Energie Renouvelable: News

Energie Solaire

Energie Eolienne

Energie Marée

Energie . Géothermique

AddThis Social Bookmark Button

Solaire: Le Suisse Meyer Burger biffe 250 emplois

Le spécialiste des scies à fil destinées à la découpe de blocs de silicium pour panneaux photovoltaïques, Meyer Burger va supprimer 250 emplois et ramener son effectif à près de 2'000 salariés à plein temps afin d'économiser 30 millions de francs. Il y a 12 mois, Meyer Burger employait encore près de 2'800 personnes. Suite à des restructuration, l'effectif est aujourd'hui à 2'272 salariés.

Dans le détail, cette nouvelle étape du recentrage de la production va entraîner la suppression de 50 postes sur le site de Hoehenstein-Ernstthal de sa filiale allemande Roth & Rau, société acquise l'an dernier et qui est en train de couler toute l'entreprise. Concernant les 200 autres suppressions d'emplois, les décisions seront prises plus tard.

En août 2012, le groupe avait annoncé la concentration de sa production mondiale sur 4 sites avec l'intégration de son usine de Lyss (BE) à Thoune (BE), où il a établi son nouveau siège après son départ de Baar (ZG).

Chute des ventes à 600 millions au lieu de 800 millions de francs

Meyer Burger estime que ses ventes devraient à peine dépasser les 600 millions de francs alors qu'elle tablait sur un chiffre d'affaires proche des 700-800 millions de francs.

Pour mémoire, les ventes 2011 dépassaient les 1,3 milliard de francs. La perte d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) de 20 à 40 millions. En 2011, l'EBITDA avait atteint 278,4 millions.

L'entreprise a essuyé sur ces 6 mois une perte nette de 34,2 millions de francs, contre un bénéfice de 76,6 millions un an auparavant. Le chiffre d'affaires a dévissé de 46% à 307,8 millions de francs, avec à la clé une perte opérationnelle (EBIT) de 47,1 millions contre un bénéfice de 125,1 millions au 1er semestre 2011.

 

Perspectives favorables à long terme

Si le marché de l'industrie photovoltaïque n'offre pour l'heure qu'une visibilité extrêmement limitée, Meyer Burger se veut plus optimiste à plus long terme.

La direction de Meyer Burger se dit convaincue que les perspectives de l'industrie photovoltaïque demeurent favorables à long terme. Toutefois, elle ne peut pas indiquer à quel moment ces intentions se concrétiseront sous la forme de commandes.

Reste que les nouvelles n'ont visiblement pas rassuré les investisseurs. Vers 10h00 à la Bourse suisse, le titre Meyer Burger plongeait de 3,86% par rapport à la clôture de la veille, à 6,47 francs. Dans le même temps, l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) demeurait quasiment à l'équilibre, ne lâchant que 0,08%.

 

blog comments powered by Disqus

Video Eolien

AddThis Social Bookmark Button
Parcs Eoliens en Mer{ Dim lights }Image BFMtv

Video Renouvelable

AddThis Social Bookmark Button
Bloom Box. De l'électricité à volonté pour votre maison{ Dim lights }En Anglais