• 1
  • 1

Barack Obama suspend l'exploration de Pétrole en Mer

Le président américain a prolongé de 6 mois le moratoire sur l'octroi de permis de forages pétroliers en mer. Il va se rendre aujourd’hui vendredi en Louisiane sur les lieux de la catastrophe.

33 forages de prospection sous-marine vont être suspendus dans le golfe du Mexique. Barack Obama a également suspendu le projet d'exploration de pétrole Shell en Alaska.


L'administration Obama se trouve sous le feu des critiques des républicains devant l’incapacité de BP de colmater les fuites. Le Président a défendu son administration, affirmant que cette catastrophe "avait été sa plus haute priorité". Mais, "quand il s'agit d'arrêter la fuite tout au fond de l'océan, le gouvernement fédéral ne possède pas de technologie supérieure à celle de BP".

 

Cette Marée Noire fait l’affaire du Président Américain

En Mars, le Président avait dû accepter un compromis avec les Républicains qui exigeaient de reprendre les forages en mer.

Dans le cadre d'une vaste politique énergétique, M. Obama entendait ouvrir de nouveaux sites à l'exploitation dans l'Atlantique, étendre les permis dans le golfe du Mexique et autoriser des projets au large de l'Alaska.

Hier, il a estimé que la marée noire soulignait "la nécessité urgente" de développer les sources d'énergie renouvelables aux Etats-Unis. "Il est temps d'accélérer la compétition avec des pays comme la Chine qui ont déjà compris que l'avenir dépend des énergies renouvelables et il est temps de saisir cet avenir nous-mêmes".

 

Efficacité Energétique: Deux nouveaux mots dans le langage américain

Le Président Obama s’en est pris à l'administration des ressources minières américaines, chargée de superviser l'exploration pétrolière. Il l’a accusé d'être "minée par la corruption depuis des années".

Cette agence a été scindée depuis la catastrophe du 20 avril pour éviter toute collusion avec les groupes pétroliers.

Le sénateur Bernie Sanders a déposé un projet de loi pour interdire tout forage en mer le long des côtes américaines et pour améliorer l'efficacité énergétique des automobiles.

En lieu et place des forages, le projet propose une norme de consommation économique pour tous les véhicules à compter de 2017 de 55 miles par gallon (88 km pour 3,78 litres).

 

Sur le même sujet:

Marée Noire: Obama questionne l'avenir du Pétrole

Marée noire: Impact Minime pour les Stations d’essence BP

Marée Noire: Barack Obama : BP payera les coûts

Marée Noire Deepwater Horizon: le Tchernobyl Américain?

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org