selon la Commission européenne, le projet South Stream n'est pas conforme aux normes du Troisième paquet énergie, qui interdit à compagnies productrices du gaz de posséder des pipelines principaux dans l'Union européenne.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Qui va payer le Gaz Ukrainien?

Après les votations de ce weekend en Ukraine, la prochaine importante étape pour le Gouvernement sera de chauffer les citoyens du pays. Comme en Ukraine la grande majorité (totalité) des chauffages fonctionnent avec le gaz, c'est le froid hivernal qui va dicter le tempo des négociations avec la Russie ou avec l'Europe.

L'Ukraine doit 5 milliards $ à Gazprom et la question est de savoir qui va sortir le porte-monnaie car le pays est sur la paille: les Européens qui font le forcing pour voir le pays pencher du "bon" côté? Le FMI qui pourrait avancer une partie de la somme? Ou est-ce que les Européens pourraient totalement ignorer cette facture et court-circuiter la Russie?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

L'Ukraine cherche 5 milliards $ pour rembourser Gazprom

Les résultats intermédiaires des négociations trilatérales UE-Ukraine-Russie sur le gaz ont été accueillis par Moscou avec beaucoup d'optimisme: Kiev aurait accepté de verser à Gazprom plus de 3 milliards $ pour rembourser la dette et payer ses futures livraisons.

Ces conditions doivent encore être approuvées au niveau des gouvernements, et il n'y a aucune garantie que Kiev soit prêt à accepter la désescalade du conflit gazier.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Israël : Comme une forte odeur de gaz

Derrière les communiqués de presse repris à la lettre par les médias occidentaux et la complexité historique, dans les coulisses, cette guerre contre le Hamas dégage une forte odeur de gaz dont les côtes de la Bande de Gaza regorgent.

L'utilisation de cette ressource énergétique ainsi que les revenus financiers potentiels sont des données géopolitiques à intégrer si l’on veut tenter de comprendre: les enjeux politiques, la violence militaire disproportionnée israélienne ainsi que l'obstination du Hamas.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: Explosion sur un Gazoduc Russe en Ukraine

Une explosion s'est produite sur le gazoduc russe de Gazprom qui relie la Sibérie à l'Europe alors que Vladimir Poutine a décidé de couper les livraisons de gaz en direction de l'Ukraine. Kiev possède une ardoise bien remplie avec plus de 3 milliards d'euro en faveur de Gazprom.

L'Europe a sorti de sa poche 500 millions d'euro pour aider l'Ukraine a acheter du gaz dans les pays européens mais de provenance russe!

Le timing de cet accident est très suspect et dans le monde du gaz et du pétrole, les coïncidences n'existent pas! En toute logique les gouvernements russe et ukrainien se rejettent la pierre sur une "explosion pour une raison indéterminée".

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Ukraine: une histoire de gaz et de pétrole

15 jours avant que la Crimée ne vote son indépendance, le Conseil des ministres du gouvernement de transition Ukrainien de Kiev avait accordé une concession à l’exploitation du champ gazier de Skifska, en mer Noire au large de la Crimée. Ce consortium de majors pétrolières était représenté par l'américain ExxonMobil, Royal Dutch Shell de Hollande, OMV d'Autriche et l'Urkrainien Nadra Ukrainy.

Cette victoire avait été remportée contre le russe Lukoil en personne. Le retour de la Crimée dans le giron Russe permet à Lukoil de se replacer.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: L'Europe soutient le gaz Russe via South Stream

Du côté pile, l'Europe hausse le ton face à la Russie pour des raisons d'Ukraine et du côté face, elle négocie en douce ses contrats gaziers et pétroliers. Ainsi l'Italie annonce qu'elle continue d'apporter son soutien au projet de gazoduc russe South Stream destiné à acheminer du gaz russe.

