AddThis Social Bookmark Button

EDF dément une hausse de 30% de l'électricité

EDF dément avoir transmis une demande d'augmentation des tarifs de l'électricité au gouvernement, contredisant un article du quotidien Les Echos.

Selon le quotidien Les Echos, Electricité de France EDF pense à relever son tarif d'électricité d'environ 24% sur une période allant de 2010 à 2015 et ceci dans l'objectif de financer ses investissements en France et à l'étranger.

D'après des projections internes que la rédaction des Echos a pu consulter, EDF étudierait la possibilité d'appliquer une hausse du "tarif bleu" des particuliers de l'ordre de 24% entre 2010 et 2015.

"Entre 20 et 30%, nous avons tout entendu", confirme une source gouvernementale interrogée par le quotidien. "EDF dément catégoriquement avoir formulé une quelconque demande d'augmentation des tarifs de l'électricité", a de son côté déclaré une porte-parole d'EDF à Reuters.

Une augmentation annoncée en juillet 2009

La question d'une hausse des prix pour financer les investissements d'EDF avait été soulevée en juillet par le prédécesseur d'Henri Proglio à la tête de l'électricien public, Pierre Gadonneix, une initiative qui lui avait coûté son poste.

Pierre Gadonneix avait annoncé: "Ce rattrapage est pour pouvoir assurer – à nos enfants et à nous-mêmes – que la réussite du projet industriel d'EDF soit pérennisée. Sinon, dans dix ans, tout le succès du nucléaire sera derrière nous".

L'endettement d'EDF s'élevait à 24,5 milliards d'euros à fin 2008 contre 16,3 milliards à fin 2007.

 

Electricité bon marché pour promouvoir le nucléaire français

Pour promouvoir son électricité à 80% nucléaire, le gouvernement français se doit d'offrir l'un des tarif les plus bas en Europe quitte à verser de larges subventions à Areva et EDF qui ne pourraient vivre sans l'aide de l'état. Mais à un instant où la France subit de plein fouet la crise économique, les caisses de l'Etat ont de la peine à supporter le subventionnement de l'électricité nucléaire.

Ne pas augmenter les prix et financer le trou d'EDF, voilà un dossier brûlant supplémentaire qui arrive sur le bureau du nouveau PDG d'EDF Henri Proglio.

 

Le message d'AREVA: Touche pas à Anne

Pourquoi cette information sort-elle à ce moment?
Qui a donné cette news au quotidien les Echos?

Les indices mènent tout droit à Areva. Alors qu'Henri Proglio a attaqué avec virulence la PDG d'Areva, Anne Lauvergeon, il se pourrait que les fidèles d'Areva se mobilisent à leur tour pour combattre Henri Proglio et le mettre en difficulté. Une sorte d'avertissement: touche pas à Anne et reste dans ton coin semble être le message.

Pour combien de temps cette leçon sera retenue? Y aura-t-il une contre-attaque? Passionnant ce dossier!

 

Sur le même sujet:

France : EDF demande une Hausse de 20% de l’Electricité: article du 9 juillet 2009