• 1

Pétrole: Rétrospective Mars 2011

Le pétrole continue tranquillement son chemin au-dessus de 110$ le baril à Londres et 100$ à New York sur un fond de révolte au Moyen Orient et la catastrophe nucléaire japonaise de Fukushima.

De son côté, en toute discrétion, les chinois augmentent leurs prévisions de consommation de pétrole pour 2011. Nous en étions à 6% en début d’année et nous voilà déjà à 10,1% en février.

Aux USA, le prix du gallon de carburant (3,8 lt) dépasse les 4$ en Californie et 3,58$ pour la moyenne nationale.

 

Toujours aux USA, Barclays Capital prévoit un baril de pétrole à 185$ en 2020. Ca fait loin tout ça, mais nous allons avoir tout le temps de nous habituer à un pareil tarif. Il y a 10 ans, nous en étions à 30$ le baril.

Libye, Iran, Irak

Du côté de la Libye, la production de pétrole n’est pas rétablie. Les Européens qui ont lancé les attaques espèrent un retour sur investissement, mais ils pourraient bien déchanter. L’histoire nous montre qu’une révolution n’est pas productrice de pétrole. Bien au contraire!

Deux exemples : l’Iran et l’Irak n’ont jamais réussi à retrouver leurs productions originelles. Il y a 32 ans, à l’époque du Shah Mohammad Reza Pahlavi, l’Iran exportait 4 millions de barils par jour. Aujourd’hui, l’Iran n’exporte plus que 2 millions de barils par jour. Avant l’invasion américaine, l’Irak produisait 2,5 millions de barils par jour. Les américains espéraient voir sortir 4 millions b/j d’ici à 2010, mais aujourd’hui après de nombreux efforts, la production plafonne à 2,5 m b/j.  

Contrairement au Bahrein, au Yemen et à la Syrie, la révolution Libyenne a pu profiter de l’aide des pays peuplés d'automobilistes.

Les prix du pétrole sont en train de s’approcher des 120$. Nous considérons ce prix comme acceptable et il ne menacera pas l’économie
. Abdul-Kareem Luaibi, Ministre Irakien du pétrole.

A la suite de Fukushima, Shell prévoit que la demande de gaz naturel va fortement augmenter au Japon pour la production d’électricité. Shell a déjà livré 5 livraisons supplémentaires.

La Russie va doubler ses exportations (18 millions de tonnes) de pétrole en direction du Japon durant 2011.  Vladimir Poutine annonce que Gazprom va exporter du Gaz à Tokyo à la place de l’Europe.

Alors que les prix de l’Uranium ont chuté, la Chine a acheté pour 1,23 milliards $ Kalahari Minerals afin de sécuriser un gisement en Namibie.

L’Arabie Saoudite est pour le sixième mois d’affilié, le plus grand exportateur de pétrole vers la Chine avec 1,04 millions de barils par jour. (+9,8% par rapport à janv. 2010). L’Angola arrive en deuxième position avec 700'000 barils par jour. Le Venezuela espère pouvoir livrer 1 million b/j à la Chine d'ici à 3 ans alors que sa production continue de diminuer. Vivre d’espoir et d'or noir.

Le Brésil va importer 1,5 million de baril en avril car les producteurs d’éthanol ont un plus grand intérêt financier à produire du sucre depuis que les prix montent à la bourse.

Les USA ont autorisés la concession d’un 6ème forage en eau profonde dans le Golf du Mexique depuis l’explosion de BP Deepwater.

 

Sur le même Sujet

Libye: Les Rebelles mettent la main sur le Pétrole

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org