"L'Italie soutient la construction du gazoduc South Stream. Ce projet reste stratégique pour notre pays et l'ensemble de l'Europe. Nous le soutiendrons conformément aux normes européennes", a indiqué Mme Guidi le ministre italien de l'énergie.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: La Russie efface 10 milliards $ à la Corée du Nord

Afin de commercialiser le gaz Russe à la Corée du Sud qui est l'un des plus grand consommateur mondial, Moscou vient d'effacer 90% des 10 milliards de dollars de dettes contractées par la Corée du Nord à l'époque soviétique. Ce vendredi passé, les députés russes de la Douma ont ratifié cet accord pour le plus grand plaisir de Gazprom.

Le gazoduc va traverser la Corée du Nord pour livrer 10 milliards de m3 par an à Séoul. Pour être certain que la malade qui gère la Corée du Nord ne va pas changer d'avis, le solde de la dette de 10% sera rééchelonnée sur vingt ans, par versements tous les six mois.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: Un gazoduc de plus pour l'Allemagne

L'entreprise Nord Stream AG pourrait construire une ou deux conduites supplémentaires du gazoduc Nord Stream qui achemine du gaz russe en Europe sous la mer Baltique directement en Allemagne et contourne l'Ukraine.

Actuellement, le gaz russe pour l'Allemagne est acheminé par deux conduites d'une capacité de 27,5 milliards de m³ chacune. L'une d'entre elles a été mise en service en novembre 2011, l'autre en octobre 2012.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: L'Ukraine espère rembourser le Russe Gazprom

L'Ukraine espère pouvoir rembourser en quelques mois sa dette envers le russe Gazprom, a déclaré vendredi à Vienne le ministre ukrainien de l'Energie par intérim Edouard Stavitski.

Cet optimisme béant fait plaisir à voir, mais malgré le rabais de 30% accordé par Moscou, l'opérateur gazier ukrainien Naftogaz n'a même pas réglé sa facture de 650 millions de dollars pour le mois de janvier 2014 et sa dette totale pour le gaz livré atteint 3,35 milliards de dollars. De son côté, la Russie est prête a accorder ce généreux rabais à condition que l'Ukraine s'éloigne un peu plus de l'Europe. Donc les étoiles ne sont pas encore totalement alignées pour le pays.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: deuxième source d'énergie mondiale d'ici 2025?

C'est en tout cas ce que pense l'américain ExxonMobil. La gaz deviendrait la deuxième source d'énergie après le pétrole mais avant le charbon.

Jusqu'en 2040, la consommation mondiale de gaz devrait progresser de 65 %, tandis que celle de charbon n'affichera pas de croissance significative par rapport au niveau actuel.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Avec le Gaz Russe, l'Ukraine s'éloigne de l'Europe

Le stratège Vladimir Poutine a décidément la tâche trop facile avec l'Europe dans son jeu avec l'Ukraine.  La Russie va réduire d'un tiers le tarif de ses livraisons de gaz à l'Ukraine et acquérir pour 15 milliards de dollars (13,3 milliards de francs) d'obligations émises par Kiev.

Aujourd'hui facturé à 400 dollars environ les 1'000 m3, le gaz russe passera à 268,5 dollars à compter du mois de janvier 2014. L'Europe, qui ne propose que des restructurations et des serrages de vis financier, fulmine.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

L'Ukraine doit 2 milliards $ pour le gaz russe

S'il y a un pays au monde qui rêve d'indépendance énergétique, c'est bien l'Ukraine. A deux doigts de signer un accord avec l'Europe, la Russie n'a eu qu'à montrer ses muscles énergétiques pour faire changer le cours de l'histoire. Le stratège Poutine n'a pas eu forcer son talent pour combattre une Europe sans leader charismatique.

Pour bien enfoncer le clou, la Russie annonce que le groupe public ukrainien Naftogaz doit plus de 2 milliards de dollars pour le gaz russe livré en août, octobre et novembre. Chaude l'ambiance!

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: La Russie s'oppose aux exigences de l'Europe

Lors du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), le Président russe, Vladimir Poutine a proposé aux participants de s'unir pour contrer les exigences du 3ème volet du paquet énergétique de l'Europe. Selon M. Poutine, cette proposition limite le cumul de la vente et du transport du gaz.

