Publié le .

View Comments

Anonymous frappe les compagnies pétrolières

Les Anonymous ont une nouvelle fois frappé les principales compagnies pétrolières en publiant sur la Toile une nouvelle série de plus de 700 adresses de courriels accompagnées de leurs mots de passe hachés.

Cinq entreprises accusées de contribuer à la fonte des calottes de l’Arctique ont été visées : BP, Exxon, Shell et les géants russes Gazprom et Rosneft.

Au total, ce sont plus de 1'000 identifiants de comptes de messagerie liés à 5 compagnies pétrolières dont Shell, Exxon et BP qui ont été diffusés sur Internet parle collectifs de hackers pour protester contre la prospection en Arctique.

D’après les informations de The Next Web, les données ont été récupérées sans recourir à un hacking pur et dur sur des sites web et des sous domaines mal gérés. Les mots de passe étant chiffrés, les hackers s’en sont remis aux volontaires pour tenter de les décrypter.

Pour le moment en tout, cas ces données n’ont pas été exploitées de façon malveillante.

Une première série de plus de 300 adresses avait déjà été diffusées en juin 2012.

Imprimer