Trump

Arabie Saoudite: La malédiction du pétrole ?

Arabie Saoudite: La malédiction du pétrole ?

Le rapprochement improbable des USA, d’Israël et de l’Arabie Saoudite, orchestré par Jared Kushner, le gendre de Donald Trump, semble être une réponse à la montée en puissance de la coalition Iran/Russie.
Dans cette partie d’échec, la décision américaine de choisir Jérusalem comme capitale d’Israël propose une ouverture intéressante.

Ce face à face entre les 4 géants pétroliers: USA, Arabie Saoudite, Russie et Iran intervient alors que la hausse probable des prix du baril va injecter encore plus de testostérone dans ce bras de fer.

Badaboum! Le pétrole repasse sous les 70$

Badaboum! Le pétrole repasse sous les 70$

Début octobre, le pétrole atteignait 86,74$. Un baril à 100$ était un coup sûr, d’autant que les sanctions du président Trump envers l’Iran auraient dû retirer des marchés plus d'un million de barils par jour.

Cependant, à la bourse, à chaque fois qu’une évidence est trop évidente (et que le 20Minutes en parle), c’est exactement le contraire qui se produit.

L'or noir vient de perdre plus de 20% et se retrouve à 69,13$ à Londres et 59,28$ à New York.

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.

- Qatar: 1,5 jour de production pour le PSG et Neymar
- Texas: L'ouragan Harvey disrupte le pétrole
- USA: Déjà les premiers signes du déclin du pétrole de schiste
- Chine: Feu vert pour réaliser un nouveau réacteur nucléaire
- Venezuela: Bras de fer Russo-Américain pour le contrôle de Citgo
- Angleterre: Après l'essence, Shell va vendre de l'électricité!

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Avril 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Avril 2018

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies:
- Pétrole: Ne pas dépasser les 100$ pour ne pas détruire l'Economie Mondiale
- Arabie Saoudite: 33.8 milliards $ de bénéfices en 6 mois pour Saudi Aramco 
- Arabie Saoudite: 200 milliards $ dans l'énergie solaire
- Chine: 9'500 nouveaux bus électriques mis en service tous les mois 
- Irak: Le pays a doublé ses réserves pétrolières et devient No1 mondial
- France: EDF a perdu 1 million de clients en une année 
- Venezuela: 25'000 employés ont quitté la compagnie pétrolière nationale
- Libye: De fortes craintes sur la production pétrolière de 1 million de barils/jour

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Juin 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Juin 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Pétrole: le baril chute à 42$ durant le mois
- Arabie Saoudite: le Roi nomme le prochain Roi  
- Corée du Sud: le nouveau président renonce au nucléaire
- USA: Le merveilleux mois de Donald Trump
- Moyen-Orient: Embargo sur le Qatar et la Russie avance ses pions
- Cuba-Venezuela: les deux pays peinent avec le pétrole
- USA: et maintenant les américains veulent nous vendre leur bioéthanol.

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mai 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mai 2018

Comme plus de 10'000 lecteurs, le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies:
- Venezuela: Maduro réélu, mais la production pétrolière chute
- Iran: Le bras de fer avec l'Administration Trump débute
- Brésil: Les grèves des camionneurs et des employés du pétrole paralysent le pays
- Japon: 44 nouvelles centrales à charbon pour produire l'électricité
- USA schiste: Verrons-nous le peak oil de schiste dès 2023?
- Chine: Solaire: le pays possède 60% des emplois dans le monde
- Russie: La première centrale nucléaire flottante est en route
- Angola: Réduction des taxes pour trouver de nouveaux gisements pétroliers.

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Allemagne: Un paysan péruvien poursuit judiciairement RWE
- Arabie Saoudite: Les grands nettoyages préoccupent
- Algérie: Sonatrach va investir 2 milliards $ dans le gaz
- USA: Waow! Musk annonce son camion électrique: le Tesla Truck
- France: ENGIE fait des tours de passe-passe
- USA: Un saut périlleux pour un robot ou pour l'humanité?
- Chine: Le pays a supprimé des millions de chauffages à charbon

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2018

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Pétrole: Le baril a perdu plus de 30$ depuis octobre
- France: Les gilets jaunes bousculent le gouvernement
- OPEP: La Russie pourrait se joindre au cartel
- Techno: Un taxi sans chauffeur vient vous chercher
- Australie: Le Premier Ministre se frite avec les écoliers
- Russie: Le pays relie la Turquie et la Chine avec ses gazoducs
- Japon: Les déchets de Fukushima balancé dans le Pacifique
- USA: Le schiste américain bientôt à 7 millions de barils/jour.
- Iran: Le chinois CNPC remplace le français Total

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Septembre 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Septembre 2018

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Russie: Le Ministre du Pétrole annonce le peak oil russe pour 2021
- USA: Elon Musk n'est plus le PDG de Tesla Motors
- Chine: La diplomatie de la dette inquiète
- Iran: Il manque déjà 1 million de barils dans les exportations
- OPEP: Les quotas inchangés: le prix du baril grimpe à 82$ le baril
- BMW lance une moto autonome. Bluffant!
- Libye: Des combats entre les milices menacent la stabilité et la production pétrolière
- Allemagne: Le premier train à hydrogène est sur les rails
- Irak: le sud du pays s'embrase et ressemble de plus en plus à la Syrie
- Volvo se lance dans la construction de camion électrique autonome sans chauffeur.

L’OPEP tente de repousser les prix du pétrole vers 70-80$

L’OPEP tente de repousser les prix du pétrole vers 70-80$

La réunion des membres de l’OPEP a entériné une diminution de 1% de l’extraction mondiale de pétrole à -1,2 million de barils par jour. L’objectif est de freiner la chute des cours de 87 à 58$ le baril (-33%) des deux derniers mois pour remonter dans une fourchette de 75 à 85$.

Pour le cartel, cette base devrait permettre des rentrées suffisantes de pétrodollars, de soutenir la croissance pour maintenir la demande de pétrole et de freiner les investissements dans les énergies renouvelables. A ce petit jeu, chaque pays défend ses propres intérêts. Ne serait-il pas le moment d’envisager une transition hors des griffes du pétrole?

Le Pétrole de schiste Américain nous sauvera-t-il?

Le Pétrole de schiste Américain nous sauvera-t-il?

La puissance d’un pays est souvent mesurée par sa capacité à générer de l’énergie. Le Gouvernement Obama (photo) avait pris à la lettre ce principe en portant à bout de bras le pétrole de schiste. Donald Trump a dignement repris le flambeau.

Depuis 2009, l’industrie de schiste a perdu des centaines de milliards $. En faisant miroiter une abondance à venir Washington et Wall Street ont réussi le tour de force à faire supporter les pertes par les banques et les investisseurs souvent étrangers.

Corolaire de cette communication, le monde a fini par croire que le schiste allait apporter une réponse définitive à nos besoins pétroliers. Qu’en est-il ?

Pétrole: Manifestations en Iran: too big to fail

Pétrole: Manifestations en Iran: too big to fail

Les manifestations, qui ont éclaté en Iran, apportent une incertitude supplémentaire dans la géopolitique énergétique. Ainsi après l’Arabie Saoudite et le Venezuela, c’est un nouveau producteur pétrolier majeur qui tremble.

Schizophrène, les pays occidentaux aimeraient exporter leurs schémas de «démocraties» tout en espérant qu’aucun changement ne viendra altérer le flux pétrolier nécessaire à sustenter leur croissance économique. Le paradoxe nécessite un éclairage.

Pourquoi l'avenir pétrolier des USA dépend du Venezuela

Pourquoi l'avenir pétrolier des USA dépend du Venezuela

La malédiction du pétrole s'illustre une fois de plus. Cette fois c'est le Venezuela qui en fait les frais. Si pour le grand public, l’image d’un gouvernement incapable et corrompu a été vendue, la partie non visible de l’iceberg révèle un enjeu pétrolier extrême. Actuellement dans les mains de la Chine et de la Russie, les Etats-Unis ont la cruelle nécessité de s’approprier cet or noir.

Même si les USA sont devenus les plus grands producteurs pétroliers au monde, la mauvaise qualité de leur pétrole les oblige à incorporer le brut extra lourd du Venezuela pour produire kérosène ou diesel. Sans ce pétrole, qui s’épuise, la suprématie énergétique des USA ne tient qu’à un fil.

Un baril de pétrole à 74$, ça vous change le monde

Un baril de pétrole à 74$, ça vous change le monde

Le baril de pétrole a pris l’ascenseur et gagné 7$ en 2 semaines pour atteindre 74.72$ à Londres. Pour autant, l’avenir de l’or noir est toujours aussi difficile à prédire même si la probabilité de le voir remonter à 100$ gagne du terrain.

Les fondamentaux actuels ne sont pas sans rappeler la crise de 2008: forte hausse des prix du baril, dérégulation financière, poussée de l’inflation et niveau inquiétant de la dette. Le tout avait débouché sur un crash. L’histoire est-elle en train de se répéter?

Une Chance : Trump n’est pas Smart

Une Chance : Trump n’est pas Smart

En focalisant sa stratégie sur l’exploitation des énergies fossiles, Trump a pris une décision d’une portée magistrale.

Certes, cette erreur stratégique est une malédiction pour le climat, mais elle offre l’opportunité à la Chine d’imposer son leadership industriel dans les énergies du futur et à l’Europe son intelligence dans les technologies «Smart».

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org