Vladimir Poutine a critiqué les Européens, qui veulent renoncer aux contrats à long terme et à l’indexation des tarifs du gaz sur les quotas pétroliers. L'indexation du gaz sur les cours du pétrole est le cheval de bataille de Moscou.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: Les Anglais tombent dans les mains Russes

Ancien producteur de gaz, l'Angleterre recherche désespérément la précieuse matière première afin d'alimenter ses centrales électriques. La situation intérieure est tendue. Le peak oil et le peak gaz ont été atteints en 1999. La production a diminué de 40% et devrait se terminer en 2025. Alors que l'Allemagne et tous les autres pays européens se battent individuellement pour acheter le gaz à la Russie, c'est au tour de l'Angleterre de tomber dans les mains Russes.

En effet, la Russie vient en aide via le groupe public russe Gazprom. Elle livrera du gaz naturel en Grande-Bretagne par gazoducs et sous forme liquide. La Russie est prête à livrer plus de 40 milliards de mètres cube de gaz par an en Grande-Bretagne.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: L'Allemand E.ON tente d'échapper au Russe Gazprom

C'est au Canada que l'Allemand E.ON essaie de diversifier ses approvisionnement de gaz GNL. Actuellement c'est le Russe Gazprom qui est le meilleur ami d'E.ON. Mais les prix de livraison élevés de Gazprom a rapproché E.ON et le Canadien Pieridae Energy.

Ainsi E.ON et Pieridae Energy Canada ont conclu un accord sur des livraisons de gaz naturel liquéfié en Europe occidentale selon le journal Deutsche Welle. En vertu de cette entente, E.ON Global Commodities SE achèterait chaque année environ cinq millions de tonnes de GNL de l'usine que Pieridae envisage de construire d'ici 2020 sur la côte est du Canada.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz de schiste: l'Arabie Saoudite intéressée

Le plus grand producteur de pétrole de l'OPEP, l'Arabie saoudite pourrait se mettre au gaz de schiste. Selon les information du ministre saoudien du Pétrole Ali Al-Naïmi, les réserves pourraient être deux fois plus importantes que celles de gaz traditionnel.

selon M. Al-Naïmi, la mise en valeur des ressources énergétiques non traditionnelles aiderait le pays à satisfaire sa demande intérieure en hydrocarbures, tout en maintenant ses exportations de pétrole.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Hydrate de Méthane: La nouvelle énergie du Japon

Le Japon est le premier pays du monde à avoir produit du gaz à partir de l'hydrate de méthane présent dans les fonds marins. Le pays envisage une production industrielle au cours des 6 années à venir. Un premier volume expérimental de gaz a été produit près de la péninsule d'Atsumi (littoral est de Honshu) par le conglomérat nippon JOGMEC (Japan Oil, Gas and Metals National Corporation).

Pas de bol pour le climat, cette énergie génère de grandes quantités de CO2 et de Méthane.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Iran: Une plate-forme Gazière coule dans le Golfe

Une plate-forme offshore iranienne a coulé lundi au moment de son installation sur le gisement gazier de South Pars dans le golfe Persique. La plate-forme de 1'850 tonnes et dont la construction avait pris 30 mois a coulé par 80 mètres de fond. Vraiment pas de bol!

La plate-forme a été conçue par la Compagnie industrielle maritime iranienne (SADRA) qui relève du Corps des gardiens de la révolution islamique.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

France-Mali: Du Gaz, des Otages, deux Morts en Algérie

Alors que la France est intervenue militairement au Mali, une prise d’otage dans un centre gazier en Algérie s’ingère dans cette guerre. La brigade Al-Mouthalimin, un groupe islamiste armé, a revendiqué, la prise d'otages du site gazier algérien de Tigantourine, à 40 km d'In Aménas, non loin de la frontière libyenne.  "Nous annonçons avoir réussi une attaque de taille en réaction à la croisade menée par les forces françaises au Mali et nous exigeons "l'arrêt de l'agression".

41 étrangers : 7 Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais ont été pris en otages. Cinq otages sont retenus dans l'usine et les 36 autres sur un «site d'hébergement». Les 150 employés algériens sont bloqués sur le site. Un Britannique et un Algérien ont été tuées dans l'opération.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Gazoduc South Stream officiellement lancé en Russie

Gazprom, le géant gazier russe et ses partenaires étrangers ont lancé aujourd'hui le chantier du gazoduc sous-marin South Stream. Le gazoduc passe par les fonds de la mer Noire, la Turquie, la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Slovénie pour arriver en Italie. Il évite soigneusement le territoire de l'Ukraine, jusqu'ici principal pays de transit.

Les disputes répétées entre Moscou et Kiev sur le prix du gaz, qui ont perturbé les approvisionnements Européens durant les hivers passés, ont poussé Gazprom et les électriciens européens, à chercher d'autres voies de livraisons dont le Nord Stream qui livre déjà le gaz aux Allemands. La Turquie sort renforcée par cet itinéraire et son envie d'entrer en Europe.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Nord Stream: le Royaume-Uni, du gaz russe dès 2016?

Les livraisons de gaz naturel russe au Royaume-Uni via le gazoduc Nord Stream pourraient commencer dès 2016 selon le Wall Street Journal. Les négociations entre le groupe britannique BP et Gazprom sont à leurs débuts et pour BP "il s'agit pour le moment de discussions préliminaires".

Long de 1'220 km, le gazoduc Nord Stream relie la baie de Portovaïa (Russie) à la côte allemande (près de Greifswald). Ce cordon ombilicale énergétique soude l'avenir de l'Allemagne et de la Russie. Ses deux conduites sont dotées d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de m³ de gaz chacune. La proposition de BP serait un prolongement de la conduite actuelle qui permet d'éviter l'Ukraine.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le russe Gazprom annonce un bénéfice de 15 milliards $

Le géant gazier et pétrolier a annoncé que son bénéfice a chuté de 34% au titre du premier semestre clos fin septembre de son exercice 2012/13. Bon, il faut relativiser, car Le bénéfice net s'est établi à 508 milliards de roubles (15,1 milliards $) entre avril et septembre, ce qui laisse entrevoir la possibilité d'offrir quelques Ferrari en guise de bonus pour Noël.

Le groupe, qui compte Vladimir Poutine comme actionnaire important, a fait part de son intention de se lancer dans l'exploitation du pétrole de schiste, notamment sur vaste gisement dans l'ouest de la Sibérie où il est partenaire avec Shell. Cette nouvelle souligne que les réserves de pétrole conventionnel russe sont en train de fondre.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz Liquide Russe: un premier voyage maritime

Gazprom Marketing&Trading, une filiale du groupe gazier public russe Gazprom, effectuera la première livraison au monde de gaz naturel liquéfié par la Voie maritime du Nord, en Arctique, durant ces prochains jours.

Le pétrolier Reka Ob ("Le fleuve Ob") destiné à transporter du gaz naturel liquéfié, passera pour la première fois sur la Voie maritime du Nord reliant les ports européens à l'Extrême-Orient russe. Il s'agit d'un voyage d'essai appelé à vérifier si on peut utiliser la Voie maritime du Nord pour le transport de gaz liquéfié.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gaz: Le Russe Gazprom entraverait la concurrence en Europe

La Commission européenne a ouvert une procédure formelle visant le géant gazier russe Gazprom, qu'elle soupçonne de violer la législation antitrust de l'Union européenne. La Commission européenne soupçonne notamment Gazprom d'entraver la concurrence sur les marchés du gaz en Europe centrale et orientale, (…) d'avoir empêché la diversification de l'approvisionnement en gaz dans ces pays et d'imposer à ses clients des prix du gaz injustifiés en les liant aux prix du pétrole.

Le géant gazier russe Gazprom occupe la deuxième place du classement des 25 plus grandes sociétés pétrolières et gazières du monde, établi par la revue américaine Forbes. Le président Vladimir Poutine est l'un des actionnaires milliardaires de cette entreprise.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Page 1 sur 3

Début
Précédent
1

L'Indépendance Energétique

AddThis Social Bookmark Button
Le Rôle de la Politique dans les Energies{ Dim lights }Par Roger Nordmann

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie